Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 1 février 2008

SOCIETE GENERALE,KOWEÏTGATE, XPF, SUICIDE,FREGATE de TAÏWAN.

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue son investigation sur l'affaire de l'opérateur de salle de marché, et le nominé se nomme DREYFUS-Jérome-KERVIEL.
A part nous prendre pour des pigeons ayant la grippe aviaire inoculée volontairement par les laboratoires dont un vice-président est ministre actuellement, à l'ECHO des MONTAGNES nous voyons les choses autrement et nous vous en faisant profiter largement.
La Société générale, dont le président BOUTON se retrouve en correctionnel le 4 février 2008 pour "blanchiment" a un organigramme particuliers. le capital de la S.G. se répartit comme suit: 70% au Public, près de 10% par les salariés(voila pourquoi ils manisfestent hypocritement avec des panneaux "I love S.G".), 4,97% et 6,16% à la BANQUE S.G.,3,5% à GROUPAMA,2,4% au japonais MEIJI, 2,02 % à la CDC dont le Président est.....NICOLAS SARKÖSY de NAGY-BOCSA!
D'où la déclaration de DAVID MARTINON, ce jour, porte-parole de l'ELYSEE:"La question d'un éventuel rachat de la S.G. n'est pas d'actualité"!
En parlant de rachat quels sont les prédateurs en ligne: la sérieuse BARCLAYS BANK, la BNP (avec l'affaire du Koweïtgate, développé plus loin dans cet article!), le Crédit AGRICOLE avec RENE CARRON (là on ouvre vite une petite parenthèse: RENE CARRON est aussi patron du Crédit Agricole de SAVOIE qui est administrateur de la SOCIETE d'AMENAGEMENT de la SAVOIE dont le patron est MICHEL BOUVARD, député et etc...! Ce même MICHEL BOUVERT est patron du comité de surveillance du C.D.C. dont le président est NICOLAS SARKÖSY de NAGY-BOCSA; cette S.A.S. construit en SAVOIE en expulsant les bonnes et braves gens, comme votre rédacteur en chef à CHAMPAGNY EN VANOISE avec captage d'héritage ou comme MME WELMA PACHOD à COURCHEVEL dont le fameux restaurant "CHALET DE PIERRES" courus par toutes les têtes couronnées de ce monde et de son bel hôtel 4 étoiles par le CREDIT AGRICOLE!)!

Le P-DG de la Société générale, Daniel Bouton, sera "forcément" interrogé dans l'enquête judiciaire sur la perte de 4,9 milliards d'euros que la banque impute à un trader, estime le parquet de Paris, tout en laissant l'initiative aux juges d'instruction.

"Il y aura forcément, je pense, des questions à lui poser mais ça, je laisse l'initiative aux magistrats", a dit sur LCI Jean-Michel Aldebert, chef de la section financière du parquet de Paris.

Un interrogatoire comme témoin de Daniel Bouton paraît pour les spécialistes dans la logique de la procédure conduite par les juges d'instruction Renaud Van Ruymbeke et Françoise Desset, mais c'est apparemment la première fois qu'elle est évoquée publiquement par un haut magistrat.

Daniel Bouton a été maintenu à son poste par son conseil d'administration, malgré des pressions politiques demandant qu'il prenne "ses responsabilités".

Lors de son audition par la Brigade Financière, Jérôme Kerviel, le jeune homme, accusé d'avoir faitperdre près de 5 milliards d’euros à la Société Générale, a déclaré aux enquêteurs que cinq autres traders de la banque prenaient régulièrement des positions dépassant les autorisations qui leur étaient assignées.

S’appuyant sur ces indications, les policiers ont identifié cinq suspects. Ils comptent convoquer rapidement quatre d’entre eux, le cinquième s’étant suicidé en juin 2007.Personne n'est au courant depuis juin 2007 de la fuite des capitaux vers les "XPF",d'ailleurs MR RENE HOFFER, PRESIDENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE nous communique ceci, aujourd'hui: "le groupe SOCIETE GENERALE détient 80% de la banque "de" POLYNESIE FRANCAISE" pratique pour le blanchiment via une banque de compensation!
La B.N.P.qui veut récupérer la S.G. se rappelle au souvenir de MR CHRISTIAN BASANIX qui a été spolié de 24 milliards de dollars via le système mafieux du KOWEÏTGATE (affaire déjà traité dans notre excellent journal), voir l'ambiance suivante dans ce courrier adressé à MR FILLON, PREMIER DES MINISTRES, par MR CHRISTIAN BASANIX:

Vous souhaitez que "toute la lumière soit faite sur les dysfonctionnements qui ont conduit à des pertes aussi invraisemblables" à la Société générale", le Peuple souverain ne peut que s'en féliciter.

Depuis plusieurs années, je me bats pour que toute la lumière soit faite sur un détournement de plus de 23 milliards US $ (initié par BNP-PARIBAS) ! Le 15 janvier 2008, soit quelques jours avant que n'éclate le scandale programmé de la SG, j'ai informé Madame le Ministre des Finances. Pour compléter votre information, le Ministère des Finances avait déjà été informé de cette affaire les 29 avril 2004 et 1er juillet 2004 : sans aucune réponse à ce jour !

en votre qualité de Chef du Gouvernement, je vous remercie par avance de déligenter sans délai (afin d'éviter de nouvelles morts suspectes), une enquête sur cette affaire qui a déjà coûté la vie à Trois personnes dont les noms sont associés au mien dans des conventions préparées par des notaires célèbres notamment dans le cadre de l'affaire du Crédit Lyonnais. Pour plus d'information vous pouvez lire les pages 187 à 189 du livre de Monsieur Yves Bertrand qui sait tout mais qui ne dira rien (pour l'instant)
dans cette attente,
je vous prie d'agréer, Monsieur le 1er Ministre, l'expression de mes sentiments distingués."
N'oublions pas le conseiller MR VAN RUYMBEKE et ses frégates de TAÏWAN:

AFFAIRE SOCIETE GENERALE, FREGATE de TAÏWAN….. ????????
ON more SG .clic sur le dossier pour l'agrand
ir:



Et n'oublions pas que dans l'affaire des frégates de Taiwan, la Sogenal Luxembourg a servi d'intermédiaire...