Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 2 août 2008

CHARLIE HEBDO et la CENSURE, SINE et VAL, ALBANEL et la CULTURE

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, revient sur le scandale "SINE". Viré pour avoir suggéré une idée, voila où on est la liberté de la presse.

Dans l’édition du 2 juillet de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, le dessinateur Siné a publié dans ses colonnes une chronique au sujet de Jean Sarkozy. Accusé d’avoir tenu des propos antisémites, Siné a été licencié. Retour sur la polémique.




© Plantu





Maurice Sinet, plus connu sous le pseudonyme de Siné, était le dessinateur attitré du Charlie Hebdo.

De son parcours professionnel, on retiendra qu’il a toujours été très critique envers l’Etat, la Justice, la Police et la Religion.

Au début du mois de juillet, il écrit une chronique au sujet du futur mariage de Jean Sarkozy. Nous reprenons les propos tels qu’ils ont été publiés :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l'UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Résultat :

Phillipe Val, rédacteur en chef, licencie Siné en jugeant que « les propos de Siné sur Jean Sarkozy et sa fiancée, outre qu'ils touchaient la vie privée, colportaient la fausse rumeur de sa conversion au judaïsme. Mais surtout ils pouvaient être interprétés comme faisant le lien entre la conversion au judaïsme et la réussite sociale et ce n'était ni acceptable ni défendable devant un tribunal ».

Le 8 juillet, sur les ondes de RTL, le journaliste, Claude Askolovitch, du Nouvel Observateur, réagit à la chronique en disant qu’il s’agit : « d’ un article antisémite dans un journal qui ne l'est pas (...). »

Il continue en assurant que « Philippe Val n'a pas lu cette chronique, parce qu'il déteste tellement Siné qui fait partie de la vieille garde de Charlie Hebdo, d'un gauchisme imbécile qu'il exècre, dixit Philippe Val, qu'il ne les lit plus. (...) Et la semaine prochaine, il va faire son éditorial, je l'ai eu au téléphone, pour expliquer que Siné est une ordure, a dérapé totalement et qu'il devrait partir. »

Il est demandé à Siné de s’excuser. Ce dernier refuse.

Et raconte l’entretien avec Phillipe val : « Je lui ai demandé s'il ne se foutait pas de ma gueule, a répondu le dessinateur, « Je reproche à Jean Sarkozy de se convertir par opportunisme. S'il s'était converti à la religion musulmane pour épouser la fille d'un émir, c'était pareil. Et la fille d'un catholique, pareil, je n’ai jamais fait de cadeau aux catholiques. »

S’en suit, une polémique mêlant « propos injurieux, racistes et antisémites », « liberté de la presse et d’expression », « respect du droit à la personne ». Les médias s’arrachent les titres, avec des interviews non seulement de Siné, mais aussi de Phillipe Val, accusé de zèle et de vengeance quant à une ancienne affaire. En effet, selon Siné, il s’agirait d’un règlement de compte au sujet du journaliste Denis Robert, qui avait révélé l’Affaire Clearstream.

Dans un éditorial, Phillipe Val avait publié une fiction humoristique tournant en dérision les enquêtes de Denis Robert, qui avait renoncé à se défendre publiquement. Oubliant ce dernier point, Phillipe Val a démonté les arguments de Denis Robert, l’accusant tout simplement d’être parano. Philippe Val avait aussi attaqué une journaliste de Télérama, Wéronika Zarachowics, qui mettait en avant les travaux de Denis Robert.

L’éditorial de Phillipe Val se terminait par une comparaison entre l’article publié dans Téléramale protocole des sages de Sion.

Rappelons que le protocole des Sages de Sion est le plus important document fallacieux du 19ème siècle. Il avait pour objectif de faire croire qu’il existait un programme mit au point par un conseil de sages juifs, voulant anéantir la chrétienté et dominer le monde. Ce document, dénonçant ce « complot juif » avait notamment été utilisé par Hitler ou encore le Ku Klux Klan.

En faisant cette comparaison, Phillipe Val voulait « juste dire que c’est la même mécanique, quand les gens croient ce qui est faux car ils ont envie de le croire. » A cela, la journaliste concernée à répondu que « ce grand défenseur de la liberté d’expression (Ndrl : Phillipe Val) ne supporte pas qu’on questionne le fait que l’avocat de Charlie soit aussi celui de Clearstream, et ça le conduit à des associations nauséabondes. »


Et du côté des politiques, on dit quoi ?

Au départ, la famille Sarkozy avait prévu de porter plainte...Mais tout a changé depuis que Siné s’est fait renvoyé.Dans un récent communiqué, Christine Albanel, la ministre de la Culture et de la Communication, a déclaré vouloir « apporter son soutien à Phillipe Val. » (...) « le dessin et les propos de Siné renvoient à des clichés et caricatures d'un autre temps que l'on aimerait voir disparaître à jamais », conclut la ministre.

Mieux connaître Siné...


Le dessinateur Siné est connu pour ses propos loin d'être angéliques envers la religion...
Le dessinateur Siné est connu pour ses propos loin d'être angéliques envers la religion...






Il est important de mieux cerner le dessinateur duquel nous parlons, accusé d’être « antisémite ».

Ci-dessous quelques unes de ces phrases qui ont déjà été publiées :

« La religion m'énerve. C'est de l'obscurantisme, ça rend les gens idiots. La soumission enlève le libre arbitre et impose des tabous. Je n'ai jamais cru en Dieu. Ça m'a toujours paru infantile. Mais ce n'est pas le fait que les gens croient qui m'énerve, c'est le prosélytisme, cette façon de nous faire partager des trucs saugrenus. Les curés, les rabbins, les ayatollahs inculquent des choses fausses aux enfants. La religion devrait être quelque chose de personnel. »


« Je vois d'un meilleur œil les religions orientales, par exemple l'hindouisme. Je trouve amusantes l'idée de renaître et leur représentation des dieux. Je n'y crois pas, mais ça me choque moins. Et j'adore les gospels. Ce qui me plaît, c'est la façon dont chantent les noirs américains, pas l'aspect religieux. »


« Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul !

J’ai toujours détesté les grenouilles de bénitier catholiques vêtues de noir, je ne vois donc pas pourquoi je supporterais mieux ces patates à la silhouette affligeante et véritables épouvantails contre la séduction ! Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n’ont rien à leur envier point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs !

Je renverserais aussi de bon coeur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche. Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède et de leur désobéir et de les envoyer se prosterner ! Et quand ils prétendent que c’est pour des raisons d’hygiène qu’ils refusent le porc, évoquant des maladies datant du temps de leur prophète mais éradiquées depuis belle lurette, mon sang ne fait qu’un tour et se transforme aussitôt en boudin ! La bêtise n’a pas de limites, c’est connu, mais arrêtons de la respecter et, qui plus est, de l’entretenir au nom d’une indulgence dont ils ne font, eux, aucune preuve ! »



Nous vous invitons aussi à consulter un article du Nouvel Observateur, à propos de la pétition, entre outre signée par Siné, demandant à la France de reconnaître le rôle qu’elle a joué dans la Shoah.

Ainsi qu'un article (toujours du Nouvel Observateur)concernant certaines déclarations antisémites prononcées par le même Siné...

Et aussi le Blog Officiel de Siné

A propos de Charlie Hebdo


Une ancienne couverture du journal satirique...
Une ancienne couverture du journal satirique...
© Charlie Hebdo






Avec les quelques chroniques de Siné plus haut, une seule question nous vient à l’esprit :

Pourquoi est-il renvoyé quand il s’agit de parler du mariage du fils du président ?

Parce qu’il assimile le judaïsme à l’argent et au pouvoir ?

Rappelons quand même que Charlie Hebdo en a fait des couvertures concernant les Juifs, et faisant ce même rapprochement. (Ci-contre un exemple)

Parce qu’il y a atteinte à la vie privée ?

Depuis quand cela dérange t-il Charlie Hebdo de se mêler des affaires personnelles des politiques ?

Rappelons nous des caricatures du prophète Mahomet, des caricatures de papes et de cardinaux...Et là on ne parlait pas de licenciement. Rappelons nous encore du feu médiatique provoqué par "l'agression" (fictive) sur le RER D. L'emballement médiatique qui se produit autour de la notion "d'antisémitisme" finit par faire perdre son sens à cette expression, désormais utilisée à tort et à travers, sans aucun recul.

Qu'on pense Siné???
CLIC POUR MOINS BIEN LIRE, la réponse: