Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 20 novembre 2008

RACHIDA DATI, les MAGISTRATS, les FRANCS-MACONS, NICOLAS SARKOSY, TRIBUNAL d'ALBERTVILLE,JUSTICE DE CLASSE et de CASSE



L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, pense qu'il est temps de réformer la justice en FRANCE.
En effet, la CONSTITUTION FRANCAISE stipule, en parlant de la justice, "de l'autorité judiciaire" et non pas du "pouvoir judiciaire".
Cette autorité est placé sous celle du Président de la République, élu au suffrage universel.
Nicolas SARKOSY avait promis dans sa campagne électorale de réformer "l'autorité judiciaire" et il tient promesse; pour cela il a nommé MME RACHIDA DATI, garde des SCEAUX et Ministre de la Justice.
Fonction et promesses électorales qu'elle honore scrupuleusement.
Que lui reproche-t-on?
De faire son métier avec amour et passion et surtout courage, car il lui en faut à RACHIDA DATI.
Lisez la suite et vous comprendrez, pourquoi l'ECHO des MONTAGNES, soutient MME RACHIDA DATI.
Les magistrats n'ont qu'à faire honnêtement leur travail,,ils sont payés pour cela par l'argent du PEUPLE, qui a faim et qui meurt de froid.

Les magistrats au lieu de faire des jugements "trois points" ou "trois étoiles" , trahissent ainsi leur serment de magistrat, car ils obéissent à leur loge franc-maçonnique et ruinent ainsi les honnêtes gens qu'ils doivent protégés, et non obéir à des POLITIQUES POURRIS, comme BARNIER et GAYMARD, en SAVOIE , par exemple.
En SAVOIE, et plus précisément le vice-procureur au Tribunal de GRANDE INSTANCE d'ALBERTVILLE, Mr François Touret de Coucy a eu le temps de signer la fronde contre RACHIDA DATI.

Mais ce procureur n'a pas eu le temps de suivre l'affaire pour tentatice d'assassinat de votre rédacteur en chef, ni le temps d'étudier les plaintes pour violations de domicile et de menaces de mort sur votre rédacteur en chef préféré et contre le maire de la commune de SAINT-OYEN!
Le vice-procureur avance les prétextes suivants pour avoir signer la pétition contre la GARDE DES SCEAUX:
"La politique pénale actuelle,c'est incarcérer plus"! (question du journal, c'est les magistrats qui incarcèrent, pas RACHIDA DATI!)!
Je continue les explications du vice-procureur du parquet glissant d'ALBERTVILLE:
"Rien dans nos institutions ne garantit une pleine autonomie de la justice. Tout le bon fonctionnement de la justice repose sur le bon vouloir de l'exécutif" !

Bravo MR LE VICE-PROCUREUR MR François TOURET de COUCY,
c'est ce que clame et écrit haut et fort votre rédacteur en chef préféré, MR FREDERIC BERGER, depuis des années. Mais voila quand c'est moi qui l'écrit je suis condamné par votre tribunal pour "diffamation", délit qui n'existe pas!

Merci MR LE PROCUREUR de l'avoir dit et de reconnaître que la justice en FRANCE est POLITIQUE et FRANC-MACONNIQUE, c'est ce qui explique votre nonchalance et votre inertie à traiter mes dossiers de tentative d'assassinat AU CO² dont les auteurs sont connus (MR ALAIN GIROD et MME MARINETTE MURAZ).
Votre célérité a condamné RACHIDA DATI nous étonne, devant le silence de nos plaintes déposés voila presqu'un an! Chapeau bas et mules au pied sur le parquet savonné par GAYMARD AND CO!
Je vous laisse dégusté ce "confit " lu dans le CANARD ENCHAÎNE du mercredi 19 novembre 2008: Au Tribunal de Grande Instance siège aussi un juge d'instruction, pas n'importe lequel, car il s'agit de MR PHILIPPE DUVAL-MOLINOS.
Que dit notre confrère du CANARD: "Ce juge d'instruction a été très affecté (comme son député HERVE GAYMARD) par la lecture de l'article du CANARD ENCHAÎNE "Passible des mines de zèle", dans lequel le CANARD détaillait la merveilleuse célérité de ce magistrat dans l'affaire du "tee-shirt à l'effigie de SARKO"! Le juge d'instruction téléphone à SARKOSY pour lui demander de se porter parti civil; ayant obtenu la plainte du Président, le juge d'instruction va remuer ciel et terre avec perquisitions aux quatre coins-coins du pays,revendeurs en garde à vue,personnel cuisiné à la sauce GAYMARD, ordinateurs saisis etc....!
Ce magistrat "considère cet article comme profondément blessant et attentatoire à son honneur professionnel, car traçant le portrait d'un juge aux ordres du pouvoir exécutif"!
De plus ce magistrat qui avait alertait SARKOSY sur l'existence de ces tee-shirts afin qu'il se constitue partie civile, tient en outre à préciser "ce droit est gravé dans l'article80-3 du CPP.Le président de la République ne disposant pas de moins de droit que n'importe quelle autre victime, il lui a été adressé par voie postale cette information, comme pour tout un chacun". Fermez le conf(l)it de canard!

"Comme tout un chacun" moi,Frédéric BERGER, trouve admirable cette phrase écrite par DUVAL-MOLINOS, je me permets en ma qualité de rédacteur en chef de l'ECHO des MONTAGNES et de VICTME, de lui rappeler le dicton populaire savoyard suivant" on rattrape plus facilement un menteur, qu'un boiteux".
Pourquoi, car j'ai porté plainte avec constitution de partie civile auprès de ce juge d'instruction DUVAL-MOLINOS, avec consignation, pour violiation de domicile, effectuée par l'huissier de justice, SPINELLI de MOUTIERS 73600. Cette plainte déposée depuis deux années n'a pas encore été diligentée, car l'huissier SPINELLI est assesseur d'HERVE GAYMARD , qui est lui-même député de la SAVOIE et Président du conseil général de la SAVOIE! On ne touche pas au copain de l'exécutif? TELLE EST LA MORALE DE CETTE HISTOIRE. CQFD!
Il doit y avoir de l'ambiance, néfaste à la bonne marche de la justice au T.G.I. d'ALBERTVILLE, car le vice-procureur déclare:
"Tout le bon fonctionnement de la justice repose sur le bon vouloir de l'exécutif" !

Et DUVAL-MOLINOS déclame le contraire, mais agit comme le vice-procureur!
Cela explique la célérité du juge d'instruction de ne pas traiter la plainte pour violation de domicile d'un copain d'un élu: elle est belle la JUSTICE aux ordres!

Nos deux piliers aux pieds d'argile (le vice-procureur et le juge d'instruction) du T.G.I d'ALBERTVILLE n'ont réussi qu'à faire l'unanimité du peuple contre eux, ce qui explique la fermeture et la délocalisation du pôle juge d'instruction à CHAMBERY.

MME RACHIDA DATI ne vous laissez pas intimider, continuez votre lutte et vos réformes courageuses, soutenez NICOLAS SARKOSY dans ses réformes.
En effet:

Les "Notables de la justice" doivent passés par les fourches gaudines !




La révolution de la justice est-elle en marche ?



-A Montpellier le substitut Patrick Keil est écroué, c'est une première !

-L'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre de certains Magistrats et auxiliaires de justice d'Annecy, cette ville n'est pas une exception d'autres juridictions sont concernées. Notamment MARSEILLE,TARASCON, AIX EN PROVENCE, GRENOBLE SAUMUR, ETC... L'ouverture d'une information judiciaire contre les véreux et notables de la justice s'impose en urgence, les justiciables sont spoliés en violation de la loi et par connivences !

-La suppression de la profession d'avoué où certains n'hésitent pas à sur facturer et à planter les procédures...

Madame DATI c'est un bon début, mais vous devez aussi sanctionner les évidences suivantes :


-Le Clientélisme et le Corporatisme...

-Certains réseaux et/ou franc-maçon qui mettent des signes de reconnaissances dans les jugements...

-Suite à l'affaire de jean-Pascal COURAUD et sur les emploies fictifs le Procureur Jean BIANCONI toujours en poste à TAHITI doit être révoqué !

-Le Procureur Eric de MONTGOLFIER qui dénonce des pratiques douteuses et comme par hasard renvoyé devant le Tribunal correctionnel sur de simples allégations téléphoniques...

-La suspension de Maître François DANGLEHANT diligenté par le Bâtonnier Nathalie BARBIER pour des motifs imaginaires et surtout en violation de la loi règlementant la procédure disciplinaire...

-La dépénalisation des affaires où la magistrate Dominique de Talancé a quitté le Pôle financier du Tribunal de Grande Instance de Paris et révèle son écœurement sur RTL

-l'affaire du "KOWEÏTGATE, dit affaire BASANIX,

--http://basacode.blogspot.com/

-l'affaire des frégates de TAÏWAN, classée "secret copains politiques"

-la spoliation du "PALAIS DU SEIGNEUR DES DODES" par PFLIMLIN et le CREDIT MUTUEL D'ALSACE et le notaire HITIER, aidés par les juges "trois points" de COLMAR et de la COUR DE CASSATION, qui rend des arrêts de CASSE.

-l'affaire des "XPF" en POLYNESIE FRANCAISE, dénoncée par le Président de la "Polynésie Française", MR RENE HOFFER.

--
--les assassinats du Vercors ORDRE DU TEMPLE SOLAIRE, les spoliations dénoncées par CHRISTIAN COTTEN, président de POLITIQUE DE VIE, et "poubelleur de la RIPOUX-BLIQUE"!


_-----http://www.politiquedevie.net




- ETC.

Nous avons de nombreux dossiers qui impliquent tous les corps de professions judiciaires dans des crimes et délits. Le comble certains Procureurs classent systématiquement les plaintes sans suites, justice de classe !

Pour prouver ces dires, les dossiers des Véreux sont à votre disposition.

Force est de constater que depuis des décennies ces crapules pillent les forces vives de ce pays, générant des chômeurs, Rmistes suicides
ETC !
Madame DATI, la situation est grave ! Les justiciables n'attendent pas des exemples mais l'éradication de cette Gangrène Nationale .

Et ferez justice.

Bon courage


Les 534 magistrats qui ont signé une motion contre RACHIDA DATI, l'ont fait contre leur ministre, car ils n'avaient pas le courage de le faire contre NICOLAS SARKOSY, leur chef,car ils avaient peur d'être traîné en justice par NICOLAS SARKOSY, ou tout simplement sur ordre de leur loge franc-maçonnique.