Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 6 mars 2008

GAZA, PALESTINE, GENOCIDE, ISRAËL et les PROTOCOLES de TORONTO.

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, se demande si les 1,8millions d'habitants de la bande de GAZA ne vivent pas dans un camp de concentration et subissent le même sort que les victimes d'AUSCHWITZ.Mais aujourd'hui ce n'est pas au nom de "Mein KAMPF", mais au nom des sionistes-francs-maçonniques des PROTOCOLES de TORONTO.
Bougez vous, merde, ne laissez pas crever des enfants innocents de PALESTINE. Ne pas dénoncer un crime, vous rend complice de ce crime.
Il y a des élections en FRANCE, ne votez pas pour les sionistes-francs-maçonniques et vous aiderez la PALESTINE, peuple martyr.

Le bouclage de la bande de Gaza par Israël a entraîné la pire crise humanitaire depuis le début de l'occupation israélienne, en 1967, affirme un rapport d'une coalition d'ONG britanniques.

Pénuries et misère quotidienne
Les pénuries alimentaires, des services de santé défaillants, des systèmes de distribution d'eau et d'évacuation des eaux usées à bout de souffle font partie de la misère quotidienne des 1,5 million d'habitants de la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, dit le rapport.

"Au moment où nous parlons, les égouts se déversent littéralement dans les rues", a déclaré Geoffrey Dennis, dirigeant de Care International, l'une des huit ONG qui ont participé au rapport.

"Ces trois dernières semaines, nous n'avons pu envoyer que de la nourriture et des médicaments et la dépendance par rapport à l'aide va croissant".

Israël a imposé des restrictions au déplacement des personnes et des marchandises et il a pratiquement bloqué l'activité économique en juin dernier, lorsque les islamistes du Hamas ont pris le contrôle de la bande de Gaza.

Blocus israélien renforcé
Il a renforcé le blocus en janvier, limitant les livraisons de combustible et d'autres biens en riposte à des tirs de roquettes sur son territoire, poursuit le rapport.

Il décrit une enclave prise en otage par l'embargo qui a aggravé la pauvreté et le chômage, sinistré l'enseignement et rendu 1,1 million de personnes - soit 80% de la population - dépendantes de l'aide alimentaire.

Le service de santé est en déliquescence et les hôpitaux sont frappés quotidiennement par des coupures de courant de huit à douze heures.

L'an dernier, près de 18% des patients qui avaient besoin d'un traitement d'urgence hors de Gaza n'ont pas obtenu l'autorisation de sortir, dit encore le rapport.

Opérations israéliennes "totalement disproportionnées"
Pour John Ging, responsable de l'agence de secours des Nations unies à Gaza (UNRWA), ces conditions catastrophiques risquent d'être encore aggravées par toute escalade des opérations militaires lancées par Israël en réponse aux tirs de roquettes sur son territoire.
"C'est totalement disproportionné", estime Geoffrey Binder, expert du droit humanitaire à Londres.

Si les cris désespérés de Danielle Bleitrach sont de véritables hurlements de détresse c'est assurément que la douleur, elle, est assourdissante et relevant de faits aussi ignobles que déshumanisants...

(Michel Berthelot)

Auschwitz-Gaza

par Danielle Bleitrach

Des assassinats programmés sont en train d'être perpétrés sous nos yeux, des enfants, des nourrissons sont tués, le sang coule et le monde se tait, pourquoi ?
Pourquoi en France, les partis de gauche, les communistes, les syndicats, les associations n'appellent-ils pas à une grande manifestation devant l'ambassade d'Israël celle des Etats-Unis, pourquoi n'appellent-ils pas à camper jour et nuit devant le CRIF complice ? Pourquoi toutes les belles âmes qui pour cause de pétrole sont prêtes à nous envoyer au Darfour se taisent-elles devant ce massacre d'innocents ?

Parce que notre pays est allié des Etats-Unis, qu'il se met dans le sillage des bourreaux pour voler aux peuples leur pétrole, leurs ressources, c'est tout le Moyen-orient que ces monstres avides veulent recomposer et pour alimenter les moteurs des voitures il faut que le sang des enfants coulent à Gaza, demain dans le Liban et que l'armée israélienne garantisse l'exploitation dans tout le Moyen Orient avec la complicité des dirigeants arabes dits modérés, les Saoud et autres Moubarak qui gonflent comme des grosses tiques sur le meurtre de leurs frères palestiniens et demain libanais.

Parce que notre pays qui donne volontiers des leçons au reste de l'humanité est l'allié des Etats-Unis, parce que droite et gauche s'entendent pour ce nouveau néo-colonialisme meurtrier, Kouchner en est le nom et le CRIF l'inspirateur. Pourquoi les communistes se taisent-ils, parce que nous sommes en pleine municipales, et que le PCF a décidé de vendre ce qui lui reste d'âme pour une place d'élu à Paris, parce qu'ils n'ont plus de communistes que le nom ces gens capables de se taire pour les émoluments d'un conseiller d'arrondissement.

Pourquoi se tait-on en France aujourd'hui, pourquoi la presse, les éditions en ligne se contentent-elles d'égrener les morts et de les justifier non sans timidité ; Israël se protège des tirs de roquettes, « insupportables » a même osé dire le Monde, sans paraître voir cet enfant au maillot dont les yeux sont fermés à jamais.

Au nom de quoi veut-on nous faire accepter que le droit soit du côté des meurtriers, parce qu'il y a eu hier Auschwitz, on justifierait aujourd'hui Gaza ? Assez d'hypocrisie, vous avez toléré hier Auschwitz vous français peuple pétainiste, vous avez fermé les yeux sur le martyr des juifs, enfermés les républicains espagnols que vous aviez trahis dans des camps, vous avez offert à Montoire avec des applaudissements toutes ces victimes, vous avez envoyé des lettres pour vendre les juifs, pour vous approprier leurs biens, et c'est vous les collabos qui régnez en France aujourd'hui. En ce temps là il y avait des communistes, des combattants capables d'aller rejoindre dans les camps les victimes, ils ont été eux-aussi trahis par leurs dirigeants collabos.

Et moi qui n'en peux plus de voir se rejouer éternellement Auschwitz, je n'ai plus de parti, plus de collectif pour agir, mon cri ne s'entend pas, je suis seule à errer comme une folle sur les ruines d'Auschwitz-Gaza, que les bourreaux soient maudits.

Danielle Bleitrach

















anti_bug_fck