Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

lundi 17 août 2009

H1N1, SIONISTE, ASSASSINAT, GENOCIDE, VACCIN, PROTOCOLES DE TORONTO, GRIPPE AVIAIRE, GRIPPE PORCINE


L'ECHO DES MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous prouve la magouille du virus H1N1.

Selon l'OMS, quatre laboratoires seraient capables de fournir un VACCIN dès le mois prochain, dont deux sont dérivés de celui dirigé contre le vaccin de la grippe aviaire.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a laissé entendre hier, que les premiers lots de vaccins contre la grippe A(H1N1) seraient probablement disponibles pour le courant du mois de septembre 2009. Une déclaration très attendue, compte-tenu de la situation épidémiologique mondiale. Quatre producteurs sont sur la ligne de départ : l’américain Baxter, le britannique GlaxoSmithKline (GSK), le français Sanofi Pasteur et le suisse Novartis (ex-Chiron).


-

La compagnie Baxter a confirmé, aujourd'hui, qu'elle a fabriqué un produit expérimental qui a accidentellement été contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire.

Un porte-parole européen de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé que l'OMS suivait de près l'enquête qui retrace le fil des événements ayant mené à cette bévue.

L'erreur a eu lieu au laboratoire de recherche de Baxter International à Orth-Donau, en Autriche.

Le produit contaminé, un mélange de virus saisonniers de la grippe appelés H3N2 et de virus H5N1 qui n'étaient pas identifiés, ont été envoyés à Avir Green Hills Biotechnology, une firme autrichienne. Celle-ci a par la suite transmis des portions du mélange à des sous-traitants en République tchèque, en Slovénie et en Allemagne.

C'est le sous-traitant tchèque qui s'est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond, lorsque des furets auxquels il avait injecté le mélange sont morts. Ceux-ci ne devraient pas mourir après une exposition aux virus H3N2, ce qui signifiait donc qu'ils avaient également reçu le virus actif du H5N1.