Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 12 novembre 2010

MARTINE AUBRY, MARTINE BROCHEN, CRIF, PARTI ANTISIONISTE, YAHIA GOUASMI, PARTI SOCIALISTE, P.S., LILLE, FRONT DE LA RESISTANCE,



L'ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, ce qui est un droit constitutionnel et international, continue sa lutte contre les politichiens mondiaux jérusalistes-maçons-sataniques, du moins ceux oublieux de leurs idéaux !

ISBN :22191

ISSN :12996769


L'E.D.M", journal d'investigation par Frédéric BERGER !
par Brice-J

Votre rédacteur, Frédéric BERGER, en chef aura du travail pour vider la poubelle des politichiens mondiaux jérusalistes-maçons, du moins ceux, oublieux de leurs idéaux, notamment dans le dossier des élections présidentielles en FRANCE, mais n’oublions pas que la France est un pays en guerre d’occupation en AFGHANISTAN, en SAVOIE et en CORSE !

Cliquez sur le lien suivant, surtout pour les jérusalistes-maçonniques sataniques pervers, qui ne savent pas lire les lois qui les emmerdent et aussi pour les procureurs aux ordres avec certains valets policiers et certains gendarmes et autres barbouzes :

LIBERTE d'EXPRESSION, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, CENSURE, SAVOIE, CORSE, TRAITE ANNEXION, GENDARMERIE, JUSTICE, COLUCHE, RESTO DU COEUR,

Grande-Synthe,
Le 10 novembre 2010

Élections présidentielles : Martine Aubry déjà investie par le CRIF ?

En cette période de mécontentement profond des Français à l’égard de Nicolas
Sarkozy et de sa politique, les ambitions s’aiguisent en vue de l’élection présidentielle de 2012.
Bien-sûr, le Parti Socialiste (PS que beaucoup appellent « Parti Sioniste ») se voit déjà à l’Élysée, utilisant le mécontentement justifié des salariés pour mieux les tromper et les trahir ensuite…

Ainsi les primaires socialistes ont déjà commencé. Cela signifie-t-il que Martine
Aubry, Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal, François Hollande, etc. sont déjà en campagne auprès de leurs militants ? Hélas non, vous nous avez mal compris. Nous voulons parler ici des vraies élections primaires : celles de l’allégeance au lobby sioniste et à Israël.

Il est vrai que pour Dominique Strauss-Kahn, il y a longtemps que cela est fait, et qu’il
n’a plus besoin de donner de gages à Tel Aviv et au lobby. Il faut donc que Martine Aubry, Première secrétaire du PS, ne soit pas en reste. Et bien c’est désormais fait. Lors d’un repas organisé le 8 novembre 2010 par le CRIF – Conseil Représentatif des Institutions juives deFrance – à Lille (c’est aussi ça la décentralisation !), Martine Aubry a condamné le boycott de l’entité sioniste et de ses produits. Elle a en outre déclaré : « J’ai toujours combattu avec la plus grande détermination les tentatives faites par certains de vouloir importer le conflit du Proche- Orient dans notre ville ».

Martine Aubry a tenu ce discours devant les plus hauts représentants
du CRIF. Or, tout le monde sait que le CRIF est l’ambassade bis de l’entité sioniste en France, et se caractérise par son soutien permanent et inconditionnel à la politique de Tel Aviv. Une autre de ses fonctions est la pression et la surveillance de la classe politique française, des gouvernements successifs et des médias. L’une de ses tâches consiste ainsi à décerner des bons points aux personnages politiques français alignés sur Israël, et à leur indiquer les axes de la politique à suivre. Et c’est bien ce qui a été fait à Lille, ce 8 novembre 2010.

Martine Aubry et Charles Sulman (Président de la délégation régionale Nord Pas de
Calais du CRIF) se sont réjouis du jumelage entre la ville de Lille et celle de Safed en Israël, instauré en 1988 par Pierre Mauroy (qui bien-sûr assistait lui aussi au dîner). On a ainsi appris qu’un partenariat avait été signé par ces deux villes il y a quelque mois, portant sur la santé, l’emploi des jeunes, la culture, le développement durable et des micro-projets. Une insulte de plus à la souffrance palestinienne, montrant bien de quel côté se trouve comme toujours le PS, à savoir aux côtés du sionisme. Il est vrai que lorsque l’on connaît l’usage répété de la guillotine contre des dizaines de patriotes algériens entre 1956 et 1958, avec M. François Mitterrand alors
Garde des Sceaux, on ne s’étonne pas de cette continuité du Parti Socialiste dans le soutien detoutes les politiques coloniales anti-arabes. Et aujourd’hui, Israël est à l’avant-garde dans ce domaine. Pourtant, le lobby sioniste n’en a jamais assez, et Charles Sulman a dit espérer encore plus de coopération entre la ville de Lille et celle de Safed. Comment Martine Aubry pourrait- elle le lui refuser ?

On aurait pu croire que ce dîner se limiterait à des questions régionales, voire
nationales, mais pas du tout. Charles Sulman était là pour désigner une fois de plus la
République islamique d’Iran comme cible. Il a ainsi repris les arguments habituels du lobby sioniste pour tenter de conditionner l’opinion française, et la préparer psychologiquement à des agressions contre l’Iran, la Syrie ou le Liban, bref contre tous ceux qui forment le Front de la Résistance et ne se couchent pas devant Tel Aviv. M. Sulman (Président de la délégation régionale Nord Pas de Calais du CRIF), a donc indiqué lors de ce dîner à l’éventuelle candidate à l'élection présidentielle Martine Aubry, quelle devra être la politique étrangère de la France ! A savoir : faire de l’Iran notre ennemi principal, afin d’exécuter fidèlement les ordres de Tel Aviv… !

Pour l’occasion, Richard Prasquier (président du CRIF), avait lui aussi fait le
déplacement, confirmant que ce dîner avec Martine Aubry dépasse largement le cadre régional.
Et, comme à son habitude, il a agité l’épouvantail de l' « antisémitisme », qui selon lui « se fixe chez les jeunes générations, dans certaines zones prioritaires, certains groupes scolaires ». En cas de victoire du PS en 2012, les futurs ministres socialistes de l’Intérieur (« certaines zones prioritaires » signifiant les banlieues) et de l’Éducation nationale (« certains groupes scolaires ») ont ainsi déjà leur feuille de route, fixée par le CRIF et le lobby sioniste.

Toujours selon Richard Prasquier, « la vérité, c’est qu’on accorde en France une
importance anormale à ce conflit. Ces discours sont repris par des courants bien-pensants, droits-de-l’hommiste ». Nous notons que selon M. Prasquier, l’expulsion de tout un peuple de sa terre ancestrale, ainsi que la colonisation qui se poursuit et s’accentue chaque jour en Palestine, sont un « conflit » qui ne mérite pas qu’on lui donne en France « une importance anormale ». Ce message vise directement les journalistes honnêtes et certains médias, qui font
connaître aux Français le drame du peuple palestinien, la réalité de l’entité sioniste (un système d’apartheid et de domination) et les menaces permanentes que représente Tel Aviv pour la paix mondiale. Ordre est donc donné par le CRIF aux socialistes, une fois au pouvoir, de trouver les personnes et les moyens pour faire taire tous ces gens-là. Pauvre Charles Enderlin, journaliste et correspondant de France 2 en Palestine : vos ennuis et vos procès avec le lobby sioniste, dans le
but de vous faire taire, ne risquent pas de s’arranger avec le PS à l’Élysée ! (ni avec l'Écho DES MONTAGNES,de FRÉDÉRIC BERGER, ndlr)!!

Quant aux « courants bien-pensants, droits-de-l’hommiste » désignés par Richard
Prasquier, il s’agit tout simplement du tissu associatif de sensibilisation et d’aide au peuple palestinien. Gare aux subventions, quand il y en a, et aux difficultés diverses à l’horizon (comme les refus de salles de réunion par exemple) !

Martine Aubry et le PS ont bien compris tous ces messages. Ils les connaissaient
d’ailleurs déjà très bien, depuis tout le temps qu’ils les mettent en pratique. Bien-sûr, le candidat socialiste à l'élection présidentielle – quel qu’il soit – continuera comme par le passé à être soumis au lobby sioniste, et à aider Israël (à qui, ne l’oublions jamais, des dirigeants socialistes français ont donné l’arme nucléaire en 1956). Nous continuerons pour notre part à dénoncer le PS (Parti Sioniste), en particulier quand celui-ci essaie, auprès des couches sociales les plus touchées par la politique de Sarkozy, de dissimuler son alignement sur Tel Aviv derrière un programme « social » des plus fumeux qui ne fait guère d’illusions. Il faudra que tous ceux qui n’acceptent pas la domination insolente d’Israël et de son lobby en France ne se
laissent pas enfermer dans le dilemme UMP ou PS. Mais, le moment venu, il leur faudra combattre les deux avec la même intransigeance et fermeté. Car dans les deux cas, la ligne directrice est donnée par le même chef d’orchestre : le CRIF.

Et si l’élection présidentielle française était finalement devenue une élection interne au CRIF ?

Parti Anti Sioniste