Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 9 mai 2010

SYRIE, LIBAN, ISRAËL, ETATS-UNIS,IRAN, HEZBOLLAH, HAMAS



L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les sionistes.


LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,




Site Web: www.partiantisioniste.com
Grande-Synthe,
Le 06 mai 2010

Les Français au côté de la Syrie

Des menaces d’agression contre la Syrie se font de plus en plus précises, de
la part de l’entité sioniste et des Etats-Unis.
La Syrie est accusée de procéder à des transferts d’armements au profit du
Hezbollah, au Liban. Cette accusation, bien-sûr, sans aucune preuve, est proférée
par l’agresseur permanent du Moyen-Orient : l’état surarmé d’Israël, que les lobbies
sionistes au pouvoir de par le monde, maintiennent jusqu’à présent à l’écart de toute
sanction.
De son côté, la chef de la diplomatie américaine, Hilary Clinton, à son tour,
a averti le Président syrien Bachar al-Assad que ses "décisions pourraient signifier
la guerre ou la paix dans la région ».
Lors d’une conférence de presse commune avec le Premier Ministre syrien
Mohammad Naji Otri, le Vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi a assuré
que l’Iran ripostera, en cas d’agression contre la Syrie.
Nous savons que l’entité sioniste, de par sa nature, est condamnée à
l’agression permanente. C’est cette forme de « fuite en avant » (en y entraînant
d’autres nations) qui lui donne l’illusion de masquer ses nombreux échecs :
isolement diplomatique croissant, crise morale, image de plus en plus négative,
notamment auprès des Européens et des Nord-américains, et surtout, renforcement
du camp de la Résistance (Iran, Syrie, Hezbollah, Hamas) tant sur le plan matériel
qu’auprès de l’opinion publique musulmane. Celle-ci comprend que seule la lutte
viendra à bout du sionisme.
Pour faire face à cette situation, la méthode sioniste consiste à combiner
l’intoxication et l’agression. L’intoxication parce qu’aucune preuve n’est apportée
sur la prétendue livraison de missiles par la Syrie au Hezbollah mais surtout, les
médias sionistes (notamment en France) se gardent bien, quand ils parlent de
risques de déséquilibres au Proche-Orient, de dire la réalité.
Et cette réalité, nous la connaissons :
- Un état nucléaire (Israël avec 300 ogives, au moins) échappe à tout
contrôle international.
- Une aide militaire américaine de 3 milliards de dollars par an : aide que
M. Obama n’a pas diminué, malgré la crise qui frappe son pays. Voilà pour ceux
Site Web: www.partiantisioniste.com
qui en Europe, particulièrement, osent parler de déséquilibres quand le Hezbollah
possède quelques missiles !
Ces rumeurs de guerre interviennent dans un contexte beaucoup plus
général :
- Crise bancaire généralisée aux USA et en Europe, déjà suivie d’états qui,
de fait, sont en faillite (la Grèce en attendant que d’autres suivent, y compris la
France).
- Difficultés pour l’USraël de parvenir à un consensus représentatif (Russie,
Chine, Brésil, etc..) pour sanctionner l’Iran, tout en préparant son agression.
- Montée en puissance d’un fort sentiment antisioniste, notamment chez les
alliés habituels d’Israël (cf. Union européenne).
Dans ce contexte, les manoeuvres afin de détacher la Syrie de ses alliés
ayant échoué, on agite la menace militaire. Nous connaissons le sionisme et cette
menace doit être prise au sérieux. Mais nous connaissons également la puissance du
camp de la Résistance. Cette puissance est non seulement militaire (et l’on sait à
Tel-Aviv depuis les deux dernières agressions contre le Liban et Gaza, ce qu’il en
est) mais aussi et surtout politique. Elle a une volonté sans faille de ne plus
connaître la défaite et l’humiliation, et une volonté de ne plus tomber dans les
pièges de la division que les USA et leurs alliés savent si bien utiliser. Enfin, cette
puissance a une conscience claire : le sionisme est en train de vivre ses derniers
moments !
L’alignement total de la politique étrangère de la France sur celle de Tel-
Aviv revêt une importance particulière, en ce qui concerne la Syrie et le Liban.
Nous connaissons les liens anciens qui unissent la France, la Syrie et le Liban. C’est
pourquoi, il incombe tout particulièrement à tous les antisionistes français, une
solidarité totale envers la Syrie et la dénonciation inlassable du sionisme comme
idéologie raciste et guerrière, qui cherche à entraîner la France dans des guerres,
tout autant immorales que contraires à ses intérêts.
Le Président,
M. Yahia Gouasmi