Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

lundi 31 mars 2008

MOUHAMMAD, LE PROPHETE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous livre cet excellent article de SMAÏN BEDROUNI (site stcom.net), concernant le Prophète
MOUHAMMAD.
Alire et à méditer pour ceux qui veulent comprendre.

L’épreuve des caricatures nous pousse à nous poser la question suivante : « Connaissons-nous réellement le Prophète Mouhammad sws ? »

Salaam ‘aleykoum wa RahmatouLlahi wa Barakatouh

La louange est à Allah, nous le louons, lui demandons pardon et guidée, nous cherchons refuge auprès de Lui contre le méfait de nos âmes et nos mauvaises actions. Quiconque Allah guide, nul ne peut l'égarer, quiconque Allah égare nul ne peut le guider.

J'atteste que nul n'est en droit d'être adoré en dehors d'Allah, Seul sans associé et je témoigne que Muhammad est Son serviteur et Son messager, l’Imam des envoyés et le sceau des prophètes.

Ensuite :

Cher frères et sœurs,

Je vous propose de prendre un moment pour réfléchir ensemble sur la question suivante à savoir : « Connaissons-nous réellement le Prophète Mouhammad sws ? »

Aussi étrange que cette interrogation puisse paraître, nous sommes en droit et même dans l’obligation, pour une question d’honnêteté spirituelle et intellectuelle de nous la poser au moins une fois dans notre vie. Nous vivons en 2008 et nous sommes certains, inconsciemment, de le connaître.
Pourtant vue la réponse du monde musulman face aux caricatures publiées par certains provocateurs et ignorants tout de notre bien aimé prophète Mouhammad sws, nous devons reconnaître que nous n’avons pas su passer cette épreuve comme il se devait.


En effet, les réponses de la part du monde musulman ont été de diverses formes; des manifestations publiques dans les rues des capitales européennes aux menaces de représailles d’Al-Qaïda en passant par les concours de caricatures contre les sionistes et autres.

En observant tout ceci, une question parmis les nombreuses que je me suis posées était : Pourquoi ne sommes nous pas capable de prendre la défense de notre Prophète Mouhammad sws de manière appropriée ?


Les manifestations publiques ?

L’expérience nous a montré qu’elles ne servent pas à grand-chose. Elles n'ont pu empêcher, par exemple, l’invasion de l’Irak par les Etats Unis d’Amérique. Ni l’agression de l’armé israélienne contre le Liban et la Palestine...



Les prétendues menaces d’Al-Qaida ?

Est-ce qu’elles sont la réponse appropriée sachant que dans son dernier message, Oussama Ben Laden s’adresserait aux personnes intelligentes de l’Europe pour leur dire, non pas une chose intelligente à laquelle on s’attendait, mais pour leur dire en gros « on va vous casser la gueule ». Nous savons bien entendu que la CIA fabrique de fausses cassettes depuis longtemps et que ce dernier message se trouve être de toute évidence une supercherie suplementaire au moment meme de la campagne électorale présidentielle américaine.


Répondre pas des caricatures ?

Est-il nécessaire de se rabaisser aussi bas que ceux qui ont caricaturé la création tout entière en caricaturant la plus parfaite créature, Le Bien aimé de Allah sws ?


Que connaissent-ils du Prophete mouhammad sws ?

Je pense que les dessinateurs des journeaux, qui ont plutot voulu provoquer les musulmans à travers des caricatures du prophete sws, n'ont fait qu'une projection de leur ignorance. Nous le verons plus loins inshaAllah.


Je pense aussi que l'incapacité des musulmans à répondre de manière appropriée à ces provocations nous à démontrée clairement que les musulmans eux-mêmes ne connaissent pas réellement le Prophète Mouhammad sws, puisqu’on ne peut défendre quelqu’un qu’on ne connaît pas.

Pour ma part, je me suis demandé si cela n’était pas une épreuve qu’Allah à donné aux musulmans pour leur faire réfléchir à cette question et prendre conscience qu'en réalité, ils ne connaissent pas le Prophète sws contrairement à ce qu’ils avancent.
Nous prétendons suivre la Sunnah du prophete sws c'est à dire suivre Sa Traditions, Sa Voie, pour cela nous portons la barbe, le kamis, utilisons le siwak, interdisons le blamable et recommandons le biens etc... Mais tout ce que nous faisons à coté est-il conforme à l'enseignement du Prophète sws ? Cette question aussi nous sommes en droit de nous la poser, car si nous nous demandons ce qui a poussé les dessinateurs à user de telles provocations, nous pouvons nous dire que certainement cela résulte de l'image que nous leur donnons du prophete puisque nous prétendons suivre son enseignement. Le constat est terrible. Si cela est l'image que nous leur donnons du prophete d'Allah sws, il est urgent que nous fassions un examens de notre état et que nous reconnaissions cincerement que nous n'arrivons pas à suivre la Sunnah du Prophete sws puisque nous ne la conaissons pas réellement.

Pour remédier à cela et bien il faudrait peut-être, en premier lieu, commencer par accepter de reconnaître que nous ne connaissons pas réellement le Prophète Mouhammad sws et ensuite, tout bonnement, faire connaissance avec lui sws. Et c’est une fois seulement après avoir appris à le connaître réellement que nous pourrons prendre sa défense et démontrer indiscutablement que caricaturer le prophète Mouhammad sws est la chose la plus ridicule que les intellectuels occidentaux ont pu faire sous le couvert de la démocratie et ceci dans toute leur histoire.

Je pensais écrire un long article afin d’expliquer clairement le sujet que je voulais traiter en détail, mais j’ai décidé de le faire petit à petit, afin que chacun d’entre nous puisse prendre le temps de réflexion nécessaire.

Je vous propose, si Allah nous le permet, de partager sur ce site nos reflexions communes ainsi que des récits sur le Prophète Mouhammad sws en commençant par sa naissance.

La Naissance du Prophète

Il est notre maître Mouhammad fils de ^Abdou l-Lah, fils de ^Abdou l-Mouttalib --apppelé Chaybatou l-Hamd--, fils de Hachim –appelé ^Amr--, fils de ^Abdou Manaf—appelé Al-Moughirah--, fils de Qousayy –appelé Zayde--, fils de Kilab, fils de Mourrah, fils de Ka^b, fils de Lou’ay –appelé Ghalib--, fils de Fihr – à qui sont attribués les différents clans de Qouraych, quand à ceux qui sont au dessus de lui, ils sont Kinanyy--, fils de Malik, fils de An-Nadr, fils de Kinanah, fils de Khouzaymah, fils de Moudrikah, fils de ‘Ilyas, fils de Moudar, fils de Nizar, fils de Ma^add, fils de ^Adnan.

‘Aminah, fille de Wahb tomba enceinte un vendredi, la première nuit de Rajab. Elle voyait les oiseaux voler autour d’elle et l’eau du puits montait jusqu’à elle par honneur et glorification pour le messager de Allah swt. Elle en informa son époux, ^Abdou l-Lah, qui lui dit :
« C’est un prodige pour le nouveau-né qui est en ton sein ».

Elle dit :
« J’entendais le tasbih des anges autour de moi. J’entendis quelqu’un me dire : « Voici la lumière du maître, le Messager ». Et j’ai vu dans le rêve un arbre constellé d’étoiles éclatantes parmi lesquelles une très belle étoile qui a éclairé les autres de sa lumière. Tandis que je l’observais admirant son éclat, elle est descendue sur mes genoux et j’ai entendu quelqu’un me dire : « Voici le Prophète, le Maître, le Messager ». Puis un ange est venu à moi portant une feuille verte et m’a dit : « tu es tombée enceinte du Maître des messagers et du Prophète des croyants » ».

‘Aminah fils de Wahb dit :
« Lorsque je l’ai mis au monde, je l’ai vue relevant la tête vers le ciel, pointant son doigt ; Jibril l’à pris et s’est envolé avec lui, les anges volant autour de lui. Mika’il l’a enveloppé dans un drap blanc du Paradis puis l’a confié a Ridwan qui lui donna à manger tout comme l’oiseau donne à manger à son petit et je le regardais, c’est comme s’il disait : « Rajoute-m’en » et Ridwan lui dit alors : « Cela te suffit, ô toi Bien-aimé de Allah, il n’est pas un Prophète qui ait reçu science ou indulgence sans qu’elle te soit accordée. Attache-toi au chemin de vérité. Celui qui dit ce que tu dis et qui suit ta Loi sera rassemblé demain dans ton groupe ». C’est alors que quelqu’un a appelé : « Emmenez-le et faites-le parcourir les orients et les occidents de la Terre ; exposez-le aux endroits où sont nés les prophètes. Allah l’a choisi comme il a choisi ‘Adam, Il lui a donné l’érudition de Chith, la douceur de Nouh, l’extrême dévotion de ‘Ibrahim, la satisfaction de ‘Is-haq, l’éloquence de ‘Isma^il, la sagesse de Louqman, la patience de ‘Ayyoub, la belle voix de Dawoud, la force de Mouça, l’ascète de Iça, la compréhension de Soulayman, la médecine de Danyal, le respect de ‘Ilyas, la préservation de Yahya, l’acceptation de Zakariyya, baignez-le de tous les comportements des prophètes. Protégez-le des yeux des gens car il est le Bien-aimé du Seigneur des mondes. Bonheur aux bras qui vont le porter ! Bonheur aux seins qui vont l’allaiter ! Bonheur aux demeures où il va habiter ! » ».


Wa Allahou
^Alem (Et Allah est le Plus Savant.)


Smaïn BEDROUNI
Pour stcom.net
Le 21 mars 2008