Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 25 juin 2009

MENACES DE MORT, GENDARMERIE DE SAVOIE, HISTOIRE DRÔLE, ECHOS DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, revient après une absence forcée, dûe aux menaces de mort, à l'encontre de votre rédacteur en chef préféré et de sa famille.
Porter plainte en FRANCE ne sert à rien, car la justice est aux mains des francs-maçons sionistes aux ordres des pourris de politiques antiques qui nous dictaturent, avec comme milice privée la gendarmerie, oublieuse de ses idéaux.
Donc voici la vérité:

Le petit Nicolas déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 €.

Le fermier doit livrer l'âne le lendemain mais malheureusement le lendemain…

- Désolé fiston, mais j'ai une mauvaise nouvelle : l'âne est mort.

- Bien alors, rendez-moi mon argent.

- Je ne peux pas faire ça. Je l'ai déjà tout dépensé.

- OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne.

- Qu'est-ce que tu vas faire avec?

- Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola.

- Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !

- Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort.

Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser. Il amène donc l'âne au petit Nicolas.

Un mois plus tard, il revient voir le petit Nicolas…

- Qu'est devenu mon âne mort ?

- Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 500 billets à 2 €: Ca m'a fait une recette de 1.000 € !

- Et personne ne s'est plaint ?

- Seulement le gars qui a gagné.... Mais je lui ai rendu ses 2 € et il n'a pas fait d'histoire !

Nicolas a vieilli et est devenu président de la République...

Et pour gagner plus, il s'est toujours entouré d'ânes et continue à entuber tout le monde....