Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 6 octobre 2009

DIVORCE, JUGE , MAFIA, QUENELLE, DIEUDONNE, FLORE PASSI, FRANC-MACON,

L'Echo des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous relate "les Feux de l'ENFER", histoire vraie et vécue par MME FLORE PASSI.

Clic sur la photographie pour l'agrandir:


Cette histoire dramatique est terrible, car engendrée par certains juges, certains avocats, certains huissiers, certains fonctionnaires, francs-maçons oublieux de leurs idéaux et plus soucieux de leur avancement pédophilique et maffieux, plus soucieux de s'enrichir, que de remplir honnêtement leur mission de service pute-blic.

Les acteurs de cette série dramatique à plusieurs épisodes sont:

--Mme FLORE PASSI, dite "Mère courage".

--Procureur : Mme Marie-Christine JAMAIN -, Substitut - Aurélie Gayton (un chef d'entreprise s'est donné la mort le lendemain de sa condamnation il y a 3 semaines pour 3 mois de prison - 1000 et 3OO euros dus à deux de salariés sur 3 mois...)-ce jour disparait de la toile le blog d'une autre maman victime qui déballait bcp,j'y ai rajouté commentaires "vengeance de la procureur de roanne et de la juge pino (le nouvel obs)-bizarre !!!

JAF : Célia Escoffier,Sophie Vernet,Antoire Bard - Juge pour enfants : Angélique PINO

Arravem - délégué procureur,médiateur pénal et directeur : Daniel Barathon - 2 salariées - Corinne Prelle et Virginie Roche - La Sauvegarde - DRU et Mathieu (assistantes sociales) Pernon et Chalamel (psy)

Maire de Roanne - Yves Nicolin - député UMP et maire sortant (refus de RV depuis 2004),Brigitte Durantet,Laure Desroche (maire PS actuelle);

Conseil Général : Président SORTANT : Pascal CLEMENT,Sylvie Junet (inspecteur d'enfance-ASE)-Directeur social (St Etienne) - Philippe ?- 3 lettres me sont restées sans réponse - j'affirme que P;CLEMENT connait bien mon dossier.

Directeur crédit agricole mulsant : Daniel PRAT.

Commissariat Roanne : Marylin le Doll,Gyslain de Villeminoz,Capitaine Xavier Picard (écrit victime sur sa porte LUI a toujours eu DU RESPECT POUR MOI - il a du avoir des ordres),François Cognet, Anne Serrano entre autres, etc....... .

PREMIER EPISODE:

Je me suis mariée non pas par amour en 1999, 2 témoins,les deux enfants,en mairie le vendredi 18 JUIN 1999 plus par protection : on avait acheté la maison,je pense que mon notaire m'avait bien informée : contrat de mariage,séparation de biens et donation au dernier vivant : au cas ou : M. née le 25 avril 1995 et J. né le 3 avril 1997 - pas très heureuse mais pris dans l'engrenage.

Tendance alcoolique de Monsieur : pas un repas de famille,anniversaire ou autres,le retour était dur.Devenu pire losqu'il perd son emploi -plâtrier-peintre- suite opération hernie discale.Moi,congé parental jusqu'en 2OOO,j'ai profité de mes petits,maison à la campagne,animaux.Je reprends ma profession COMPTABLE dans l'entreprise de mon père et frères de Travaux Publics à temps partiel.En 2002,l'expert comptable me propose deux postes : 34h en boucherie et 1Oh en pharmacie (modulable selon les besoins des établissements.

Dur de rentrer le soir,comment cela va se passer et pire le vendredi!En 2003, il nous menace avec une arme...intervention gendarmerie de Charlieu-42190- nous habitions St Nizier sous Charlieu.Nous nous sommes réfugiés chez mes parents puis mon beau-frère (mari de ma soeur) me propose un appartement de dépannage le temps de prendre la bonne décision à Pouilly sous Charlieu.

Monsieur Pascal (le mari),manipulateur,promet - comme toujours- de se calmer: la maison,c'est pour vous,etc,je ne recommencerais plus,je récupère mes affaires-en douce- déjà la honte chez mon bof.Le vendredi soir de Pentecote,le déclic,il était infernal,je lui annonce que je vois un avocat et je continue ainsi...

Je sollicite "le soutien" de solidarité femmes- Saint Etienne- Michele-j'ai souvent téléphoner,n'ayant jamais eu affaire à LA JUSTICE,me conseille Chauffaille Nicole- 42300 ROANNE,

Monsieur prend la caravane le 19 juin et va au camping de Pouilly sous Charlieu.Il avait bien sur les clefs de la maison,je me couchais en me disant:"vais-je me réveiller,demain?"-Peur qu'il ne vienne me tuer la nuit!

Le week suivant,il prend les enfants,je vais à la fête de la musique à Roanne, (il y avait longtemps),on ne sortait pas beaucoup avec Monsieur.Je ne sais comment il a su que je suis rentrée tard,le week suivant, je ne rentre pas ma corsa-il me fauche-en douce le trousseau de clefs ainsi que celle de la Mondéo - il avait un camion fourgon.Il part et ne cesse de téléphoner sur fixe et portable toute la soirée.Alcoolisé,je prends peur,prépare des sacs et 'sors les enfants de leur lit'afin de nous réfugier chez mes parents à Riorges,connaissant la situation,ils enlevaient la clef au cas ou,nous arrivions dans la nuit.

Le lendemain dimanche matin,je reviens à la Brigade de Gendarmerie de Charlieu afin de faire la déposition du maximum de ce que j'ai subi avec cet individu.

La commence,je n'ai jamais eu le rapport d'audition (gendarme sympathique),je retrouverai le numéro du rapport.L'après-midi,mes enfants à la fête de l'école de leurs cousins,me sentant DEJA fatiguée,en souffrances et le début de la canicule (2003),je me dirige au SAMU.

Monsieur venait régulièrement puisqu'il avait les clefs de la maison.Un soir,vers 19H, nous étions à l'étage dans les chambres avec les enfants,il n'a pas arréter ses méchancetés,me mettre plus bas que terre,je suis redescendue me prostrer sans bouger sur le canapé;les enfants prenant dans le frigo ce qu'il y avait à manger,me rabaissant que je ne donnais pas à manger aux enfants etc etc jusqu'à très tard!

En parallèle,le téléphonais régulièrement à SOLIDARITE FEMMES - SAINT-ETIENNE.N'ayant jamais à faire avec LA JUSTICE, elle me conseille avocat CHAUFFAILLE Nicole-42300 Roanne.J'effectue les démarches et commence à m'inquiéter pour ma vie future "Vous avez le droit de changer de vie"me dit Maitre Chauffaille!!!

Je suppose que "ma petite lumière" malgré 15 années de vie commune,nous avions chacun notre compte bancaire,aucun souci pour la gestion (il n'y avait pas de disputes pour cela,comptable, je gérais tout y compris son compte - je l'avais dressé car quand je l'ai connu en 1989, il craquait son fric (bars,resto) tant pis s'il ne pouvait pas finir le mois,et avait déjà des interdits bancaires.

La chose a été résolue,il avait son chéquier et sa carte de retrait,moi, mon chéquier mais bien sur pas sa signature et mon code de retrait de carte (c'est important de le savoir)

J'avais mes petites économies A MOI, il a fallu le décider à faire vendre la maison -trop grand de terrain pour moi,il serait toujours venu m'embêter pour tailler arbres ou autres,je voulais me rapprocher de mon travail et de la ville,je recherchais pourquoi pas un ACHAT D'APPARTEMENT...

Je démarche les agences immobilières, et flache sur OU NOUS SOMMES MAINTENANT dès le lendemain du ,14 JUILLET,je demande confirmation au notaire - je peux acheter avant le divorce car mariée sous le régime de la séparation de biens- je préparare mon dossier de crédit immobilier sans problème!

Je ne m'en vante pas auprès de lui,il n'a su que très tard ma nouvelle adresse.

Il est convoqué le premier dimanche d'aout après-midi gendarmerie de Charlieu - quel scandale il m'a fait:!Que je voulais le faire 'pingler'alcoolique,etc - il avait trouvé une bande de copains avec lesquels il devait bien faire la fête et surtout un 'sympathique monsieur' (on en reparlera plus tard) qui lui payait souvent à manger.

Il rentre de la gendarmerie me balançant les clefs de la voiture.

Je réussis à lui faire signer l'autorisation de ventre la maison (OUF!),je suis en congés, je demande au médecin de me donner quelque chose de "costaud' afin que pour la rentrée, je sois en forme : déménagement,procédure,enfants (école)etc.

C'était très dur en plus de la canicule.Je commencais à planquer ce qui me tenait à coeur,heureusement,mon bof,me préte un appartement pour stocker.Je trie,je jette,porte EMMAUS,je traine des cartons,quelle horreur sous la forte canicule.

Je reçois plus tard le relevé de remboursement SECU pour lui- je n'ai jamais su!Les gendarmes ont du l'envoyer chez le médecin-2 remboursements 2 jours consécutifs ! bizarre ! alcool !

.../...

La procédure avance.Il reçoit courrier de "mon"avocat,disant aux enfants,il va falloir l'ordre d'un juge pour se voir etc etc..Lui,NE PREND PAS D'AVOCAT !!!

En quinze jours de temps, un compromis de vente pour la maison! donc positif !

Je continue en plus de mes 3 emplois, les cartons,tris,trainer,porter,papiers etc

Il me demande de le laisser dormir à la maison une nuit AVEC LES ENFANTS, je vais chez mes parents - dur pour lui,il y a fait beaucoup de travaux!

Il prend- une location à Fleury-la-Montagne - perdue dans la campagne - parfois je vais chercher les enfants et m'offre le repas.J'ai souvenir d'un samedi,je n'avais aucune nouvelle de mes enfants,il a tellement dit de menaces du genre: "je suis un peu manouche,je peux partir n'importe ou avec les gosses!"

Très dur encore quand il embauche du monde pour débarrasser ses affaires à lui,il a failli me taper devant son frère.On ne s'est pas disputé les meubles!

On est convoqué :

- Tribunal - non conciliation avec autorisation de vie séparée

- ARRAVEM - (Aide aux victimes)- violences conjugales-Le médiateur m'informe que ce n'est jamais CLASSE s'il réapparait des faits nouveaux:








On me propose un 4ème poste de comptable pour remplacement congés maternité, FLORE,pas faignante, accepte pour commencer courant novembre 2003.

Je signe mon accession à la propriété le 30 octobre 2003, le notaire n'oublie de me faire signer 'pour casser'-donation au dernier vivant - "si je casse ma pipe avant le divorce!" lol

Le 31, le camion de déménagement charge le matin et le soir me voilà,ICI, un appartement qui m'avait beaucoup plu.Je commence à nettoyer avant de ranger au fur et à mesure.

Une copine arrive à l'improviste (mes enfants chez mes parents),elle inaugure avec moi l'appart,on papaute et sursaut - tard dans la soirée - monsieur fait sonner le portable.

Le lendemain, j'apprends qu'il a mis la Mondéo au fossé.Des affaires de ma fille sont volées y compris sa carte d'identité - je fais quelques mois plus tard une déclaration de perte ET NON DE VOL puisque monsieur ne signale rien.

Monsieur,à Saint Nizier,menaçant de faire couper l'électricité (alors que c'était à mon nom) - toujours des menaces - je me suis rendu compte qu'il venait pour téléphoner - forcément,la facture de téléphonie fixe est prélevée sur mon compte.

Le crédit immobilier prélevé sur son compte présentait dès Juillet 2003 un rejet.

J'ai surveillé l'attribution de la prime à l'emploi - sur mon travail - j'ai pu l'intercepter et l'encaisser (ce n'est plus le cas ensuite),

La vente de la maison s'effectue 3 semaines après - lundi soir - je demande la présence de mon notaire - je récupère la part taxe foncière que les acheteurs nous rembourse,je précise que celle dûe au 15 octobre 2003,monsieur avait mis en torchon, me l'a rendu la veille après maintes demandes sinon, les ennuis allaient commencé.

Le jeudi, même semaine, nous recevons CHACUN un chèque de + 23 5oo EUROS - produit de vente !

Bonne entente jusqu'en fin d'année ainsi que pour les droits de visite des enfants.

Je commence mon 4ème poste!

Nous nous installons ; argent,travail,toit,la liberté, plus de stress de rentrer , LE BONHEUR F. comme FLEUR...

Monsieur aménage à Riorges,une maison de maître - Il ne m'informe pas tel que la loi le prévoit;"Tout changement de domicile ....dans le mois qui suit".

Vendredi 16 Janvier (à vérifier),il me téléphone sans cesse,il a récupéré les enfants sortie école - pas loin de mon domicile actuel - mon fils saigne du nez et commence à me hurler dessus afin de lui mener "le remède"!

J'ai du aller à ce nouveau domicile - maison appartenant au monsieur qui le recevait à manger à St Nizier - meublée - un petit luxe,fier de me la montrer,il me propose de rester,il y a une chambre "qui ferme à clefs"me dit-il!Nous serons tous les 4!

Non, je suis TRES BIEN CHEZ MOI.

Dimanche 8 Février 2004, je fais une "marche"accompagnée de ma fille,mon fils-d'un commun accord-reste avec PAPA.Il me le ramène,plus tôt que prévu le dimanche fin après-midi,un copain qui m'a amené du monde pour finir le déménagement était venu boire le café.

Monsieur fait son petit scandale - ça recommence - à mon domicile- "Porte-plainte et tu verras,je te mettrais plus bas que terre,je te ferais perdre ton appartement (je ne lui ai jamais dit- qui lui a dit?),je t'isolerais de tous tes amis,je ferais payer les "XXXX" et je n'écris pas les obscnités qu'il m'a proliférées,j'ai eu de la peine à le faire partir!----MISSION ACCOMPLIE EN 2009-----

Le copain est parti,sonne à l'interphone pour m'informer que le "dialogue" s'écoutait du bas (je suis au premier en duplex)-

Premier refus de dépôt de plainte dès le lendemain - 9 février 2004 - commissariat de Roanne - un agent (je crois M.Pascal Chazelle- sur 300 cas de violences,il y en a 298 qui ne valent pas la peine,c'est du bidon!

Avec ma fille, ses vacances de Février, mes vacances A MOI, mon fils reste - c'est son choix- avec PAPA, nous partons par le train à Nice - j'ai de la famille,bien reçues,ma cousine nous enmène voir Marineland,j'enmène M. à Monaco etc etc une bonne semaine mais il me restait de la fatigue,de l'angoisse,je me souviens avoir versé des larmes dans les bras de mon cousin sapeur-pompier.

Au retour, "nous échangeons" d'enfants, Monsieur fait son cirque,menace de ne pas me "donner" mon J. ,je pars,mon fils pleure,il me bloque au feu rouge et me mets mon fils dans la voiture.

Je n'avais pas dû passer à mon domicile: il m'informe que le jugement de divorce est arrivé.

Daté du 13 Février 2004, prononcé aux torts exclusifs du mari qui n'a pas constitué avocat : pension alimentaire : 200 euros/mois pour les deux enfants - indexée.

Ordonne la LIQUIDATION DU REGIME MATRIMONIALSOUS LA SURVEILLANCE DU PRESIDENT DU TGI

- hors immobilier puisque c'est fait,

Monsieur est condamné aux dépens.

Le Bonheur est de très courte durée!

Maître Chauffaille Nicole ne m'a pas indiqué "comment procéder",cet avocat ne m'a jamais restitué l'intégralité des pièces du dossier - bénéficiaire de l'aide juridictionnelle - procédure jusqu'à exécution.

Huissier : Vars-Rajon- ROANNE -a du avoir connaissance de l'adresse en 71 de Monsieur-c'est tout!

La liquidation est liquidée par Monsieur en toute légalité ou illégalité !

Depuis ce moment, tout les produits financiers "partent" chez Monsieur :

- reliquat sur vente assurance chomage maison (Assédic de Monsieur),

- il réussit à vendre en sous-préfecture pas moins de 3 véhicules - les cartes grises mentionnant nos 2 noms - je suppose que la Mondéo dont il a le bénéfice,l'adresse carte doit toujours être à St Nizier,je suis en possession de la carte grise de la caravane.

- il reçoit la prime emploi (2003) mes heures travaillées uniquement à son domicile,il est domicilié A MON ADRESSE ACTUELLE fiscalement - huissier du Trésor Public - Demure Christian - adresse un avis de saisie à mon domicile - aide juridictionnelle 2004 - en décembre 2005.

- il nous pète la serrure, je rémunère un serrurier afin de pouvoir rentrer chez nous dormir

- il cesse de payer la pension alimentaire dès Décembre 2004 - action préméditée.

En 2005, je change de véhicule (le mien ne passe pas au contrôle),un garagiste me reprend 140 euros - monsieur refuse de signer la carte grise de mon opel corsa destinée à la casse - je paie de ma poche.

Monsieur nous harcèle : téléphone,insulte,appels malveillants et nocturnes,

Ma fille est réticente à s'y rendre - alcoolémie puis présence d'un dame - 19 ans l'ainée de monsieur - se disant prostituée.

A suivre……………………


L'ECHO des Montagnes, vous donne en exclusivité la vidéo de DIEUDONNE avec ses idées sur le fonctionnement de la justice de la RIPOUX-BLIQUE Française, pensées qui illustent bien l'histoire dramatique de FLORE.