Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 6 mai 2007

SARKOZY et DIOGENE EN EXIL

Carnet d'un canard en exil en France
Cela ne se passe ni en Irak ni en Iran ni en Chine mis en future ex-Chiraquie. C'est comme par hasard lors de la dernière ligne droite avant le second tour que l'Alsace-Moselle a lancé une véritable "chasse à l'homme" contre le Réveil des Marmottes contraint de publier ses éditos d'un exil... en France. C'est simplement un avant-goût de ce qui va se généraliser si le petit Nicolas était élu le 6 mai. Le proverbe dit: «De deux maux, il faut choisir le moindre.» Nous en sommes là pour sauver notre liberté, notre pays et pour que des gars venus des USA, du Canada, d'Australie ou d'Angleterre ne soient pas morts pour nous et pour rien un matin sur les plages de Normandie.

Pourquoi réduire au silence une revue Internet ? Simplement parce que son Webmaster en sait trop. Comment ? Par sa naissance, sa famille et par ce qui gravitait autour. Dernier témoin vivant d'une liste d'affaires effroyables allant de la pédophilie aux magouilles les plus hideuses, si Mike publiait ce qu'il sait et les noms, notre chère Ve République en prendrait un sacré coup. Certes, des socialistes sont mouillés dans ces affaires comme l'illustre "homme de l'ombre" Jean-Pierre Masseret. Mais le danger pour la France est ailleurs. La corruption tournant autour des anciennes chasses Floriot-Roussel (1) a impliqué la classe politique jusqu'au plus haut niveau, à gauche comme à droite. Cela remonte aux dirigeants de l'UE, de l'époque de la CEE à l'UE qu'on veut nous imposer (Angela Merkel et Nicolas Sarkozy). L'Europe de Giscard et de Barnier (bras droit de Sarkozy), l'Europe des pires magouilles. Voilà où nous en sommes. C'est la réalité, le nier serait non seulement stupide mais suicidaire. Pour le Réveil des Marmottes comme pour bien des gens ayant mesuré les risques réels, il importe d'organiser une vraie résistance et de s'opposer, par tous les moyens pacifiques (donc, médiatiques), à l'inévitable déclin des 27 pays composant actuellement cette Union artificielle en plongeant la France dans un chaos annoncé et déjà perceptible. Deux guerres mondiales pour en arriver là ? Ce n'est pas pensable, et pourtant... Nous pouvons l'empêcher par les urnes. Si Ségolène Royal était élue, et même avec François Bayrou comme Premier ministre, nous pourrions, par une opposition soutenue, y compris au sein même du PS, infléchir sur les décisions et demander les réformes nécessaires pour changer la France et tourner le pays vers l'avenir. Avec Nicolas Sarkozy, plus personne ne pourra s'opposer, la France sera verrouillée. Tout l'indique. Il suffit de reprendre le parcours de Nicolas Sarkozy depuis 1993.

Le dernier message du Réveil des Marmottes à ses lecteurs avant demain est évident: «Tout sauf Sarko !» Songez à vos enfants et à la jeune génération. Ne livrez pas notre pays au pire. Votez Ségolène Royal ou votez blanc mais n'accordez pas votre voix à un dictateur en herbe. Certes, Sarkozy n'est pas Hitler mais Pinochet ne l'était pas non plus. Faire barrage à Sarkozy et réclamer ensuite un référendum sur la France des régions et une nouvelle Constitution européenne garantissant l'autonomie des pays et des régions, nous pourrons le faire avec Ségogo, ce sera impossible avec Sarko. Dimanche, ne livrons pas notre pays aux mains d'un pouvoir despotique. N'acceptons aucune forme de dictature -il faut appeler un chat un chat- où la seule opposition ne pourrait se faire que dans la rue. La répression engendrerait la violence, nous pouvons -nous devons- éviter cela.

Le Réveil des Marmottes ne pourra pas commenter le résultat le 6 mai, il le fera le 7. En exil, il faut trouver des points de connexion, cela n'est pas facile. Qui a donné des instructions pour museler non seulement le Réveil des Marmottes mais d'autres journalistes, auteurs, écrivains ou Webmasters ? La situation exceptionnelle du RdM doit vous en convaincre. L'Alsace-Moselle n'est qu'un avant-goût, demain, les lois allemandes pourraient s'étendre aux autres régions (voir l'édito d'hier:
Un match vraiment nul). La France est un beau pays et nous l'aimons tous. Songeons aux femmes et aux hommes qui ont eu le courage de s'opposer à la botte nazie, les résistants, et qui, par leur sacrifice, ont permis la libération de la France, de ce qu'elle représente: le pays des Droits de l'Homme, de la tolérance, de la liberté et des valeurs sociales. Non Môssieur Sarkozy, un chômeur n'est pas un assisté. Vous ne craignez pas le chômage et une retraite de misère. Votre politique nationale et européenne jettera des milliers de gens dans la rue. Travailler plus pour gagner moins ne résoudra pas les problèmes. Il faut relancer la machine en laissant les régions se gérer, cela se passe partout ainsi, et il faut mettre un terme à la corruption et aux privilèges de l'État. Jacques Chirac sera nommé sénateur à vie, comme Pinochet. Le pouvoir de l'État centralisé sera accru, la répression sera systématique, vous ne rêvez que de cela. Voilà vos réformes, nous n'en voulons pas.