Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 22 juin 2011

CHRISTINE LAGARDE, FMI, BERCY, AVION, BILLET, FRANC-MACON, BILDERBERG, ILLUMINATI, DOMINIQUE STRAUSS-KAHN

L'ECHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, continue de vous livrer la saga-lagarde-de-bilderberg.

En effet elle vit sur le dos du con--tribuable français, on lui faisant payer sa campagne pour le FMI.
De quel droit?
Sur quel texte de loi, sur quelle ligne de crédit?
Christine LAGARDE doit de la T.V.A à votre rédacteur en chef, impayé depuis plusieurs années.
Cet argent doit lui servir pour prendre ses billets d'avion, pas payés de sa poche, mais de la votre, poche percée bien sur.
Christine LAGARDE doit rembourser aux françaises et aux français, les dépenses occasionnées par elle, pour diriger le FMI!

Le CANARD ENCHAÎNE a publié un excellent article à ce sujet:

Lagarde frappe un grand coup pour le FMI
dimanche 19 juin 2011

popularité : 25%

Par Jean-Michel Thénard

Heureux qui comme Christine Lagarde fait de beaux voyages. Depuis le 30 mai, la ministre a parcouru 46 744 kms, tout en faisant savoir qu’elle continuait à diriger Bercy d’une main de maître. Quel talent ! Certes, elle tient moins la distance que Strauss-Kahn, qui avait effectué 100 000 kms pour être élu à ce poste envié de Directeur Général du FMI en septembre 2007.

Selon Bercy, la campagne du socialiste avait coûté 47 791 euros au contribuable. L’ancien ministre avait alors payé sur ses propres deniers les services d’une agence américaine de lobbying (TD International) et ceux de ses communicants français d’Euro-RSCG. Bercy se refuse aujourd’hui à communiquer le budget de campagne de Christine Lagarde. « On n’a pas envie de donner des chiffres pour ce genre de dépenses », explique avec autorité Jacques Le Pape, directeur adjoint de son cabinet. Histoire de nous rassurer, il précise tout de même que Lagarde a décidé de faire campagne à l’économie. Elle ne voyage qu’en avion de ligne et n’est accompagnée que de trois personnes, son officier de sécurité, son chargé de com’ et un conseiller qui maintient la liaison avec Bercy. Ministre des Finances, c’est simple comme un coup de fil…

Comme il est peu probable que Lagarde voyage en classe éco, on va se risquer à une estimation fondée sur le tarif des vols Air France en première (indispensable pour rester en forme). Le 30 mai, la candidate effectue un Paris-Rio aller et retour : 10 000 euros le billet. Le 7 juin, elle se rend à New Delhi : 6 000 euros l’aller simple. Elle repart le 8 pour Pékin : 1 400 euros sur Air China, Air France n’assurant pas la liaison. Destination Paris : 9 000 euros. Le 10, elle est à Lisbonne : 1 500 euros, aller et retour. Le 11, à Djeddah, en Arabie Saoudite : 4 500 euros. Et le 12, au Caire : 6 000 euros. Soit, pour sa seule personne, une enveloppe de 38 400 euros.

Faut-il y ajouter le coût de ses trois accompagnateurs ? 115 200 euros, s’ils voyagent dans les mêmes conditions pour tenir le choc. Soit un total de 153 600 euros, sans compter les frais de logement et les frais de bouche. Les négociateurs de Bercy ont dû obtenir d’Air France des prix d’ami. La note est sans doute un peu moins salée. Mais si elle est élue, Christine Lagarde touchera un salaire annuel de 500 000 dollars nets d’impôts.

Les Français n’auront pas financé sa campagne pour rien !

Le Canard Enchaîné N° 4729 du 15 juin 2011