Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 18 novembre 2007

RACHIDA DATI REND JUSTICE


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous donne son point de vue sur la réforme de la carte judiciaire en FRANCE.
Cette réforme concerne 320 tribunaux qui devront être supprimés (enfin!).La justice des francs-maçons a trop longtemps duré.
Le recensement en est le suivant: -23 tribunaux de grande instance
-176 tribunaux d'instance,
-55 tribunaux de commerce,
-67 tribunaux de prud'hommes.
Cette réforme est intelligente car elle a pour but essentiel l'intérêt des justiciables en facilitant l'accès à la justice, sa lisibilité et sa proximité.
Les robes noires, hostiles à cette réforme, ne le sont que parce qu'elles défendent leurs intérêts financiers et non la justice; sous prétexte du mot proximité, elles rejettent cette réforme; mais
lorsque vous êtes dans le bureau d'un avocat pour y exposer votre dossier, il vous demande d'abord de l'argent, ensuite n'écoute que peu votre présentation et ne cesse de vous couper par l'intermédiaire de son téléphone qui sonne sans arrêt. Vous parlez de proximité. la proximité de leur compte en banque plutôt mais pas celle de l'intérêt de la justice de leur client.
Les robes noires défendent leur secte, la franc-maconnerie en accord avec les élus locaux (député, conseillers généraux et maire).
La suppression des 176 tribunaux d'instance n'est pas suffisante pour éradiquer la secte des francs-maçons bien implantée dans ces tribunaux; la palme franc-maçonnique revient aux tribunaux de commerce, où le sermont franc-maçon a priorité sur le sermont judiciaire.
Merci MADAME RACHIDA DATI, garde des sceaux et ministre de la justice d'avoir tenu bon et de respecter la parole de NICOLAS SARKOSY, qui disait:" je veillerai rigoureusement à l'indépendance de la justice... .Mais la justice ne peut pas être un pouvoir à côté des autres, sans aucun contrôle, ni contre-pouvoir. Rendue en votre nom, elle doit vous rendre des comptes".
Pour illustre mon propos écouter cette chanson caricaturale, superbe: