Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 21 août 2010

ERIC WOERTH, CHRISITNE LAGARDE, ERIC DE SERIGNY, CONFLIT D'INTERETS, BERCY, LAGARDEGATE, LILIANE BETTENCOURT

L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux sionistes-francs-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J


Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux sionistes- francs-maçons,du moins ceux, oublieux de leurs idéaux , notamment dans l'affaire du LAGARDEGATE.

clic sur:

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Votre rédacteur en chef préféré vous a déjà parlé du lagardegate, clic sur ces liens pour te rafraîchir les escourdes:

ERIC WOERTH, LILIANE BETTENCOURT, FLORENCE WOERTH, NICOLAS SARKÖSY de NAGY-BOCSA, UMP, FRANC-MACON, HIPPODROME, CREDIT MUTUEL, CHANTILLY, COMPIEGNE,

ET

FORÊT DE COMPIEGNE, PHILIPPE MARINI, ERIC WOERTH, BERCY, HERVE GAYMARD, DELIT D'INITIE, FRANCE, TOUR DE FRANCE, PMU,

ET

CHANTILLY, CENTRE CULTUREL, ERIC WOERTH, JEROME WOERTH, DELIT DE FAVORITISME, CREDIT MUTUEL

ET

LILIANE BETTENCOURT, ERIC WOERTH, NICOLAS SARKOSY, CREDIT MUTUEL, CHRISTINE LAGARDE, PATRICK DEVEDJIAN, GENEVE, SUISSE, UBS, SARKOGATE


ET

NICOLAS SARKOSY, SARKOGATE, ERIC WOERTH, LILIANE BETTENCOURT, NOUVEL ORDRE MONETAIRE MONDIALE, PATRICE DE MAISTRE,AMNISTIE

Bon voici la suite du roman noir qui baise la gueule aux cons-tribuables français:

Votre journal vous a déjà parlé d'ERIC DE SERIGNY qui est le conseiller secret d'ERIC WOERTH et qui ne figure sur aucune liste à BERCY, travaillerait-il au noir?

Un conseiller d'Eric Woerth touché par un conflit d'intérêt ?

  • Eric de Sérigny, conseiller du ministre du Travail Eric Woerth, a été mis en cause vendredi pour ses liens avec le monde des affaires par France Inter, qui évoque un possible conflit d'intérêt.

Dans un communiqué publié sur le site internet de la radio, Eric de Sérigny se défend de tout "problème déontologique" et nie avoir demandé la Légion d'honneur pour Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

Selon France Inter, le nom d'Eric de Sérigny, qui est apparu au fil des investigations de l'affaire Bettencourt, n'apparaît pas dans l'organigramme officiel du cabinet du ministre.

Néanmoins, ce conseiller "pour les relations avec le monde économique" travaille aux côtés d'un proche associé de Patrice de Maistre, ainsi que de multiples acteurs économiques en lien potentiel avec le ministre du Travail, ex-trésorier de l'UMP, ajoute la radio.

Il a ainsi oeuvré pour la société en investissement financier Athéma, qui a collaboré avec les avocats de la direction de l'usine Molex dans un dossier sur lequel le ministère du Travail est intervenu.

Une polémique avait éclaté quand le ministère avait donné en mars dernier son aval, malgré l'avis de l'inspection du travail, au licenciement des représentants syndicaux de l'usine de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne), fermée en septembre 2009.

Dans son communiqué, Eric de Sérigny affirme jouer un "rôle totalement bénévole" auprès du ministre, expliquant s'être contenté de réunir quatre fois par an des chefs d'entreprise pour débattre de sujets économiques.

MEMBRE DU "PREMIER CERCLE" ?

Il dément être membre du premier cercle des donateurs de l'UMP, dont s'occupait Eric Woerth en qualité de trésorier du parti présidentiel - poste auquel il a récemment renoncé sous la pression de l'affaire Bettencourt, où il est soupçonné de conflit d'intérêt - ni même être membre de cette formation.

Selon lui, le W19, nom du groupe de réflexion qu'il anime, est surnommé ainsi à cause de la date du premier déjeuner. Il précise qu'il n'a aucune structure juridique.

Eric de Sérigny est un ami de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt auquel Eric Woerth a remis la Légion d'honneur.

Selon le Canard enchaîné, Patrice de Maistre a indiqué aux enquêteurs que c'était Eric de Sérigny qui était intervenu en faveur de son obtention.

Interrogé par France Inter sur ce point, le conseiller répond: "Je n'ai pas demandé la Légion d'honneur pour Patrice de Maistre. Mais il est exact que j'ai soutenu sa candidature comme d'autres, car je la trouvais justifiée".

La remise de cette décoration est l'un des volets des soupçons pesant sur le ministre du Travail depuis le début de l'été, notamment pour conflit d'intérêt et trafic d'influence.

Niant toute irrégularité, Eric Woerth a exclu de démissionner et reçu le soutien appuyé de Nicolas Sarkozy et des ténors de la majorité.

Partie d'un dossier d'abus de faiblesse envers Liliane Bettencourt visant le photographe François-Henri Banier, l'affaire a débordé sur des faits d'évasion fiscale et d'éventuels versements illégaux à l'UMP. Plusieurs enquêtes préliminaires ont été ouvertes par le parquet de Nanterre.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Eric de Sérigny

Les Echos n° 19176 du 10 Juin 2004 • page 10

Eric de Sérigny est nommé président d'Alternative Leaders France.

Eric de Sérigny , cinquante-huit ans, diplômé d'études supérieures de droit, a travaillé à la Banque Rothschild, au CCF puis à la Chase Manhattan Bank, avant de rejoindre, en 1988, la Lloyds Bank France. Il en a été le président de 1998 à 2003. Eric de Sérigny est en outre membre du conseil de surveillance d'Imerys et administrateur de Richelieu Finance.

ERIC DE SERIGNY est

--ERIC DE SEIGNY a rejoint ATHEMA en juin 2009, en qualité de" senior partner":
a rejoint en octobre 2008 le réseau CFI (Corporate Finance International) en tant que membre exclusif du réseau pour la France.

CFI est un réseau international regroupant des sociétés indépendantes spécialisées en fusions & acquisitions et en financements d'entreprises.

Spécialisés dans le mid-market, les membres de CFI réalisent généralement des opérations de 20 à 500 M€ en valeur d’entreprise. Le réseau CFI couvre huit pays européens :

Tradinveste Corporate Advisors au Portugal,

CS Corporate Advisors en Espagne,

Tamburi & Associati en Italie,

Helbling CF qui couvre la Suisse et l’Allemagne,

Mazars Berenschot CF aux Pays Bas,

Gambit CF à au Royaume-Uni.

Ce dispositif est complété par CCC (Commercial Capital Corporation) au Canada et P&M Corporate Finance aux Etats-Unis. Un membre indien et un membre scandinave devraient rejoindre le réseau d'ici la fin de l'année.

Ces fonctions placent également Eric de Serigny au carrefour de la finance et de la politique. Avec des liens avec Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt et employeur jusqu'au début de l'été de Florence Woerth :

  • Le fondateur et président du conseil de surveillance d'Alternative Leaders, Bernard Lozé, siège au conseil d'administration de Brinon Investissement, la société personnelle de Patrice de Maistre.
  • Un autre membre du conseil d'administration d'Alternative Leaders, Christian Langlois-Meurinne, siège aussi à celui de la société IDI Emerging Markets, comme Patrice de Maistre.

IDI Emerging Markets est enregistrée au Luxembourg. Parmi ses actionnaires, le registre du commerce luxembourgeois recensait en 2008 :

  • Clymène, la société gérant la fortune personnelle de Liliane Bettencourt et présidée par Patrice de Maistre ;
  • La Fondation Bettencourt, à but non lucratif et présidée également par Patrice de Maistre ;
  • Robert Peugeot, via la FFP (Société foncière, financière et de participations), qui contrôle le constructeur automobile.

Robert Peugeot est aussi une connaissance d'Eric Woerth : il aurait rencontré le ministre pour évoquer ses problèmes fiscaux.


Les VIP du conseil d'administration d'Imerys

Eric de Serigny appartient aussi au conseil d'administration et au conseil stratégique du groupe Imerys, spécialisé dans les minéraux industriels. Pour ces fonctions, il a été rémunéré 36 500 euros en 2009, selon le rapport annuel du groupe.

Le conseil d'administration d'Imerys est un club de VIP de la finance, mais aussi de la politique.

Imerys appartient à la holding Pargesa, détenue par deux milliardaires proches de Nicolas Sarkozy, le Belge Albert Frère et le Canadien Paul Desmarais. En 2008, le président de la République avait décoré Paul Desmarais de la grand-croix de la Légion d'honneur, en expliquant dans son discours :

« Si je suis aujourd'hui Président, je le dois en partie aux conseils, à l'amitié et à la fidélité de Paul Desmarais. »

Pour Eric de Serigny, c'est aussi une affaire de famille. Selon sa fiche dans le Who's Who, il était marié à Sophie Desmarais, la fille de Paul.

Au conseil d'administration d'Imerys, on retrouve notamment Robert Peugeot. Le groupe sait aussi se montrer accueillant pour les politiques. Pierre Lellouche, l'actuel secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, a siégé au conseil d'administration de 1996 à 2005. Aux côtés par exemple d'Edouard de Rothschild, patron de l'organisateur de courses France Galop et propriétaire de Libération.

Imerys est aussi lié financièrement à l'Etat, via le Fonds stratégique d'investissement (FSI), qui détient une petite participation, inférieure à 5%. Le directeur général du FSI, Gilles Michel, a annoncé cet été sa démission : il part justement chez Imerys, dont il deviendra le patron à la rentrée. Et le FSI connaît bien le copropriétaire du groupe, Albert Frère : il a tenté de s'associer à lui pour reprendre l'armateur marseillais CMA-CGM.