Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 13 avril 2012

CORSE, LA NOUVELLE REPUBLIQUE, CHERIF ABDEDAÏM, ISLAM, CORAN, AJACCIO, HALAL, MERAH, UMP, PS, AMF, EUREX, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Posted: 13 Apr 2012 03:44 AM PDT
Chérif Abdedaïm, La Nouvelle République du 12 avril 2012

                                              

Une salle de prière fréquentée par la communauté musulmane d’Ajaccio en Corse, l’île française de Méditerranée, a été en partie détruite dans la nuit de dimanche à lundi par un incendie. Un acte qualifié de « raciste » par le ministère de l’Intérieur. Eh oui, monsieur Guéant. Raciste, certes, mais, il faudrait notamment s’interroger sur ses causes. 

N’oublions pas que la campagne sarkozienne en cours, a été, pour une large part, fondée sur l’instrumentalisation de l’islamophobie. Le halal, l’affaire Merah, les « musulmans d’apparence », les arrestations de présupposés islamistes, la thématique sécuritaire, et j’en passe. 
Avec tous ces thèmes de campagne lourdement médiatisés, à quoi pourrait-on s’attendre d’après-vous ? Aussi, faudrait-il vous rappeler que, selon l’Observatoire contre l’islamophobie en France, 155 actes islamophobes ont été enregistrés en 2011. N’est-ce pas là déjà un sujet à préoccupation ? Ou faudrait-il que la France devienne un terrain d’affrontements interconfessionnels pour que la sarkopolitique abandonne son populisme électoral pour enfin se pencher sur les vrais débats? Voilà donc, des questions à méditer.

A méditer également !

Il faut appeler un chat, un chat. Oui, Sarkozy « sent monter la vague ». C’est ce qu’il a déclaré dans une interview au JDD (Journal du dimanche). Mais de quelle vague  s’agit-il? Propos repris par Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, qui a ajouté une petite précision sur Canal+ : « Moi aussi, je sens monter la vague et je ne suis pas persuadé qu’il (M. Sarkozy) ne va pas la prendre en pleine face, la vague ». Entre autre précision : « La seule question qui se pose, c’est est-ce qu’on a les moyens d’absorber cinq années de plus de Nicolas Sarkozy? » Une nouvelle ré-élection de Sarkozy serait-elle équivalente de « chaos et (de) désordre » ? C’est ce que pense, en tout cas, le porte parole du PS.

A méditer enfin :

Que pensent les français du bilan Sarkozy ?

 Un fiasco, annoncent déjà une majorité d’internautes et d’observateurs avertis. Outre, cette recrudescence de la violence, constatée récemment, et le chômage qu’on n’arrive pas à résorber, voilà qu’on annonce qu’un « véritable coup d’Etat financier va se jouer en France à partir du 16 avril. En effet, le président Nicolas Sarkozy via l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) vont permettre d’ouvrir sur l’Eurex, le marché des dérivés, un contrat à terme sur les emprunts d’Etat français, l’autorisation des ventes à découverts», écrit
Stéphanie Marthely-Allard. dans un récent article. Une pratique «parfaitement légale mais peu encadrée et risquée », rajoute l’auteure. 


Courir d’autres risques dans une conjecture pareille, pourrait dénoter soit d’une habileté à réduire ces risques, soit d’une démarche hasardeuse. Vu son bilan « désastreux », on serait tenté d’opter pour la seconde hypothèse. Un autre coup de poker, et pourquoi pas, du moment que c’est le contribuable qui paye la facture.

Chérif Abdedaïm