Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

jeudi 27 mai 2010

O.C.D.E.,ISRAËL, GAZA, PROTOCOLES DE TORONTO, PARTI ANTISIONISTE, YAHIA GOUASMI,






L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les sionistes
.



LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Ainsi, Israël est devenu membre de l’OCDE (Organisation de Coopération et de
Développement Economique). Cet organisme européen, issu du plan Marshall et créé dans
le contexte de la guerre froide, a donc décidé, à l’unanimité, de tenter de « légitimer »
l’entité sioniste et donc d’insulter l’opinion publique arabe et anti sioniste.
Cette adhésion intervient après l’agression contre la population civile de Gaza, toujours
maintenue en ghetto par un blocus israélien. Elle intervient après la publication du rapport
Goldstone. Celui-ci dénonce les crimes de guerre israéliens commis lors des opérations
militaires à Gaza, après la volonté d’intensifier la colonisation, malgré l’indignation de
l’opinion mondiale. Cette décision sera lourde de conséquences.
L’OCDE intègre un état en guerre permanente avec ses voisins. On peut dire que
l’Europe a maintenant, de fait, une frontière avec le Liban et la Syrie. Dans le cadre de
l’OCDE, cette frontière se veut économique mais elle est déjà, en réalité, politique et
militaire. Maintenant, toute guerre menée par Israël, sera officiellement une guerre de
l’OCDE et donc, de l’Union Européenne. Le lobby sioniste est parvenu à enchaîner
l’Europe au destin d’un état artificiel fondé sur le racisme, l’apartheid, la colonisation et la
purification ethnique (expulsion permanente des populations palestiniennes).
L’OCDE intègre également, un état dont une partie importante de l’économie
provient de territoires occupés (occupation condamnée par les Nations Unies), d’où les
Palestiniens ont été expulsés. Cet aspect de la question est apparue lorsqu’il s’est agit
d’étudier les statistiques portant sur l’économie israélienne. Cela n’a pas gêné les membres
de l’UNESCO et l’ambassadeur israélien auprès de l’UNESCO à trouver une solution :
« produire d’ici un an, des statistiques séparées sur la part des colonies, dans l’économie
israélienne ». Ainsi, par un artifice comptable, (des statistiques sur une feuille volante, par
exemple) l’OCDE entérine la politique de colonisation menée par Israël.
Pendant ce temps, Gaza est toujours transformé en ghetto et prison à ciel ouvert et
la colonisation, massive, cynique, se poursuit en Cisjordanie. Cette adhésion, au moment
même où Obama est obligé de faire semblant de hausser le ton envers Netanyahou, illustre
bien le partage des rôles entre l’USraël et l’Europe sionisée.
Les sionistes se sont réjouis bruyamment, de l’adhésion d’Israël à l’OCDE. Mais,
leur joie pourrait être de courte durée car maintenant, beaucoup d’Européens -notamment
de Français- vont ouvrir les yeux sur une réalité géopolitique : l’Union européenne a une
frontière avec la Palestine occupée, le Liban et la Syrie menacée d’agressions.Directement ou indirectement, l’Union européenne est perçue par l’opinion arabo-
musulmane, comme partie prenante du conflit au Proche-Orient et de tous les conflits à
venir. Cela n’ira pas sans conséquence politique, économique ou autres.
Tous les amis de la Palestine, tous les patriotes français, tous les anti sionistes
doivent, non seulement, dénoncer cette adhésion, mais bien expliquer autour d’eux, que
nous avons fait un pas de plus vers une guerre qui n’est pas la nôtre. Nous laissons aux
spécialistes (historiens, diplomates, chercheurs) le soin d’établir et de commenter les
bénéfices que le sionisme a su tirer à chaque fois des guerres des autres (Déclaration
Balfour en 1917, Etat d’Israël en 1948). Inlassablement, il faut expliquer que le sionisme
pousse les Européens (dont les Français) à la guerre. Et cette guerre n’est pas la nôtre !
Les Français et les Européens ne veulent pas mourir pour Tel-Aviv !