Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 23 mars 2012

EVA JOLY, CLAUDE GUEANT, RADIO ORIENT, EELV, MOHAMED MERAH, GIGN, RAID,DCRI, XPF,ECHO DES MONTAGNES, TOULOUSE, FREDERIC BERGER


Toulouse : Eva Joly dénonce la "mise en scène" de Guéant

jeudi 22 mars 2012



Interrogée par Radio Orient, la candidate Europe écologie les Verts (EELV) à la présidentielle a gravement mis en cause Claude Guéant dans la gestion du siège de l’appartement de Mohamed Merah et dans la mort du tueur présumé de Toulouse et Montauban. L’ancienne juge se demande si la présence constante du ministre de l’Intérieur sur place, en contravention avec la procédure du code pénal, ne relève pas d’une "forme de mise en scène" et pour quoi Mohamed Merah n’a "pas été interpellé lorsqu’il sortait de son immeuble et qu’il prenait son scooter ?"

Pour fonder son propos, Eva Joly met en avant son expérience d’ancienne magistrate : "Je veux ici revendiquer un peu mon ancien métier. J’ai été magistrate pendant plus de vingt ans et j’ai passé la moitié de mon temps au Parquet. J’étais responsable de l’action publique pendant des années à Evry, responsable en direct de l’action de la police. J’ai eu à faire face à des prises d’otage. Et j’ai appelé le Raid ou le GIGN.

 Je connais leur pertinence, je sais qu’on peut leur faire confiance mais c’était moi qui dirigeais les opérations et non pas le ministre. Nous sommes aujourd’hui dans une situation absurde en France car nous avons des magistrats indépendants, compétents. Nous avons un instrument d’excellence qui est le Raid, qui était en opération en Toulouse pour interpeller un tueur dangereux. Cherchez l’erreur !"

Un juge ou le Parquet aurait dû géré

Partant de ce constat, la candidate écologiste se demande : "Qu’a fait le ministre sur place en commentant en permanence, heure par heure, ce qui se passait ? Il a créé de la confusion. Quel est son rôle ? Ce n’est pas lui qui dirige les opérations ! C’est une violation du code de procédure pénale ! Ces opérations auraient dû être dirigées par un juge, à l’extrême limite par le Parquet."

"Cela crée la suspicion sur le mode d’interpellation choisi"

"Or, que voyons-nous ?, interroge Eva Joly. Nous voyons Claude Guéant, les traits tirés. On a l’impression que c’est lui qui donne les ordres au Raid. Et ça, vraiment, c’est anormal. Et je voudrais dire à nos concitoyens que c’est dangereux parce que ça créée la suspicion sur le mode d’interpellation choisie. Les citoyens peuvent se demander pourquoi est-ce qu’ils n’ont pas choisi d’interpeller Mohamed Merah lorsqu’il sortait de son immeuble et qu’il prenait son scooter ? On aurait peut-être pu le faire avec beaucoup moins de déploiement de moyens. Est-ce qu’il n’y avait pas là une arrière-pensée politique ?"

"Parce que le ministre était là, on peut se dire peut-être qu’il y a eu une forme de mise en scène. Cette situation est anormale et a fait prendre des risques aux forces d’excellence que nous avons et qui n’ont pas besoin de Claude Guéant qui, à mon avis, ne connaît pas les opérations comme les dirigeants du Raid", conclut Eva Joly.



NOTES DE L’ÉCHO DES MONTAGNES:

  Où est le corps de MOHAMED MERAH, nous ne l'avons pas vu, personne ne l'a vu?
Est-il vraiment mort ou exfiltré, la nuit par les lumières éteintes dans tout le quartier?
Heureusement qu'il était fliqué pendant plusieurs années par la DCRI, car autrement il aurait pu acheter un char LECLERC ou un avion RAFALE que personne ne veut?
A moins que le patron de la DCRI, le  "SQUAL" (ami de SARKÖSY de NAGY-BOCSA) n'était occupé à blanchir des "xpf" , au casino de jeux ,le WAGRAM à PARIS?????

Votre journal porte plainte au pénal contre CLAUDE GUEANT, ministre de l'Intérieur, pour assassinat et abus de pouvoir!!!