Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 2 décembre 2008

G.W.BUSH,IRAK,GUERRE,GENOCIDE

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, a toujours pensé et écrit que les sionistes américains avaient attaqué et massacré la population d'IRAK, dans le seul but de piller les richesses de ce pays.
Ceci est confirmé par G.W. BUSH à ce jour.

Bush : "Ce sont les rencontres avec les familles de soldats morts qui me manqueront le plus".

Publié le 2-12-2008


S’exprimant hier sur la chaine ABC, le président américain sortant a osé prononcer cette phrase digne d’un psychopathe.

Après avoir avoué lundi, sur la chaîne américaine, qu’il s’était lancé dans la guerre d’Irak sur la base de fausses informations (en l’absence d’"armes de destruction massive"), George Bush a déclaré publiquement qu’il se refusait néanmoins à faire rentrer les soldats d’Irak et de "céder ainsi à la pression de l’opinion et d’une partie de la classe politique". C’est une "question de principe" ( ??) a-t-il déclaré.

Non content de sortir une telle énormité, Bush a ajouté que "ce qui lui manquerait le plus serait d’être le commandant en chef des armées américaines, mais aussi les rencontres avec les familles des soldats morts parce que ces réunions « vous inspirent tellement de choses ». « Celui qui est le consolateur en chef (le président) finit toujours par être celui qu’on console. »

Voici les hommes auxquels nous confions le sort de l’humanité, ceux qui se présentent comme "l’axe du bien", et qui se chargent de d’"exporter la démocratie" dans le monde.

Combien de journalistes se sont indignés, ont fait leur gros titres sur un aveu d’une telle perversité ? Et l’ONU, ou la fameuse "communauté internationale" : où sont leurs réactions ?

Arrêtons de remettre notre sort entre les mains des autres. En acceptant de donner carte blanche une fois tous les 5 ans à un homme ou à une femme, qui peut ensuite mettre le monde à feu et à sang à sa guise, sans que nous puissions peser sur ses décisions, nous ne pratiquons pas la "démocratie". Nous abandonnons de fait notre avenir, et celui de nos enfants, à des gens qui non seulement gouvernent en fonction des profits des sionistes, mais qui peuvent également être de dangereux psychopathes.




["src":"http://www.deezer.com/embedded/small-widget-v2.swf?idSong=2318716&colorBackground=0x555552&textColor1=0xFFFFFF&colorVolume=0x00C7F2&autoplay=1"]