Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 2 décembre 2008

VITTORIO de FILIPPIS,LIBERTE DE LA PRESSE,HUMILIATION,TORTURE,MENOTTE, DIFFAMATION

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, défend à coup de piolet la liberté de la presse.

Dans ce combat votre rédacteur en chef a été éjecté brutalement de sa voiture par l'adjudant-chef "Fime-lame" de la brigade de gendarmerie de BOZEL-SAVOIE, menotté sur le champ, mis en garde à vue pendant 48h, sans boire ni manger, humilié, torturé, insulté, tabassé et enfin libéré.
Mon crime est de dire la vérité qui dérange le procureur de la République du T.G.I. d'ALBERTVILLE, parce que j'attaque les PROFITEURS de la RIPOUX-BLIQUE, MICHEL BARNIER et HERVE GAYMARD, dont je dénonce les crimes.
Mon arme est ma plume, arme de destruction massive et représentant donc un danger pour être menotté, en violation de la loi.

Il en est de même pour le journaliste pour le journaliste de LIBERATION, MR VITTORIO de FILIPPIS,dont le seul crime est de dire la vérité; il est poursuivi pour "diffamation" délit qui n'existe pas; la jurisprudence de la COUR EUROPÉENNE des DROITS de l'HOMME est constante à ce sujet en condamnant régulièrement la FRANCE pour cause "que la diffamation n'existe pas".

Même l'avocat et Président de la République et patron du CSM, NICOLAS SARKOSY, même RACHIDA DATI, garde des sceaux et ministre de la justice, et de plus Michèle ALLIOT MARIE ne savent pas que le délit diffamation n'est pas reconnu par la C/E/D/H/!
Je vous laisse écouter cet enregistrement, daté du 2 octobre 2008 vers 19h40, lorsqu'il parle de son arrestation musclée de" bavure"; ce n'est pas une bavure pour votre rédacteur en chef, c'est la règle en FRANCE.
Clic sur la vidéo pour entendre:



Original Video - More videos at TinyPic