Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 24 janvier 2008

LE PAPE BENOIT XVI, l'ECHO des MONTAGNES, la PRESSE et les Médias.

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vousbenoit-xvi.jpg rappelle sa lutte contre les PROTOCOLES DE TORONTO, autrement dit du club des "6,6,6" qui veulent nous détruire ou au mieux nous rendre esclave.
Je vous rappelle l'article 3 de ces Protocoles qui stipule:" Comblons le vide intérieur de cette jeunesse en l'initiant, dès son tout jeune âge, à l'univers des ordinateurs. Utilisons pour cela son son système d'éducation. Un esclave au service d'un autre esclave que nous contrôlons.
Regardons aussi l'article 1:"D'ailleurs rappelez-vous avec quelle facilité nos prédécesseurs ont pu orienter toute la jeunesse allemande au début du siècle en se servant du désabusement de cette dernière"
!

Heureusement qu'il y a un journal indépendant, comme l'ECHO DES MONTAGNES, qui est là pour dénoncer le scandale des Protocoles de SION!

Que pense le Pape BENOIT XVI de la presse, des médias et des nouvelles tecnologies?
Ecoutons son message date de ce jour:

CITE DU VATICAN, 24 JAN 2008 (VIS). Ce matin près la Salle-de-Presse du Saint-Siège, Mgr.Claudio Maria Celli, Président du Conseil pontifical pour les communications sociales, et Mgr.Paul Tighe, Secrétaire, ont présenté le Message papal pour la Journée 2008 de la communication. Dans son intervention, Mgr.Celli a d'abord indiqué que les médias peuvent être des instruments d'espérance. "Ils peuvent et doivent être au service d'un monde plus juste et solidaire, ainsi que l'écrit Benoît XVI".

"Ce n'est pas un hasard -a-t-il ajouté- si le Pape affirme que les médias ont eu et ont une grande importance", signalant les domaines "où ils constituent une ressource voire une bénédiction comme l'alphabétisation, la socialisation, le développement de la démocratie et du dialogue entre les peuples". Puis Mgr.Celli a souligné combien le Saint-Père "connaît et perçoit clairement l'existence du danger de voir les médias devenir des moyens de soumission de l'homme à des logiques dictées par des intérêts dominants... C'est là le défi lancé aux médias, celui qu'il nous faut relever chaque jour afin d'être solidaires de tous les hommes". Benoît XVI, a-t-il ajouté, indique que les médias peuvent être utilisés pour créer l'évènement". Et "qu'en advient-il pour l'homme si au lieu de rapporter les faits les médias les inventent?". C'est pourquoi le Pape dit que "beaucoup pensent qu'une info-éthique serait nécessaire, comme l'est la bioéthique dans le domaine de la médecine et de la recherche en matière de vie". Cette réflexion, a poursuivi le Président du Conseil pontifical, souligne combien les l'action des médias est profondément liée à l'homme, "nous invitant donc à défendre sérieusement la personne en toute circonstance, et partout où il est en cause".

Ensuite, Mgr.Tighe a souligné le rappel fait par Benoît XVI "du pouvoir extraordinaire qu'offrent les nouvelles technologies à qui oeuvre dans la communication", notamment "dans la promotion d'un monde plus juste et solidaire". Le rappel aussi qu'elles "sont souvent utilisées dans des buts ignobles... La véritable mesure du progrès -a-t-il ajouté- ne réside pas dans la seule efficacité technique ou logistique mais dans les buts recherchés". Les nouvelles technologies doivent être employées "au service de la personne et de la collectivité pour aider leur recherche de la vérité, et non au profit d'intérêts partisans pour manipuler les gens".

Le Message de Benoît XVI, a ajouté le Secrétaire du Conseil pontifical, veut encourager les agents de la communication "à être vigilants dans leur action de connaissance de la vérité et à défendre la vérité contre qui tend à la nier ou la détruire". Ils sont appelés "à garantir que la centralité et la dignité humaines soient toujours défendues", a conclu Mgr.Tighe, en évoquant les nombreux journalistes ayant fourni un témoignage extraordinaire du service à la vérité, jusqu'à en être persécutés, emprisonnés et parfois tués, et qui ont refusé de se taire face à l'injustice ou la corruption.
Pour moi, rédacteur en chef de l'ECHO DES MONTAGNES, le message du SAINT PERE est parfaitement clair et nous sommes sur la même longueur d'onde!
Car la devise de notre journal est:" RIEN n'est Sacré, TOUT peut se dire, TOUT doit se dire", notamment sur le scandale de l'Arche de ZOE avec rapt d'enfant, trafic d'organe et pédophilie et l'affaire RICHARD ARMENANTE que nous publierons rapidement (accrochez-vous, va y avoir encore de la censure!!!!).