Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

lundi 10 mai 2010

CORSE, BASTIA, VITESSE, RADAR, RACKET FISCAL, PIGEON,




L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre le racket fiscal,opéré dans les colonies françaises, telles la CORSE et la SAVOIE!


Clic sur le lien ci-dessous pour se rappeler la liberté d'expression:

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,



Pour tous ceux qui en ont assez d'être les pigeons de la route. Tous ceux qui pourraient comparer à du racket certaines pratiques douteuses.

Introduites dans le code la route par le décret du 29 novembre 1990, les zones 30 délimitent des secteurs de la ville où les véhicules ne peuvent dépasser la vitesse de 30 km/h. Sont concernés tous les secteurs où «la vie locale est prépondérante» : quartiers commerçants, scolaires, résidentiels, mixtes,... En fait tous les secteurs où les fonctions véritablement urbaines (habiter, commercer, se détendre, communiquer…) sont, ou ont vocation à devenir, prépondérantes par rapport à la fonction circulation motorisée.” (Bilan des pratiques en France en l’an 2000) .

CODE DE LA ROUTE
(Partie Réglementaire) Article R411-4
Le périmètre des zones 30 est délimité par le maire, après consultation du président du conseil général pour les routes départementales. Sur les routes à grande circulation, le périmètre de ces zones est délimité par le préfet après consultation du maire et du président du conseil général s'il s'agit d'une route départementale ou président du conseil exécutif de Corse, s'il s'agit d'une route prévue à l'article L. 4424-30 du code général des collectivités territoriales.

Autrement dit, les amendes que le bon millier de bastiais s'est vu infliger sont dues à l'incompétence du Maire de la Ville. Il n'y a aucune justification à l'obligation de limité la vitesse de circulation a 30km/h. Aucune activité commerçante, un troittoir délimitant la chaussée et la voie pour circuler. Des Coussins berlinois, dodanes en métal qui font des dégats à la longue aux suspensions mais pas seulement (on les voit fleurir partout en ville). Les panneaux : "zone 30 " sont-ils présent au début et à la fin de la limitation? La legislation en vigueur donne 50Km/h la vitesse autorisé en milieu en ville. Il est du devoir du conducteur d'accomoder sa vitesse par rapport au danger ( visibilité sol glissant etc.) . Pourquoi cela n'est il pas possible à bastia? Les bastiais n'ont ils pas les facultés intellectuelles équivalentes à la moyenne des autres corses? Ou pour le maire, à la moyenne des autres français. Basta cusi!