Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 12 juin 2012

SUISSE, SAVOIE, ANNEXION, ONU, TRAITE DE TURIN,ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

ACTION

Bardonnex: les indépendantistes Savoisiens lèvent le camp

 
Après un peu plus de 24 heures de manifestation à la douane de Bardonnex, les indépendantistes savoyards remballent tentes et drapeaux.
1/4 Munis de drapeaux, une quinzaine de savoisiens a manifesté lundi matin à Bardonnex
   

Une quinzaine de manifestants revendiquant la «Savoie libre» a tenté de ralentir le trafic ce lundi matin à la douane de Bardonnex. Suite à l'intervention des gendarmes français aux aurores, ils se sont installés entre les deux postes frontière, du côté Suisse. «Notre objectif n'est pas de gêner la population. Nous voulons aujourd'hui faire valoir nos droits mais également démontrer notre force de frappe» explique Fabrice Dugerdil, secrétaire général du Mouvement Citoyens de Savoie (M.C.S.E).

Après avoir bloqué les voitures sur une voie quelques minutes, provoquant un bouchon d'un kilomètre peu avant 7h00, les indépendantistes se sont postés sur le trottoir, drapeaux savoyards à la main.
 «Nous avons obtenu un allégement de leur action. Ils ne bloquent pas le trafic mais restent sur le côté et sont ainsi visibles» précise Michel Bachar, porte-parole des gardes-frontière genevois. «Nous sommes dans l'attente de négociateurs pour faire le point avec eux.»

Les manifestants mènent depuis dimanche une action coup-de-poing appelée «opération liberté».

  Dans l'après-midi, ils avaient garé plusieurs voitures en travers de la route. Résultat: il fallait compter une à deux heures de bouchons pour entrer en Suisse. «Nous formons un État et souhaitons être reconnus ainsi» explique F. B, Berger et président du M.C.S.E. «Le mouvement est en bonne partie composé de paysans et nous disposons de nombreux soutiens.

 Un gouvernement a d'ailleurs été élu hier et est désormais légitime.» Les indépendantistes affirment avoir découvert qu'en 1815, une zone de neutralité s'étendait de Chambéry à Genève et que la Suisse s'était engagée à protéger la Savoie en cas de guerre.
 Ils souhaitent que le canton de Genève reconnaisse la Savoie en tant qu’État et comptent solliciter l'ONU.
Les indépendantistes avait l'intention de camper dans la zone neutre située entre les deux postes frontière pendant une semaine. En début d'après-midi, ils ont obtenu un rendez-vous à la préfecture de Haute-Savoie pour faire part de leurs revendications. Ils ont décidé en fin d'après-midi de lever le camp et quitter la douane de Bardonnex. «Nous allons rassembler nos affaires dès 18 heures. L'idée est désormais de faire le bilan du week-end et nous verrons ensuite les prochaines actions à mener»