Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 30 septembre 2009

VATICAN, BENOIT XVI, O.N.U, ILLUMINATI, FRANC-MACON

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, se demande si l'état du Vatican ne fait pas allégence à l'O.N.U., organisation franc-maçonnique mondiale, prônant le Nouvel Ordre Mondial des Illuminatis, secte mondialiste nazie et luciférienne?

Preuve en est:

NATIONS-UNIES ET INTERDEPENDANCE

CITE DU VATICAN, 30 SEP 2009 . Hier à New York, l'Observateur du Saint-Siège a pris la parole lors de la 64 assemblée générale de l'ONU consacrée à la crise mondiale, au renforcement du multilatéralisme, au dialogue entre peuples pour la paix, la sécurité et le développement. Mgr.Celestino Migliore a insisté sur la nécessité, relevée aux récents G8 et G20, "de légitimer les accords actuels en les adaptant aux idées nouvelles et aux nouveaux besoins de la communauté internationale en vue de solutions prenant en compte les attentes de chaque pays et continent".

"Plus augmente l'interdépendance des peuples plus s'affirme l'utilité des Nations-Unies comme organisation devant répondre aux questions posées par la croissante complexité des relations internationales". L'ONU va de plus en plus vers "une famille de pays interdépendante qui soit proche de la vérité sur l'homme, ainsi que le prévoit sa charte". Evoquant ensuite le développement des rapports entre pays donateurs et bénéficiaires, il a rappelé que le "développement véritable implique le respect absolu de la vie humaine... Malheureusement, dans certaines régions du monde les aides semblent liées à l'acceptation des pays pauvres de programmes de contrôle démographique par le biais de méthodes qui ne respectent pas la dignité des personnes... Cette pratique n'est pas réciprocité mais imposition, c'est-à-dire de l'aide au développement contre l'acceptation de politique qui relèvent de l'abus de pouvoir".

Puis le représentant du Saint-Siège a évoqué l'égalité qui doit présider au commerce et à la finance internationale, espérant que la création "de sources permanentes de travail, une juste rétribution des productions et l'accès au crédit public comme privé des pays pauvres permettent d'éviter de nouvelles crises mondiales, plus graves encore". Abordant la responsabilité de la protection formulée par le Sommet mondial de 2005, Mgr.Migliore a dit: La reconnaissance "de la dignité de chaque individu implique que les états mettent tout en oeuvre pour éviter et réprimer les génocides, la purification ethnique ou tout autre crime contre l'humanité. En reconnaissant l'inter-connexion des responsabilités de protéger, les états doivent être conscients de l'importance de la collaboration au sein de la communauté internationale comme outil de leur mission et d'une souveraineté responsable".

L'Observateur permanent a également évoqué les souffrances et les frustrations des honduriens, causées "par la profonde crise politique qui frappe leur pays, demandant à tous de déployer des efforts en vue d'une solution rapide". Citant enfin le récent Sommet sur le climat, il a dit que "la protection de l'environnement constitue le point culminant du multilatéralisme car c'est le destin même de l'homme qui en dépend".