Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 20 septembre 2007

BARNIER DOIT 30 MILLIONS D'EUROS AUX.......

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, constate que MICHEL BARNIER, notre ministre de l'Agriculture et de la Pêche (au pognon), doit rembourser au con----tribuable français la somme de 30 millions d'euros.


Pourquoi: d' abord parce qu'il est un incompétent (Mazeaud Pierre l'avait traité de zéro pointé) et qu'en sa qualité de ministre de l'ENVIRONNEMENT en 1993, il avait négocié avec les éleveurs bretons , la régularisation massive des cochons clandestins (et le test ADN ?) dans les élevages: d'où à cause de BARNIER, la pollution en nitrate des sources d'eau bretonnes, malgrès les pluies abondantes dans la région.


D'où le risque d'amende record d'un montant de 28 millions d'euros avec une astreinte journalière de 118 000euros, infligé par la COMMISSION EUROPEENNE au pays des droits de l'HOMME et du Cochon!
cochon010-copie-1.gif

Pour ne pas payer cette amende record dont BARNIER est responsable, ce ministre de l'Agriculture a expliqué à la Commission Européenne qu'il fera un "plan de dépollution" pour sauver du nitrate les sources bretonnes!

Il a promis, juré, à la dite Commission, qu'il y travaillera jour et nuit et se tiendra informer d'heure en heure (comme pour l'assassinat des moines de TIHIBIRRINE) de la baisse en nitrate des rivières bretonnes; pour ce faire ce vaillant pollueur (nous lui devons la pollution du bassin d'ALBERTVILLE avec son incinéra-tueur) a fermé plusieurs sources de captages en Bretagne, privant d'eau polluée 200 000personnes. Que fait MERLIN l'ENCHANTEUR ????

Le plan BARNIER coûtera 30 millions d'euros aux con--tribuables de travaux pour aller pomper de l'eau ailleurs dans des rivières non polluées et ainsi le rève de tout cochon (le con--tribuable??) se rélisera, à savoir "pouvoir se laver dans de l'eau propre:
cochon006-copie-1.gifcochon0271.gif


C'est pourquoi à l'EDM, nous considérons que le pollueur est responsable et doit donc payer de sa poche la pollution en nitrate des sources bretonnes, c'est ce que prévoit la loi; Barnier n'est pas au-dessus des lois, c'est un citoyen ordinaire et que sa faute de ministre de l'Environ--nement de l'époque a été constaté par la Commission Européenne.

Donc BARNIER doit rembourser sur ses deniers et ses richesses en immeubles en SAVOIE (à COURCHEVEL, SAINT-MARTIN DE BELLEVILLE, ALBERTVILLE) la somme de 30 millions d'euros.