Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 6 juillet 2008

RACHIDA DATI, GARDE DES SCEAUX et MINISTRE de la JUSTICE.


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, se pose des questions sur les critiques émises à l'encontre de Mme RACHIDA DATI.
Sur quel fondement, reposent-elles?


Rachida Dati Tandis que les politiques de droite comme de gauche sont jugés selon leurs discours et leurs actes, Rachida Dati, prise dans les préjugés, doit toujours répondre de ses origines. Sa devise selon LS99.
Un article remarquable du Journal d'Oran mettait récemment le doigt sur un phénomène spécifique concernant RACHIDA DATI : les politiques, surtout les hommes et pour commencer ceux censés être dans son propre camp, mais pas seulement, parlent d'elle comme « Rachida » et non pas « Madame Dati » ou Rachida Dati. Vrai !

Du côté des gens de la haute classe politique et des milieux d'entreprise de ceux que SARKOZI CECILIA avait réunis pour la nuit du Fouquet's après la victoire de son mari à l'élection présidentielle, Rachida Dati n'échappe pas à cette familiarité hautaine et paternaliste qu'on a pour la « beurette » de service. Tout n'est insinuations :la Garde des Sceaux ne doit sa réussite qu'à la protection de Cécilia Sarkozy, elle a obtenu ce poste comme « symbole » d'élévation d'une pauvre fille d'ouvrier marocain mais elle n'est pas compétente, etc...

Chez ses opposants politiques, que ce soit du côté de la gauche ou plus largement chez les jeunes révoltés par les contrôles d'identité « au faciès », les expulsions, l'exploitation des sans papiers, le régime carcéral inhumain et d'ailleurs hors normes légales qui prévaut en France,DATI RACHIDA, petite Arabe qui a réussi. Donc traitresse, renégate, quelqu'un qu'on peut insulter dans sa personne et à qui on se permet de « renvoyer » les injures sociales ou raciales qu'on reçoit soi-même d'habitude. Mais Rachida Dati a cette force exceptionnelle de ne jamais se laisser déborder, en public tout au moins, par l'émotion.
Sa devise :
« être aimée? Cela peut venir en plus. Se faire aimer? Ce n'est ni ma façon ni mon but ». (selon la source 99)
. La GARDE des SCEAUX n'est que rarement mise en cause ou interpelée en tant que femme politique et ministre mais toujours en tant que BEURETTE.