Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 12 septembre 2008

SIDA et APOBEC3, VIH et les ITALIENS


L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pense que le virus du SIDA, dit VIH, pourra rapidement être vaincu, en effet:

Le gène Apobec3 protègerait-il du VIH ?

Ce travail suscite beaucoup d’espoirs. Trop ? L’avenir le dira. Mais il pourrait déboucher sur l’accélération du progrès sur la voie d’un VaccinLes vaccins sont obtenus à partir de souches inoffensives de virus ou de bactéries, d\'antigènes purifiés ou d\'analogues antigéniques.
Le mot vaccin provient du fait que le premier traitement de ce type utilisait le virus de la vaccine (vacca = vache en latin) pour imuniser les sujets contre la...');" onmouseout="killlink()">vaccin
. Il reste néanmoins de nombreuses étapes à franchir. Les auteurs doivent d’abord valider l’hypothèse selon laquelle ce gène aurait le même rôle chez l’homme que chez la souris. Une chose est acquise, sa localisation dans le GénomeEnsemble du matériel génétique d\'un individu. Patrimoine héréditaire d\'un individu.');" onmouseout="killlink()">génome
humain est similaire à celle de la souris.

Par ailleurs, une étude antérieure avait déjà évoqué le rôle d’Apobec3. Des Italiens disposant de plusieurs gènes Apobec3 ne sont jamais devenus séropositifs en dépit de nombreux contacts sexuels avec des partenaires infectés par le VIH. Ce qui expliquerait l’ImmunitéCapacité de l\'organisme à se défendre contre une agression infectieuse ou une maladie donnée.');" onmouseout="killlink()">immunité naturelle de certaines personnes face au VIH.

Les scientifiques du Gladstone Institute of Virology and Immunology, qui viennent de publier leurs résultats dans la revue Science, ont étudié le processus qui inhibe ce gène si opportunément protecteur. Pour y parvenir, le VIH utiliserait une de ses ProtéineUne des plus importantes classes de molécules présentes dans tous les organismes vivants et les virus. Elles assurent l\'essentiel des fonctions de la cellule (architecture cellulaire, effecteurs au niveau du fonctionnement). On les retrouve sous différentes formes : enzymes, hormones, récepteurs,...');" onmouseout="killlink()">protéines, appelée Vif, pour détruire deux autres protéines produites, elles, par le gène Apobec3. « Notre travail sur la souris suggère que la neutralisation de cette protéine Vif pourrait améliorer la réponse immunitaire au VIH. » Deux étapes essentielles restent à franchir : d’abord parvenir à obtenir cette neutralisation sur commande chez l’homme, puis établir que la parade est efficace.