Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 18 avril 2008

LES DROITS DE L'HOMME, l'O.N.U. et BENOIT XVI.


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous parle du discours de BENOIT XVI, ce jour vendredi 18 avril 2008, à l'ONU, concernant les droits del 'HOMME.

Benoît XVI a plaidé, vendredi 18 avril, devant l'Assemblée générale de l'ONU, en faveur d'une plus grande intervention des Etats dans la défense des droits de l'homme.

"Tout Etat a le devoir primordial de protéger sa population contre les violations graves et répétées des droits de l'homme, de même que des conséquences de crises humanitaires liées à des causes naturelles ou provoquées par l'action de l'homme", a affirmé le pape dans le grand amphithéâtre bondé des Nations unies.

Il a également invité la communauté internationale à intervenir chaque fois que des populations sont menacées, affirmant qu'il ne s'agit pas d'ingérence. "A l'inverse, c'est l'indifférence ou la non-intervention qui causent de réels dommages", a-t-il assuré.


S'adressant aux personnels des Nations unies, il a rendu hommage à leur action à travers le monde tout en notant que la notion de consensus multilatéral est "en crise" parce qu'elle est "encore subordonnée aux décisions de quelques-uns". Sans la citer, le pape faisait référence à la décision des Etats-Unis de passer outre le refus du Conseil de sécurité de l'ONU sur une intervention militaire en Irak en 2003, intervention à laquelle le Vatican s'était fermement opposé.Benoît XVI s'exprimait pour la première fois devant l'assemblée générale de l'ONU, où il avait été précédé par Paul VI en 1965 et Jean Paul II, en 1979 et 1995. Accueilli par le secrétaire général Ban Ki-moon, le souverain pontif a été chaleureusement applaudi à l'issue de son discours.
A noter que le pape s'est exprimé en français à la tribune des Nations-Unies,qui y reste langue de travail aux côtés de l'anglais...alors que la France s'apprête à être représentée par une chanson en anglais au concours de l'Eurovision!!! Comment ne pas être scandalisé par une telle atteinte à notre culture et à notre identité...Le français,langue de la philosophie et des artistes dans le monde aujourd'hui abandonnée par son propre pays.Au nom de Molière,Voltaire et Hugo,il faut réagir!