Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 21 mai 2008

MICHEL BARNIER, la PAC, la PÊCHE et l'AGRICULTURE

L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pense que MICHEL BARNIER est un menteur mais aussi un INCOMPETENT, sauf pour s'être enrichi en SAVOIE avec les sociétés bidons, tel DIANEIGE, Courcherol, COURCHENEIGE etc.
En sa qualité de Ministre de l'AGRICULTURE, c'est SARKO qui tire la charrue et qui sauve la face de son incompétent ministre, exilé à BRUXELLES, c'est à dire dans les choux.


Aides aux pêcheurs français, PAC : les tensions avec Bruxelles s'accumulent

"C'est l'Europe la grande responsable" [La Croix]. Un air de déjà vu plane dans la presse, ce matin. L'Europe responsable de tous les maux a encore frappé. Cette fois, il s'agit de la pêche française qu'il faut "sauver" selon Emmanuel, un pêcheur interrogé dans La Croix. L'Europe responsable en raison des nouvelles législations qu'elle adopte et qui obligent les pêcheurs à changer leur matériel sans dédommagements.

L'Europe est également pointée du doigt car elle empêche le gouvernement d'apporter le soutien nécessaire aux pêcheurs face à la flambée des prix du pétrole. Alors que Michel Barnier, ministre de l'Agriculture et de la Pêche "a déclaré vouloir 'intensifier, accentuer, compléter' les aides prévues", hier "Bruxelles n'a donné son feu vert qu'à une partie du plan du gouvernement, réservant sa réponse sur la principale mesure", l'enveloppe de 230 millions d'euros [Libération]. Le reste des propositions doit encore être examiné par la Commission européenne pour s'assurer de leur conformité avec les règles européennes.

Attaquée par les pêcheurs, la Commission a également "provoqué l'ire des professionnels [de l'agriculture] et de leur ministre de tutelle" [La Tribune] lors de la présentation de ses propositions pour "ajuster la Politique agricole commune (PAC) au contexte international actuel" [La Tribune]. Des propositions que Le Figaro considère comme beaucoup trop technocratiques face à la réalité de la situation mondiale.

"Alors que le spectre de la crise alimentaire se profile dans de nombreux pays et que les prix des céréales et du lait s'envolent, Bruxelles, avec toute la froideur du législateur, a parlé de suppression de la jachère, de hausse des quotas laitiers et de découplage" [Le Figaro]. L'objectif affiché de ce "long catalogue de mesures" devrait, selon la Commission européenne, permettre d'augmenter la production et de faire baisser les prix. Donc de lutter contre la crise alimentaire.

Mais le "lifting de la PAC" [Les Echos] est loin de faire l'unanimité. Les négociations vont être difficiles à mener pour la Présidence française qui débute le 1er juillet, "chaque capitale apportant son lot de revendications" [Le Figaro].

Selon Françoise Croïgneau, éditorialiste aux Echos, la PAC représente un "piège" pour la France. "Comment l'un des pays les plus viscéralement attachés à la PAC pourra-t-il le temps de cette présidence, mettre une sourdine à ses propres intérêts pour rechercher le consensus européen ?" s'interroge-t-elle. Un "vrai casse tête" supplémentaire pour une Présidence pleine d'objectifs ambitieux.

Regardez cette vidéo d'aujourd'hui qui prouve l'incapacité de BARNIER, si cela n'est de détruire les hommes, leur famille et leur travail.




Références :



href="http://lettres.touteleurope.fr/Go/index.cfm?WL=3998&WS=12598_61248&WA=599" target="_blank">La crise alimentaire pourrait peser sur la réforme de la PAC
[Euractiv.com]
La Commission européenne ajuste la réforme de la PAC dans un contexte de hausse mondiale des prix agricoles [Euractiv.fr]
Le projet de réforme de la PAC provoque de multiples critiques [Les Echos, p. 8]
Agriculture : Bruxelles propose de soutenir la production tout en poursuivant la réforme du secteur [Euronews - Yahoo ! Actualités]
Bruxelles veut redistribuer les aides agricoles [Le Figaro, p. 20]
Bruxelles veut tourner le dos au productivisme [Libération, p. 21]
La crise alimentaire relance les attaques contre la politique agricole commune [Le Monde, p. 8]
- Les tensions sur les matières premières s'accumulent [Le Monde, p. 1]
- Réforme de la PAC : tollé en France et en Allemagne [La Tribune, p. 27]
- Le triple piège de la PAC [Les Echos, p. 14]