Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 9 août 2011

OUSSAMA BEN LADEN, NAVY SEAL, BARACK OBAMA, 9 SEPTEMBRE, AL QAÏDA, 3ème GUERRE MONDIALE, ALBERT PIKE, AFGHANISTAN, IRAK, LIBYE, SYRIE, SEAL TEAM, PAKISTAN, CIA, DAVID PETRAEUS

L’ÉCHO des MONTAGNES,dans le légitime but de vous informer, vous dit méfiez-vous des jérusalistes-maçonniques-sataniques qui nous préparent la 3ème guerre mondiale.

L'affaire inventée d'OUSSAMA BEN LADEN et la tuerie d'Oslo sont les amuses- gueules.
L'affaire inventée de BEN LADEN a permis d'attaquer l'AFGHANISTAN, l'IRAK et la LIBYE et bientôt la SYRIE.


Le franc-maçon du 33ème degré ALBERT PIKE vous l'a bien écrit dans sa lettre à Mazzini.
Donc si les français votent SARKOSY en 2012, ils accéléreront le processus de la 3ème guerre mondiale.
Et comme par hasard, l'ancien patron de la coalition en AFGHANISTAN, le général DAVID PETRAEUS vient d'être nommé à la tête de la CIA.
Tiens cela me rappelle l'histoire de la CARAVELLE, CORSE-NICE, abattue au dessus d'ANTIBES......affaire de la french-connection (comme avec l'AFGHANISTAN) de tonton  "CHARLIE".




Trop beau, trop chiadé à la mode CIA, trop quoi...  Un SEAL team fonctionne à 6 ou 8 bonshommes maxi, alors 30 d'un coup, vous m'excuserez, mais BARACK OBAMA ne fait pas dans la dentelle!!
Je ne doute pas un instant que certains SEALS savaient parfaitement que Ben Laden était mort et enterré depuis Décembre 2001...
Se rendre "complices" d'un montage bidon ne pouvait qu'être négociable !   Retraite, bonus contre silence.
Amen




Un hélicoptère Chinook de l’armée US s’est écrasé vendredi soir vers 23h, dans une province du centre de l’Afghanistan, après avoir été touché par deux grenades RPG-7 tirées par la résistance afghane. L’attaque a fait 38 morts, dont 30 membres du « Navy SEAL Team 6 » qui avaient participé à l’ « Opération Neptune’s Spear ».
Sur la mort d’Oussama Ben Laden, il n’y avait ni corps ni photographie. Depuis vendredi soir, il n’y aura plus aucun témoins direct non plus, puisque les membres du « Navy SEAL Team 6 » (1), troupe d’élite de l’armée américaine, qui avaient participé à l’ « Opération Neptune’s Spear » (2), sont morts dans le crash de l’hélicoptère qui les transportait, selon le JDD.
La boucle est… bouclée.
Communiqué de la résistance afghane (3) :
Un hélicoptère bimoteur a été abattu dans la province de Wardak. Les nouvelles qui nous sont parvenues indiquent que lors d’un affrontement sévère après un raid des envahisseurs à l’encontre de civils, durant la nuit dernière vers 23h. Opposant une vive résistance aux forces d’occupation dans la vallée de Tankî, les mujâhidîn sont parvenu à combattre l’ennemi et a faire chuter un hélicoptère après avoir tiré deux roquettes RPG.
Les mujâhidîn ont déclaré que l’hélicoptère ennemi est tombé dans le district de Sidabad tuant tous ses occupants soit 38 soldats dont 31 américain et 7 soldats afghan. Les morceaux de l’épave sont encore éparpillés sur les lieux et la zone a été bouclée par les forces d’occupation pour empêcher toute personne de s’y approcher.
Les morts et les blessés ont été évacués par hélicoptère et 8 mujâhidin ont trouvé le martyr durant le raid aérien lancé par l’ennemi.
Emirat Islamique d’Afghanistan
DhabîhuLlah Mujâhid
Source : Al-Somod
1. Le Navy SEAL Team 6 est «l’élite de l’élite» de l’armée américaine. Une unité chargée exclusivement de l’antiterrorisme, sous le commandement de la CIA.
2. Selon les officiels US, l’opération avait menée par « deux douzaines d’hommes ».
3. La publication et la diffusion de ce communiqué ne contrevient nullement à la législation suisse en vigueur, ni à aucune des dispositions de «l’ordonnance fédérale instituant des mesures à l’encontre des Taliban » du 2 octobre 2000, ainsi que ses modifications ultérieures. L’objectif de Mecanopolis et ses ayants droit n’est évidemment pas d’adhérer ou de relayer une quelconque idéologie de violence, mais de donner un contre-poids aux mensonges de la propagande des armées d’occupation en Afghanistan, cela dans le but d’offrir le plus large éventail d’information possible afin que chacun puisse se forger sa propre opinion.






Ces photographies sont issues de la revue de la résistance afghane en langue anglaise, In Fight, téléchargeable en PDF a cette adresse.