Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 15 décembre 2009

AMIANTE-CONNECTION , CENSIER, SORBONNE, MICHELE ALLIOT-MARIE, JUGEs, PROCUREUR OBADIA,, MARQUISE, BILDERGER, MICHEL LANGINIEUX, RENE HOFFER

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue sa guerre contre les sionistes de l'amiante des PROTOCOLES de TORONTO.






En effet vous avez constatez que les patrons de l'amiante dans le monde sont des BILDERBERG, donc ces maîtres du monde commandent à la justice française servile , de laisser dormir les dossiers de plainte dans les placards dorés de la place Vendôme, tel des bijoux sacrément emmerdeurs et porteurs d'emmerdement maximum pour la classe politique franc-maçonnique oublieuse de ses idéaux.

AMIANTE, ASSURANCES, JUSTICE, BANQUE, MICHEL LANGINIEUX, , LA SORBONNE, CANCER, GENDARMERIE, TURIN


Vous trouverez donc ci-joint les dossiers de plainte de MR MICHEL LANGINIEUX, combattant courageux contre l'amiante depuis 20 ans, adressées à Mme Michèle Alliot-Marie, ministre d'état, garde des sceaux, ministre de la justice et au vice(!)-procureur OBADIA.

Ces plaintes sont motivées par les faits suivant , écoutons MICHEL LANGINIEUX, qui donne la clé de ce système mafieux:

En fait, c'est l'action vers "Obadia" qui te donne la clef :
Ce magistrat est procureur, spécialiste en DTA, Dossier technique amiante, sur les ERP (Etablissements Recevant du Public) et les IGH (Immeubles Grande Hauteur).
Il est normal qu'après avoir eu affaire à 76 magistrats en non-application du droit, je m'adresse à son autorité en dernier recours, puisqu'elle est spécialiste de la question. Et qu'elle est procureur. Mais : est-elle spécialiste pour faire sortir les faits ou pour les cacher, pose question. Je lui demande des précisions sur le DTA de Censier que je ne peux obtenir puisque la CADA ne fait pas son travail et que les empoisonneurs de Censier ne veulent pas se donner des verges pour se battre ...
Je lui demande dès lors, "une estimation d'ensemble, des précisions sur les malfaçons, les preuves d'intervention globale concernant l'état de conservation des matériaux, ainsi qu'un suivi".
Ce vice-procureur ne répond pas.
Que faire ?

Je souligne l'URGENCE et que l'affaire commence à la construction du Centre Censier sans permis de construire
en 1964, et de la nécessité de prendre connaissance de ce DTA, vu les maladies et morts d'homme, ainsi que la non-application systématique de la réglementation.
Aucune réaction juridique de sa part.

Je lui indique plusieurs rapports sur cette catastrophe de 45 ans : le travail de la police judiciaire du 26 juillet 2000.
Les observations du toxicologue Yves Hubert en 1997. Les rapports d'expertise de l'expert judiciaire Marcel Delporte
en 1999 et 2000 :
Rien ne bouge chez ce magistrat.
Je lui fais part des dénonciations par le Ministère et le C.C.H.S. de l'Education nationale, du Président et des Chefs de service de Censier Paris-III en 1999.
Nada.

Je lui amène 12 années de travail, preuves, dates, chiffres, et la plainte de Richard Lapujade, président de l'ASE (Association Santé Environnement).
Aucun mouvement ne vient de cette fonction publique.
Je lui prouve mon intérêt à agir, mon droit constitutionnel d'agir.
Que nenni. "Parle toujours".
Je lui donne les noms de victimes, morts et malades.
Rien n'y fait.
Je porte plainte finalement,
et reçois pendant 17 mois un silence assourdissant.
Il m'a fallu une convocation de la Gendarmerie Nationale pour me rendre compte que tout est tenu sous couvercle totalitaire. Que cela peut encore durer 105 ans (116 ans déjà pour la France, et 45 ans pour Censier la Sorbonne Nouvelle).
Les empoisonneurs ne sont pas plus génés que les employeurs.
Pis : ils rigolent. (Je les vois passer devant moi quand je distribue des tracts.)
D'où mon action vers le Ministre de la Justice afin de savoir si cette autorité nationale va pouvoir agir et mettre terme, ou si elle-même fait partie du lot que je révèle au monde.
Je donne, dès lors au lecteur, la température exacte sur les façons dont les poisons, les affaires et la justice s'administrent ici, chez nous, afin que l'on soit au courant.
Qu'il n'y ait plus ni fausses illusions ni souhaits pieux."
Voyons au niveau mondial comment l'amiante-connection" fonctionne, après la "french-connection de CHARLES PASQUA, qui a enrichit le R.P.R. mais aussi assassiné ROBERT BOULIN , qui allait révélé la provenance des finances douteuses du R.P.R., en fait provenant de la drogue(nous reviendrons sur ce dossier, car tout est lié à la sauce sioniste)!

Il faut bien comprendre que ces gens là ne s'intéressent pas particulièrement à l'amiante ou à la construction mais aux sinistres "longs" qui touchent des particuliers vulnérables dans les tribunaux,
à cause du coût et d'une absence d'indemnisation.

Nous avons récupéré une étude qui explique que les tribunaux populaires américains sont trop généreux avec les victimes et qu'il faut des juges professionnels comme en Europe et surtout en FRANCE pour servir les intérêts des industriels et de leurs assurances. Si vous ajoutez à cela les méthodes japonaises, vous comprenez pourquoi CHIYODA er DAI-TOKYO ont débarqué à Londres pour reprendre les sinistres du LLOYD'S et les cyclones des Caraïbes.

L'autre vrai scandale est là et c'est vrai que c'est la place de Londres (des sionistes pur jus) dans la finance et l'assurance qu'il faut combattre. Je peux vous assurer que le coeur de la perversion mondiale est Londres d'un point de vue des outils nécessaires aux brigands de tous poils. C'est en étudiant ces outils, ces autoroutes de l'argent et des risques qui vont avec, que j'ai vu que le trafic se limitait à des corbillards et
à de grosses limousines avec de fausses plaques.Tout comme les "XPF" de DOMONIQUE STRAUS-KAHN, dénoncés avec vigueur par RENE HOFFER, "président de la Polynésie Française"!
Voyons les plaintes de MICHEL LANGINIEUX de plus près, maintenant, car déjà près de 80 magistrats ont fossoyé ce dossier, comme dans la chanson:






Les plaintes: clic dessus pour les agrandir, sans talonnette!