Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

lundi 21 juin 2010

EVA JOLY, ERIC WOERTH, NICOLAS SARKOSY,BETTENCOURTGATE , LILIANE BETTENCOURT, MARC TREVIDIC, KARACHI, ELYSEE,


L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politiques et juges francs-maçons, du moins ceux oublieux de leurs idéaux.




.Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politiques et procureurs sionistes - francs-maçon, oublieux de leurs idéaux!

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

L'ECHO DES MONTAGNES vous a déjà parlé du juge MARC TREVIDIC, juge anti-corruption qui est indignée par l'affaire KARRACHI et BETTENCOURT:

Clic sur le lien suivant pour relire:

BEN LADEN, JUGE d'INSTRUCTION, MARC TREVIDIC, PETIT POIS, FRANC-MACON

Voici le "BETTENCOURTGATE" , affaire qui réclame la démission de NICOLAS SARKÖSY de nAGY-BOCSA, d'ERIC WOERTH et MADAME WOERTH:






Voici l'indignation de Me EVA JOLY:

"Si ce que disent les enregistrements est vrai, et personne ne conteste leur authenticité, c'est un énorme scandale. Car on y voit mises en scène les relations inappropriées entre l'exécutif, le président de la République au premier rang, et les procureurs. Ces enregistrements montrent bien cette connivence, notamment quand on entend que le conseiller justice de Sarkozy, Patrick Ouart, annonce le 21 juillet la date et le résultat d'une décision de justice (ndlr: l'irrecevabilité de la plainte déposée par la fille de Liliane Bettencourt, prononcée le 3 septembre). C'est insupportable de voir une telle intervention directe de l'Elysée dans une affaire judiciaire! A la lecture des autres extraits, on comprend que tout le monde a intérêt à ce que Liliane Bettencourt soit reconnue juridiquement capable, tant elle est une source de cadeaux envers un grand nombre de gens, parmi lesquels des représentants du pouvoir!

Plus le temps passe, et plus je suis convaincue que Karachi était la raison de la suppression du juge d'instruction, une décision prise directement par l'Elysée, puisqu'on a bien vu que la chancellerie et Rachida Dati alors garde des Sceaux n'étaient pas au courant. Il y avait alors urgence à réduire davantage encore l'indépendance de la justice. Ce que nous avons appris depuis interroge gravement, par exemple l'attitude du procureur Jean-Claude Marin, refusant de délivrer réquisitoires supplétifs au juge Trévidic (Ndlr l'autorisation d'étendre son enquête à de nouveaux faits). Ce qui indique bien l'étendue du dysfonctionnement actuel. Si on rapproche les deux affaires, les masques sont tombés. Je le répète, c'est insupportable, et nous n'allons plus le supporter".


La démission des auteurs du BETTENCOURTGATE s'impose, d'autant plus qu'ERIC WOERTH est trésorier de l'Union des Magouilleurs Professionnels!