Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 19 février 2008

LES GENDARMES DE SAVOIE, VIOLATION DE DOMICILE, ABUS DE POUVOIR et NICOLAS SARKOSY.


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre
les habitudes de certains gendarmes de SAVOIE, pourtant bien formés dans leurs écoles respectives avec sens de l'honneur, du devoir et de la probité.
Nous commencerons par le récit de la commune de SAINT-OYEN, 73260 SAVOIE, et puis au fil des jours nous analyserons d'autres faits dûs à certains gendarmes en SAVOIE.
Dans cette commune il y a le siège social d'une association qui y dispose aussi d'un parking en terrain privé, où se trouve garé le véhicule de l'association en question.
Voici qu'à 00h15 du mardi 19 février 2008, le gendarme LESTERLIN de la BRIGADE de MOUTIERS, dispose un P.V de 35 euros sur le pare-brise du véhicule, garé en propriété privé, pour le motif suivant:"stationnement d'un véhicule genant l'accès à un autre véhicule ou son dégagement".

Le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, MR NICOLAS SARKOSY, a tenu les propos suivant dans sa "lettre": "l'honnêteté et l'impartialité de l'ETAT, sont à mes yeux des valeurs absolues"!
Alors pourquoi cette violation de domicile et cet abus de pouvoir commis par le gendarme LESTERLIN de la Brigade de MOUTIERS, en pleine nuit à 00h15?
Cela ne vous rappelle pas les gendarmes incendiaires de la paillote de "CHEZ FRANCIS" en CORSE?
Mais alors qui protège qui et qui donne les ordres? Analysons ensemble ce problème: les gendarmes dépendent pour leur notation-avancement du Procureur de la République qui dépend des élus politiques et nous sommes en pleine campagne électorale... .
Les gendarmes dépendent aussi de leur hiérarchie militaire du Capitaine et du COLONNEL pour la SAVOIE. Nous reviendrons sur ces deux responsables plus tard dans nos conclusions après notre longue enquête sur les dérives de cette institution en SAVOIE, épisodes que vous pourrez suivre en direct dans votre journal préféré.