Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 23 décembre 2007

LE PERE NOËL EST UNE ORDURE des MAÎTRES DU MONDE





Dans la tradition catholique, ce saint, évêque de Myre (dans la Turquie actuelle) au IVe siècle, est le protecteur des enfants.

Dans les pays germaniques, le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, il va visiter les petits distribuant des friandises aux enfants sages et faisant distribuer des coups de martinet par son serviteur le Père Fouettard (Hans Trapp en alsacien, Knecht Ruprecht en allemand, Zwarte Piet en néerlandais) à ceux qui ne le sont pas.
87




Saint Nicolas, l'ancêtre du Père Noël. Ici en version néerlandaise, Sinter Klaas, avec son serviteur Zwarte Piet.



Saint Nicolas à Wintzenheim (Alsace), 1953.



Au XVIIe siècle, les émigrants hollandais qui partaient vers l'Amérique emportèrent avec eux la coutume de Saint Nicolas, Sinter Klaas. Il devint le protecteur de la Nouvelle Amsterdam, qui changea son nom en New York, quand la ville tomba sous la domination anglaise.

Tout au long du XIXe siècle, aux Etats-Unis, Saint Nicolas subit de nombreuses transformations.




Vers la fin du XIXe siècle, Saint Nicolas est devenu Santa Claus, le Père Noël, mais il est encore un lutin, ou un gnome.



Le Père Noël, comme nous pouvons le rencontrer aujourd'hui. On voit qu'il a changé de vêtements et qu'il a grandi.



Le Père Noël est réinventé par de nombreux contes de Noël, de poèmes et de publications de presse et de dessins. Son nom, Sinter Klaas, devient Santa Claus, l'évêque devient un lutin, un elfe ou un gnome, le jour où il passe visiter les enfants pour leur apporter des cadeaux glisse du 6 décembre à la nuit de Noël, et il se déplace désormais dans un traîneau volant tiré par des rennes. Sa résidence est fixée au Pôle Nord.

Ce n'est pas Noël pour tout le monde: "Nicolas, pourquoi tu es sorti avec Carla?"




A cette époque encore, chacun le représentait selon sa fantaisie. Evêque, lutin rondouillard, vieil homme maigre, grand et barbu, voire rasé de près, avec des vêtements de n'importe quelle couleur. Vers la fin du XIXe siècle, il y a eu un Père Noël représenté en vieux bonhomme habillé de fourrure rouge, mais l'image était encore floue. Jusqu'au moment où… Coca-Cola décida de s'approprier ce personnage pour en faire une figure clé de ses campagnes publicitaires.



En Inde notamment, Coca-Cola assèche les nappes phréatiques pour les exigences de ses usines. Les habitants n'ont plus d'eau potable, les paysans n'ont plus d'eau propre pour leurs cultures.




En 1931, Coca-Cola confie à l'un des meilleurs illustrateurs de l'époque, Haddon Sundblom, la charge de fixer une fois pour toutes l'image d'un Père Noël éternel, qui puisse donner envie de boire la boisson qui deviendra la plus connue au monde.




Le premier Père Noël dessiné en 1931 pour la publicité de Coca-Cola par l'illustrateur Haddon Sundblom.



Le Père Nöel relooké par Coca-Cola n'hésite pas à traverser l'Atlantique.



Haddon Sundblom se met au travail. Il tire le portrait de son voisin, Lou Prentice, un vieil homme débonnaire et sympathique, affublé d'une épaisse barbe blanche et d'un ventre rond de bon vivant, et l'habille avec les vêtements que nous connaissons tous, veste, bonnet et pantalons rouges décorés d'un liseré de fourrure blanche - les couleurs de Coca-Cola -, sans oublier les lourdes bottes dont il a besoin pour marcher dans la neige.




Si le Père Noël est gourmand, c'est surtout pour donner envie de boire du Coca-Cola en plein hiver.



"Le" Santa Claus, "Le" père Noël est né ou, plus précisément le Père Coca, puisque c'est Coca-Cola qui l'a inventé pour des exigences publicitaires. Triste, non?
En tous les cas, COCA-COLA fait parti des maîtres du monde: les "illuminatis" et les "Bilderberg"!