Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 15 février 2011

BARACK OBAMA, MAISON BLANCHE, REFORME, O.N.U., U.S.A., TAT de l'UNION, EDUCATION, ENSEIGNELMENT,ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

L'ECHO des MONTAGNES vous demande avec insistance de cliquez sur le lien ci-dessous, pour pouvoir lire intelligemment ce qui suit et ne pas être emmerder par les jérusalistes:

LIBERTE DE LA PRESSE, LIBERTE D'EXPRESSION, LIBERT...


La Maison Blanche prie l'Écho des MONTAGNES d'insérer cet article.



Good afternoon,

Just a few weeks ago, in my State of the Union Address, I spoke about how America can win the future by out-educating, out-innovating and out-building the rest of the world. I also talked about taking responsibility for our Nation's deficits, because we can’t win the future if we pass on a mountain of debt to our children and grandchildren.

Yesterday, I sent my budget proposal for 2012 to Congress, and I wanted to take a moment to explain some of the tough choices we had to make so we can afford to invest in our future.

Like American families, the Federal Government must live within its means. That means eliminating wasteful spending and cutting programs that aren't working. It also means that programs, like Community Development Block Grants, which I care about deeply, need to be scaled back to confront the crushing debt we face.

You can learn more about the budget proposal and watch Jack Lew, the Director of the Office of Management and Budget, explain our approach here:

White House White Board

Getting our fiscal house in order requires shared sacrifice. But even in these tough times, we have a responsibility to make smart investments in our Nation's future.

That's why we must invest in innovation to ensure that the jobs and industries of the future are built right here in America. It's why we need to invest in roads, bridges, high-speed rail and high-speed Internet to help our businesses ship their goods and ideas around the world.

And it's why America must invest in education so that all of our children have an opportunity to fulfill their potential. Even though parents are the key to a child's education, we have a responsibility to ensure that America's students are prepared to compete and thrive in the 21st century global economy.

Yesterday, I visited Parkville Middle School and Center of Technology near Baltimore, Maryland. At Parkville, students gain a strong background in math, science and critical thinking skills that they will need to compete for the jobs of the 21st century. In fact, the most popular subject in their magnet program is engineering.

Investing in schools like Parkville, investing in quality teachers, investing in higher education – these are down payments on our children's and our country's future.

Here are just a few investments in education that I've proposed in the budget I sent to Congress:

  • Preparing 100,000 new math, science and engineering teachers.
  • Expanding Race to the Top, a reform program that has led more than 40 states to raise their standards for teaching and learning for less than 1 percent of what we spend on education each year.
  • Helping more kids afford college by making the American Opportunity Tax Credit permanent and strengthening Pell Grants for 9 million students.

Here in Washington, we have to take a cue from millions of American families who have been tightening their belts while continuing to invest in their future. And that's exactly what my budget proposal does – it puts us on a path to live within our means so we can invest in our future.

Sincerely,

President Barack Obama


Traduction:

La Maison Blanche, Washington



Bon après-midi,

Il
ya quelques semaines, dans mon état de l'Union, j'ai parlé de la façon dont l'Amérique peut gagner l'avenir en dehors éducation, être plus innovateur et hors-la construction du reste du monde. J'ai aussi parlé de prendre la responsabilité pour les déficits de notre nation, parce que nous ne pouvons pas gagner à l'avenir si nous passons une montagne de dettes à nos enfants et petits-enfants.

Hier, j'ai envoyé ma proposition de budget pour 2012 au Congrès, et je voulais prendre un moment pour expliquer certains des choix difficiles que nous avions à faire pour que nous puissions permettre d'investir dans notre avenir.

Comme les familles américaines, le gouvernement fédéral doit vivre selon ses moyens. Cela signifie éliminer les dépenses inutiles et couper dans les programmes qui ne fonctionnent pas. Cela signifie également que les programmes, comme les subventions Community Development Block, qui m'intéresse profondément, doivent être réduites pour faire face à la dette écrasante nous sommes confrontés.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le projet de budget et de regarder Jack Lew, directeur de l'Office of Management and Budget, expliquer notre démarche ici:

Maison Blanche Conseil Blanc

Comment nos finances en ordre exigent certain sacrifice. Mais même en ces temps difficiles, nous avons la responsabilité de faire des investissements judicieux dans l'avenir de notre nation.

C'est pourquoi nous devons investir dans l'innovation afin de s'assurer que les emplois et les industries de l'avenir sont construits ici en Amérique. C'est pourquoi nous avons besoin d'investir dans les routes, les ponts, les trains à grande vitesse et Internet haute vitesse pour aider nos entreprises expédient leurs marchandises et des idées dans le monde entier.

Et c'est pourquoi l'Amérique doit investir dans l'éducation afin que tous nos enfants aient la possibilité de réaliser leur potentiel. Même si les parents sont la clé de l'éducation d'un enfant, nous avons la responsabilité de veiller à ce que les élèves américains soient prêts à soutenir la concurrence et à prospérer dans l'économie mondiale du 21e siècle.

Hier, j'ai visité Parkville Middle School et le Centre de technologie de près de Baltimore, Maryland. Au Parkville, les étudiants acquièrent une solide formation en mathématiques, les sciences et la pensée critique dont ils auront besoin pour concourir pour les emplois du 21ème siècle. En fait, le sujet le plus populaire dans leur programme est l'ingénierie.

Investir dans les écoles comme Parkville, investir dans des enseignants de qualité, l'investissement dans l'enseignement supérieur - ce sont des acomptes sur nos enfants et l'avenir de notre pays.

Voici juste un peu d'investissements dans l'éducation que j'ai proposé dans le budget que j'ai envoyé au Congrès:

* Préparation de 100.000 nouvelles mathématiques, sciences et génie des enseignants.
* Développer Race to the Top, un programme de réforme qui a conduit plus de 40 États d'accroître leur niveau d'enseignement et d'apprentissage pour les moins de 1 pour cent de ce que nous dépensons pour l'éducation chaque année.
* Aider les enfants à intégrer un collège en faisant de l'Amérique Opportunity Tax Credit permanente et le renforcement de Pell Grants pour 9 millions d'étudiants.

Ici, à Washington, nous devons prendre exemple sur des millions de familles américaines qui doivent se serrer la ceinture tout en continuant à investir dans leur avenir. Et c'est exactement ce que ma proposition de budget veut - il nous met sur la voix de vivre selon nos moyens afin que nous puissions investir dans notre avenir.

Cordialement,

Le président Barack Obama