Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 28 avril 2012

PALESTINE, IRAN, SIONISME, CHERIF ABDEDAÏM, NOUVELLE REPUBLIQUE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Chronique endémisme rabique

Le régime sioniste tue des enfants. « Les abrutis engendrent des insectes », titrait Nurit Peled Elhanan, en mémoire de quatre jeunes Palestiniens tués cette semaine. L’auteur dénonce vigoureusement ces assassinats d’enfants palestiniens au quotidien, en toute impunité, comme si l’on chassait des pigeons. Muhamad Awarta, Salekh Kwrick, Muhamad et Usaid Kadus ont été assassinés. Le régime sioniste ne trouve comme prétexte que la falsification des âges de ces pauvres innocents pour mieux les classer sous la bannière de « terroristes ».

Les sionistes veulent encore tuer des innocents. Non seulement tous les pardons du monde ne laveraient pas leur mains ensanglantées jusqu’aux os, les sionistes sont encore et toujours encouragés dans leur abominables crimes prémédités. Récemment, le congrès Us a décidé d’apporter une nouvelle aide financière au régime sioniste. Ce dernier gonfle encore ses poumons pour espérer intimider l’Iran. Première étape c’est le conditionnement de l’opinion par les éternelles lamentations du poteau de bois qui s’est vu substitué par le poteau de béton ( Dixit. Georges Duhamel). Au feu ! Au loup ! C’est du pareil au même. Le fameux berger Guillot, cité par De la Fontaine était tellement menteur que le jour où il y eut un vrai loup, personne ne l’avait cru. 

Cela arriver ait-il un jour où les prémonitions fabuleuses de Jean de La Fontaine se réaliseraient à la barbe des gouvernements Occidentaux ?
Attaquer l’Iran ? Et la fable des armes de destruction massive n’aurait-elle pas réussi à éveiller les esprits des peuples occidentaux au point qu’ils tolèrent encore de par leur passivité complice un autre massacre des populations ?

Pour en revenir à ces quatre enfants palestiniens assassinés cette semaine, qui étaient-ils en vérité ?

« Des jeunes presque morts de faim qui se lèvent chaque matin en quête de travail, en quête de leur pain quotidien, en quête d’un peu de dignité sans jamais renoncer», souligne Nurit Peled Elhanan.  Seraient-ce, ceux-là même les «terroristes » qui sont pourchassés par la soldatesque usraélienne ?
Dans cet état d’esprit, certains perroquets à la solde des hordes usionistes ne cessent également d’attiser de nouveaux brasiers en Syrie et partout où leur maîtres le leur ordonnent.
Voilà également la poule stérile turque qui veut pondre un œuf plus gros que son…(par pudeur j’userai de cette « ellipse »)
Selon le quotidien turc Aydenlik cité par Al Alam, Erdogan, le premier ministre atlantiste Turc projette de faire tomber Nouri Ali Maliki son homologue irakien, une fois le gouvernement de Bachar Assad renversé! « Sous Erdogan, la Turquie s'est transformée en une base d'agissements, de complots et d'opérations contre les pays voisins », affirme le journal.
Alors que le régime de Bachar résiste vigoureusement, pour le moment, aux tentatives de renversement, l’illustrissime Erdogan, toujours lui - du moment que Sarkozy est en pleine agonie politique et ne peut, par conséquent, sortir de sa coquille à l’image de son show en Libye- veut cette fois-ci calquer le jeu sarkozien en faisant appel à l’OTAN.
En conclusion, quelle différence entre un régime sioniste sans scrupule et un régime lui obéissant au pas et à la lettre ?

Quand la rage devient endémique, pas besoin de chercher le chien qui l’a provoquée.

Chérif Abdedaïm