Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 11 juin 2010

LETTRE OUVERTE AUX ELUS DE LA FRANCE, DEPUTES, SENATEURS, PARTI ANTI SIONISTE, YAHIA GOUASMI, PALESTINE, FREDERIC BERGER, FOOTBALL, COUPE DU MONDE


L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les sionistes-maçonniques sataniques, qui appliquent les Protocoles de TORONTO, en vous publiant la lettre ouverte aux élus de la FRANCE, rédigée par M. YAHIA GOUASMI, président du Parti ANTISIONISTE!



LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,



Monsieur le Député,


J’ai l’honneur de m’adresser à vous, pour attirer votre attention sur la gravité de la
situation au Proche-Orient, et des risques de guerre qui augmentent à chaque instant.
L’acte de guerre commis en haute mer par l’entité sioniste, contre la flottille
humanitaire se dirigeant vers Gaza (une dizaine de morts) a confirmé, si besoin en était, la
vraie nature d’Israël. Produit de son idéologie fondatrice : le sionisme, cet état a montré,
depuis longtemps, être incompatible avec toute notion de droit international. Sûr d’une
impunité, lâchement accordée par la communauté internationale, le gouvernement de Tel-
Aviv vient de franchir un nouveau pas dans son mépris du droit. Ce pas est peut-être celui
qui précède la guerre.
Dans ce contexte, une guerre serait une catastrophe, non seulement pour les peuples
de la région, mais pour toute l’humanité. Les liens historiques, les intérêts économiques, la
géopolitique : tout concourt à ce que les Etats-Unis, l’Union européenne, la Russie et la
Chine se trouvent immédiatement impliqués dans une telle conflagration.
Le refus par Israël d’une commission internationale d’enquête après les actes de
piraterie en haute mer, le maintien du blocus criminel du territoire de Gaza, la poursuite
d’une colonisation intensive malgré les résolutions des Nations Unies, et un armement
nucléaire échappant à tout contrôle : tout cela donne à penser que les dirigeants de Tel-
Aviv ont choisi la fuite en avant, c’est-à-dire la guerre.
Les relations entretenues par la France, depuis longtemps, avec les pays de la
région, sa longue tradition diplomatique et l’influence qu’elle peut encore, éventuellement,
exercer, lui confèrent un rôle particulier. Encore faut-il que la politique étrangère de notre
pays soit sous le contrôle des élus de la Nation et non dictée par un lobby obéissant à des
intérêts étrangers à la France.
C’est pourquoi, j’ai l’honneur de m’adresser à vous, élus de la Nation. Il est peut-
être encore temps d’éviter le pire. Lourde serait la responsabilité de ceux qui, ne mesurant
pas la gravité du moment, ou cédant aux injonctions du lobby d’Israël en France,
laisseraient notre pays être entraîné dans une guerre aux côtés - et en soutien - d’un état
dans l’illégalité depuis sa création.
Il est largement temps d’en finir avec l’impunité d’Israël, impunité qui n’est qu’une prime
à l’agression et donc un danger majeur pour la paix mondiale.
Les Françaises et les Français, dans leur immense majorité, souhaitent que leur
pays demeure fidèle à ses traditions de justice. La justice et la paix exigent aujourd’hui,
que des mesures fortes soient prises à l’encontre d’Israël, principal fauteur de guerre, dans
le monde. Et c’est parce que nous pensons que la question de la guerre ou la paix concerne
tous les citoyens - et non quelques soi-disant spécialistes aux ordres du lobby sioniste en
France - que nous nous adressons à vous, élus du peuple français.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l’expression de mes sentiments
distingués.
Le Président,
M. Yahia Gouasmi