Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

lundi 26 décembre 2011

SAVOIE, NOËL, JOUR DE L'AN, ORDINATEUR, LOGICIEL, PIRATE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Pour occuper intelligemment vos fêtes, votre journal préféré vous donne des astuces pour votre
compagnon, appelé l'ordinateur!



Tous les logiciels, recèlent des fonctions méconnues, parfois bien cachées, avec souvent de vraies pépites.

Quand vous ouvrez une boîte de petits pois, vous pouvez en consommer tout le contenu : il n'y a ni compartiment secret, ni double fond… Mais il n'en va pas de même dans vos logiciels, toutes catégories confondues. Car, en marge des commandes que vous connaissez, des menus que vous exploitez tous les jours, quasiment tous vos programmes abritent des fonctions souvent ignorées, non documentées, et même des gang screens 


Vous vous demandez peut-être quelle raison peut inciter un éditeur de logiciel à vendre un programme sans en dévoiler toutes les possibilités… On n'imagine guère une telle pratique dans la hi-fi ou l'automobile ! Pourtant, en micro-informatique, les raisons ne manquent pas. En premier lieu, certaines de ces commandes, réservées à la mise au point du programme ou à sa maintenance, peuvent s'avérer dangereuses aux mains d'un néophyte.

Pourquoi des dissimulations ?

L'éditeur du logiciel ne tient guère à voir sa hotline encombrée par des curieux qui, ayant voulu goûter au fruit défendu, ont semé une pagaille noire dans leur configuration. Parfois, un éditeur dissimule la présence d'une commande car il estime qu'elle n'apporte rien au logiciel. Ce n'est que faute de temps – ou de coordination entre les équipes – que la fonction n'est pas retirée du programme avant sa commercialisation (oui, cela arrive !). Il y a encore le cas de la commande utile, mais complexe à utiliser, pour laquelle l'écriture d'une documentation entraînerait des frais jugés inutiles et retarderait la commercialisation du logiciel.
Toutes ces commandes, ces fonctions, ces manipulations sont donc passées sous silence. Et c'est bien dommage ! Car on y trouve de tout : du futile, mais aussi de l'utile. Quelques exemples : connaissiez-vous Narrator, cette commande de Windows capable de vous lire à haute voix n'importe quel texte affiché à l'écran ?

De vrais utilitaires

Saviez-vous qu'un économiseur d'écran peut servir de fond d'écran animé ? Soupçonniez-vous l'existence d'une calculatrice dans Google, capable de convertir des devises en temps réel ? Dans ces pages, nous faisons un tour d'horizon de vos principaux logiciels, à commencer par Windows. Dans le chapitre consacré à Internet, nous évoquons les navigateurs, mais aussi quelques services inédits de Google (à mi-chemin entre logiciels et services). Enfin, nous terminerons avec un florilège des logiciels bureautiques les plus courants. En règle générale, et sauf indication contraire, les manipulations que nous décrivons s'appliquent aux versions les plus récentes des logiciels.
Nous les avons classées, comme nos trucs et astuces traditionnels, en quatre niveaux de difficulté, de débutant à expert. Prudence : dans les astuces de niveau 4, n'improvisez pas et n'essayez pas d'autres paramètres que ceux que nous indiquons. En d'autres termes, pas de hors-piste ! Vous êtes prêts ? Alors chaussez vos bottes : nous pénétrons les coulisses de vos logiciels !

Les gang screens : une tradition disparue…

Un renard qui se fait décapiter ! Voilà une image sanglante que l'on n'associe guère à un austère logiciel de gestion de base de données ! Et pourtant, c'est bien l'écran caché (ou gang screen) que l'on pouvait afficher, il y a quelques années, dans le logiciel dBase pour Windows. Explication : FoxBase, son concurrent direct, avait un renard pour emblème. Petit règlement de comptes entre rivaux. Et l'exemple n'était pas unique. Des écrans cachés, humoristiques, belliqueux ou carrément artistiques, fleurissaient dans les logiciels des années 90. Cela prenait diverses formes : liste des noms des programmeurs, petites animations en 3D… On y trouvait même de véritables logiciels, comme un flipper ou une course de voitures.
Ces gang screens, aussi appelés œufs de Pâques, étaient bien cachés : pour les dévoiler, il fallait toujours enchaîner, dans un ordre précis, une combinaison alambiquée de touches ou de clics de souris.
Mais à quoi servaient-ils donc ? Parfois à rien : certains n'étaient que de simples récréations de développeurs, parfois concoctées à l'insu de leur hiérarchie (leur auteur risquait même des sanctions). D'autres pouvaient aussi permettre à l'auteur d'un logiciel d'y faire apparaître son nom à l'improviste, de manière à en prouver la paternité. Toujours utile en cas de litige…
Mais les temps ont changé et les gang screens ont quasiment disparu. Ils commençaient à avoir mauvaise presse car les utilisateurs toléraient de moins en moins la présence, dans des logiciels déjà lourds, de fonctions jugées inutiles, donc potentiellement sources de plantages…

 


Accédez rapidement à un élément
(difficulté : 3/4)

Des dossiers comme Public, Réseau, Imprimantes… ne sont normalement accessibles que dans le Panneau de configuration ou via des enchaînements de menus. Voici comment les garder à portée de souris : faites un clic droit sur le fond du Bureau, choisissez Nouveau, Raccourci et saisissez exactement ceci explorer shell:::{4336a54d-038b-4685-ab02-99bb52d3fb8b}. Le code entre {} correspond ici au dossier Public. Vous trouverez d'autres codes dans le tableau ci-dessous. Une liste complète est disponible sur sevenforums.com. Cliquez sur Suivant, nommez le raccourci (par exemple Public) et cliquez et cliquez sur Terminer.
Dossier Public {4336a54d-038b-4685-ab02-99bb52d3fb8b}

Dossier Public {4336a54d-038b-4685-ab02-99bb52d3fb8b}
Dossier Ordinateur {20d04fe0-3aea-1069-a2d8-08002b30309d}
Dossier Favoris {323CA680-C24D-4099-B94D-446DD2D7249E}
Réseau sans fil {1fa9085f-25a2-489b-85d4-86326eedcd87}
Réseau {F02C1A0D-BE21-4350-88B0-7367FC96EF3C}
Imprimantes {2227A280-3AEA-1069-A2DE-08002B30309D}
Enfin le God Mode (Mode Dieu) est un menu permettant d'accéder en un clic à tous les paramètres de Windows : God Mode {ED7BA470-8E54-465E-825C-99712043E01C}

Activez la mise en veille en un clic* (3/4)

agrandir la photo
Afin de forcer la mise en veille ou l'hibernation (arrêt total de votre ordinateur avec stockage sur le disque dur du contenu de la mémoire vive), faites un clic droit sur une zone vierge du Bureau de Windows et choisissez la commande Nouveau, Raccourci. Saisissez rundll32.exe powrprof.dll, SetSuspendState 0,1,0 (pour hiberner) ou rundll32.exe powrprof.dll, SetSuspendState 1,0,1 (pour mettre en veille) et cliquez sur Suivant. Saisissez Veille puis cliquez sur Terminer. Pour plus de rapidité, vous pouvez affecter un raccourci-clavier (par exemple Ctrl + Alt + Q). Pour cela, faites un clic droit sur l'icône puis choisissez Propriétés, Raccourci.

Animez le fond d'écran (3/4)

agrandir la photo
La plupart des écrans de veille (des fichiers d'extension SCR) peuvent être transformés en fond d'écran : vous disposerez ainsi d'un fond animé. Attention : cette astuce ne fonctionne pas avec les versions Starter de Windows 7, souvent installées sur les netbooks. Avec une autre version de Windows 7, ouvrez l'Invite de commandes via le menu Démarrer, Programmes, Accessoires et saisissez ribbons.scr/p65552 puis validez (ou bubbles.scr/p65552). Vous trouverez à l'aide de l'Explorateur d'autres fichiers SCR dans le dossier C:\Windows\System32\. Pour interrompre l'écran animé, ouvrez le Gestionnaire des tâches (Ctrl + Alt + Echap), sélectionnez Ribbons (ou Bubbles, etc. ) et cliquez sur Fin de tâche.

Ajoutez un symbole à vos polices* (2/4)

agrandir la photo
L'Éditeur de caractères vous permet de dessiner un symbole et de l'affecter à une ou plusieurs polices. Pour cela, tapez Windows + R, saisissez eudcedit et validez. Sélectionnez la première case de la grille et validez par OK. Dessinez le caractère puis déroulez le menu Édition, Enregistrer le caractère. Pour l'utiliser, tapez Windows + R, saisissez charmap et validez. Sélectionnez votre symbole et cliquez sur Copier. Retournez dans votre traitement de texte et collez-le (Ctrl + V). Si le caractère n'est pas correctement affiché, affectez-lui la police Arial.

Surveillez les performances (2/4)

agrandir la photo
Vous aimeriez savoir quelles ressources (mémoire, processeur…) utilise à tout instant chaque programme ouvert ? Utilisez le Moniteur de ressources. Pour cela, tapez Windows + R, tapez resmon et validez. Les onglets Processeur et Mémoire affichent l'utilisation moyenne de ces ressources par chaque application. Si vous souhaitez suivre l'évolution de cette consommation sur une longue période de temps (une journée, une semaine), employez l'Analyseur de performance. (Windows + R, puis perfmon). Cliquez sur Ensemble de collecteurs de données, Système puis System performance et validez en cliquant sur le triangle vert. Utilisez vos logiciels normalement. À l'issue de la période de test, cliquez sur l'icône Arrêter puis sur Afficher les données sous forme de rapport.

Installez les fonctions avancées (4/4)

agrandir la photo
Windows propose un client Telnet, un client TFTP, un serveur Web personnel (IIS) et de nombreux autres outils réseau… Toutefois, ces options ne sont pas par défaut installées. Pour les obtenir, tapez Windows + R et saisissez optionalfeatures puis validez.
Attendez que l'écran d'options s'affiche (cela peut demander plus d'une minute) puis cochez celles qui vous intéressent.
Attention : débutants s'abstenir !

Découvrez quelques commandes inédites (2/4)

Beaucoup de commandes, souvent éparpillées dans de lointains menus, voire inaccessibles par ce biais, peuvent être lancées directement. Pour cela, tapez Windows + R, saisissez leur nom et validez (vous pouvez aussi leur associer un raccourci sur le Bureau).
dxdiag vous permet de tester en profondeur votre configuration DirectX et de détecter d'éventuels problèmes de compatibilité de drivers sur votre carte graphique, votre carte son ou d'autres périphériques les utilisant.
msconfig affiche les applications et services lancés automatiquement au démarrage (onglets Démarrage et Service). En désactivant certains éléments, vous pourrez accélérer le démarrage du système. En particulier, vous y trouverez les programmes de mise à jour automatique (tels que Google Update) ou encore des services associés à des logiciels comme iTunes ou Acrobat qu'il est inutile de lancer systématiquement à l'allumage du PC.
msinfo32 présente l'ensemble des périphériques et composants de votre ordinateur.
agrandir la photo
journal convertit une note manuscrite en texte : si vous disposez d'une tablette graphique avec stylet (ou si vous êtes un as de la souris), stylet dessinez un texte puis sélectionnez-le (Ctrl + A) et déroulez le menu Action, Convertir l'écriture manuscrite en texte.
agrandir la photo
charmap dévoile la table des caractères de chaque police, ce qui permet de retrouver facilement un caractère ou un symbole.
narrator est capable est capable de lire à haute voix ce haut voix qui apparaît à l'écran. Par défaut, la lecture est en anglais. Pour installer la voix française, suivez ces indications.
osk affiche un clavier virtuel : très pratique si votre vrai clavier ne fonctionne plus correctement ou avec un écran tactile.

Alimentez le Presse-papiers (3/4)

agrandir la photo
En mode Invite de commandes, vous pouvez envoyer directement le résultat d'une commande dans le Presse-papiers de Windows. Pour cela, ajoutez | clip à la fin de cette commande. Par exemple, pour imprimer une liste des fichiers d'un dossier (une commande qui manque d'un toujours à l'Explorateur !), saisissez dir | clip dans l'invite de commandes et collez (Ctrl + V) le résultat dans votre traitement de texte. Pour taper le caractère spécial entre dir et clip, tapez Alt Gr + 6.

Dévoilez les mots de passe réseau* (3/4)

agrandir la photo
Lorsque vous vous connectez à un disque réseau, à un site FTP ou à un disque virtuel, Windows vous propose d'enregistrer le mot de passe. Si vous avez opté pour cette option et que vous souhaitez modifier ou supprimer le mot de passe, saisissez Windows + R afin d'afficher la fenêtre Exécuter et saisissez-y RunDll32.exe keymgr.dll, KRShowKeyMgr puis validez. Les aficionados de la ligne de commande préféreront, sous Windows 7, taper cmdkey/list.

Sachez quand les derniers plantages se sont produits (2/4)

Certains programmes semblent planter régulièrement ? Pour le vérifier et tenter d'en déterminer la cause, cliquez sur Démarrer et saisissez fiabilité. Cliquez sur Afficher l'historique de fiabilité. Un graphique affiche l'évolution de la stabilité du système. Cliquez sur l'une des colonnes pour obtenir le détail des erreurs rencontrées durant le jour ou la semaine sélectionnés.
 

Internet Explorer

Revenez à la page d'accueil
(difficulté : 1/4)

Pour afficher la page de démarrage (définie dans le menu Outils, Options Internet, onglet Général), saisissez la combinaison de touches Alt + Origine (la touche Origine, qui comporte une flèche oblique, est au-dessus de la touche Fin).

Effacez toutes vos traces (3/4)

agrandir la photo
Pour faire disparaître en un clic toutes les traces de vos navigations, inutile d'ouvrir Internet Explorer. Créez plutôt un raccourci qui se chargera du travail. Pour cela, faites un clic droit sur une zone vierge du Bureau, et choisissez Nouveau, Raccourci. Saisissez RunDll32.exe InetCpl.cpl, ClearMyTracksByProcess 4351, cliquez sur Suivant, saisissez Effacer Traces IE et validez par Terminer. Si vous préférez n'effacer que l'historique, remplacez 4351 par 1. Le nombre placé à la fin de la commande est toujours le résultat d'une addition : celle des codes de tous les éléments que vous voulez effacer (tableau ci-dessous). Ainsi, pour effacer l'historique ET les cookies, remplacez 4351 par 3 (historique 1 + Cookies 2). Vous pouvez placer ce raccourci dans le menu Windows, Tous les programmes, Démarrage. De cette façon, le ménage sera fait systématiquement au démarrage de Windows.

Triez vos favoris par ordre alphabétique (3/4)

agrandir la photo
Pour classer systématiquement vos Favoris par ordre alphabétique (et non par ordre d'arrivée), saisissez Windows + R, tapez regedit puis validez. Déroulez successivement les clés HKEY_CURRENT_USER, Software, Microsoft, Windows, CurrentVersion, Explorer, MenuOrder, Favorites. Sélectionnez la valeur Order, puis renommez-la (clic droit, commande Renommer) par exemple en Ancien_Order (ou n'importe quel autre nom, l'essentiel est qu'elle ne s'appelle plus Order). Relancez Internet Explorer pour appliquer les changements.

Réinitialisez le mot de passe du contrôle d'accès (3/4)

agrandir la photo
Si vous avez oublié le mot de passe du Gestionnaire d'accès (la fonction qui vous permet de limiter l'affichage de certains sites), vous pouvez le supprimer en modifiant le Registre de Windows. Pour cela, quittez Internet Explorer, tapez Windows + R, tapez Regedit, validez puis ouvrez successivement les clés HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Microsoft, Windows, CurrentVersion, Policies. Sélectionnez la clé Ratings, appuyez sur la touche Suppr et validez par Oui. Pour redéfinir ensuite un nouveau mot de passe, relancez Internet Explorer et utilisez le menu Outils, Options Internet, onglet Contenu, bouton Gestionnaire d'accès.

Modifiez directement une page Web (3/4)

agrandir la photo
Vous aimeriez modifier une page Web avant de l'imprimer ? Voici comment : affichez n'importe quelle page Web, puis créez un nouveau favori via le menu Favoris, Ajouter aux favoris. Nommez-le Modifier page et validez par Ajouter. Déroulez à nouveau le menu Favoris puis faites un clic droit sur Modifier page. Choisissez la commande Propriétés. Remplacez le contenu du champ URL par la ligne suivante : javascript:document.body.contentEditable='true';void 0 (tout s'écrit sur la même ligne, n'utilisez pas la touche Entrée). Validez en cliquant sur OK puis Oui. Surfez vers un site quelconque, déroulez le menu Favoris, Modifier page. Vous pouvez désormais supprimer des blocs de texte ou des images en double cliquant dessus puis en appuyant sur Suppr. Pour modifier du texte dans un bloc, double-cliquez dedans et tapez vos corrections. Nous illustrons la manipulation sur l'écran ci-contre avec une page issue du site AlloCiné un peu « trafiquée » par nos soins ! Une fois la page terminée, vous pouvez l'imprimer normalement. Attention : l'astuce ne fonctionne pas avec les pages Web utilisant les cadres (frameset). Vous pouvez vous servir du même code dans un marque-page de Firefox (les menus Favoris s'appellent alors Marque-pages, mais le principe est identique).

Firefox

Gérez les autorisations site par site (2/4)

agrandir la photo
Firefox 6.0 vous permet, pour chaque site consulté, de définir avec précision les actions que vous autorisez pour ce site : ouverture de fenêtres (pop-up), enregistrement des cookies, des mots de passe, géolocalisation… Pour cela, saisissez about:permissions dans la barre d'adresses. La liste des sites que vous venez de consulter s'affiche. Le comportement par défaut correspond à l'entrée Tous les sites. Dans la liste, cliquez sur l'un des sites et modifiez, par exemple, les paramètres liés aux fenêtres pop-up. Le bouton Gérer les cookies vous permet de consulter les données enregistrées et éventuellement de les supprimer.

Affichez les écrans cachés (3/4)

agrandir la photo
En dehors de about:config et about:permissions, Firefox comporte de nombreux autres écrans cachés. Si about:credits, about:robots, ou about:mozilla sont relativement anecdotiques (nous vous les laissons découvrir !), d'autres sont plus intéressants. Ainsi, about:plugins affiche la liste des extensions installées en précisant chaque fois le type de fichiers qu'ils sont capables d'afficher ; about:cache vous permet de consulter toutes les images, vidéo, documents placés en mémoire cache (pour les afficher, cliquez sur le lien List cache entries. about:buildconfig, about:crashes et about:memory servent essentiellement aux développeurs) ; about:support regroupe toutes les informations de configuration liées à Firefox. Enfin, about:sessionrestore vous permet de revenir aux onglets initialement ouverts lors du lancement de Firefox (utile si vous aviez enregistré une session).

Augmentez le nombre de téléchargements simultanés (4/4)

agrandir la photo
Par défaut, Firefox n'autorise que six téléchargements simultanés par serveur. Pour augmenter cette valeur, saisissez about:config dans la barre d'adresses. Lisez et acceptez l'avertissement. Modifiez les valeurs suivantes network.http.max-connections : 256 (au lieu de 24 dans les anciennes versions de Firefox), network.http.max-connections-per-server : 16 (au lieu de 6), network.http.pipelining : True (au lieu de False), network.http.pipelining.maxrequests : 32 (au lieu de 4), network.http.proxy.pipelining : True, network.http.max-persistent-connections-per-proxy : mettez 16 (au lieu de 8), network.http.max-persistent-connections-per-server : mettez 16 (au lieu de 6). De nombreux autres paramètres sont accessibles via la commande about:config. Vous en trouverez la liste exhaustive (en anglais) sur mozillazine.org.

Internet Explorer

Classez les courriers Gmail par auteur (2/4)

agrandir la photo
Si Gmail ne permet pas de trier par expéditeur ou par destinataire, il est possible d'obtenir rapidement tous les courriers venant d'une adresse. Pour cela, saisissez dans la zone de recherche : from: suivi de l'adresse mail puis validez (par exemple from:toto@01net.com). De même, vous pouvez obtenir la liste des messages envoyés à une personne précise en remplaçant from: par to: (ou cc: pour avoir les listes des messages dont une copie a été envoyée à ce destinataire). Enfin, si vous ne connaissez par une adresse mail précise, mais juste son nom de domaine, indiquez from:@domaine.com. Ainsi, pour afficher la liste des messages envoyés par les utilisateurs de hotmail, indiquez from:@hotmail.

Découvrez les petits plus (1/4)

Le célèbre moteur de recherche recèle quelques astuces fort pratiques. Voici nos préférées.
MÉTÉO : pour trouver quel temps il fait dans une ville donnée, tapez meteo Strasbourg (ou une autre localité) dans la zone de recherche de Google.fr.
agrandir la photo
HORLOGE MONDIALE : quelle heure est-il à Kuala Lumpur ? Pour le savoir, Kuala Pour tapez heure kuala lumpur. Google vous affiche également le jour (utile en cas de gros décalage).
CALCULATRICE : allez, de tête, combien font 356 x 654 ? Vous l'ignorez… Dans la zone de recherche, tapez 356*654 (le * représente ici la multiplication). Résultat : 232 824. Vous pouvez utiliser des parenthèses dans vos calculs.
CONVERSION D'UNITÉS : combien de miles font 20 kilomètres ? Pour obtenir la réponse, tapez 20 km en mi. Google sait convertir des distances, des températures et des poids.
agrandir la photo
DEVISES : vous avez 15 euros. Combien cela fait-il en dollars américains ? Tapez 15 eur en usd. Bien entendu, les cours sont mis à jour en temps réel. Pour connaître les détails des unités disponibles, cliquez sur le lien Plus d'infos sur… (la conversion d'unités, de devises…).
CARTE : pour afficher un plan de pour afficher Toulouse, tapez carte Toulouse.
DICTIONNAIRE : vous avez oublié ce que signifie mtbf. Tapez définir mtbf.