Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 15 août 2012

JEUX OLYMPIQUES, LONDRES, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, GOYIM

L’ÉCHO des MONTAGNES, dans le légitime but de vous informer, vous confirme
que les jeux olympiques de LONDRES étaient des jeux francs-maçonniques-sataniques!

Voici les preuves:

Le 24 juin 1717, jour de la fête de la Saint Jean, quatre loges londoniennes (« L’Oie et le Grill », « Le Gobelet et les Raisins », « Le Pommier » et « La Couronne ») se réunirent dans la taverne à l'enseigne « The Goose and Gridiron » et formèrent la première Grande Loge, la « Grande Loge de Londres et de Westminster ».


Les symboles maçonniques:


Regardez les triangles maçonniques:




LE CERCLE des jeux olympiques:


et la vidéo:










le chiffre 5:


L’Etoile Flamboyante





24 mars 1999
Introduction
Cette planche est un travail sur l’Etoile Flamboyante. Elle rappelle tout d’abord que le grade du compagnon est intimement lié au nombre cinq. Ensuite que ce nombre cinq est directement lié à l’Etoile. Nous observerons que le but est d’allumer cette Etoile pour qu‘elle devienne l’Etoile flamboyante. Nous définirons précisément ce qu’est cette Etoile et nous examinerons les méthodes pour l’allumer après quelques citations d’expériences vécues.
Le 5 est le nombre du compagnon
Dès l’initiation le nouveau compagnon fait cinq voyages au cours desquels il rencontrera cinq cartouches portant chacun cinq inscriptions :
  • Vue , Ouïe , Toucher, Odorat, Goût
  • Dorique, Ionique, Corinthien, Toscan, Composite
  • Grammaire Rhétorique et logique, Arithmétique, Géométrie, Astrologie, Musique
  • Solon, Socrate, Lycurgue, Pythagore, Platon
Dans la disposition du Temple, il remarquera à coté de l’autel principal :
  • cinq cierges en forme de pentagramme,
  • cinq outils (règle, maillet et ciseau, compas, pelle, équerre)
De plus, à l’Orient est accroché un pentagramme éteint.
Au moment de la consécration du nouveau Compagnon, 5 coups de maillets seront frappés sur l’Epée flamboyante tenue au dessus de sa tête.
Enfin, étant Apprenti nous avions vu les trois pas rituéliques qui deviennent cinq au grade de compagnon.
Ce nombre cinq est rattaché à l’étoile flamboyante. En effet, une des représentations privilégiées du nombre 5 est l’étoile à cinq branches.
Notons l’importance de ce symbole dans le rituel de passage au grade de Compagnon où il apparaît deux fois (à l’Orient et à coté de l’autel principal).

Le But : Allumer l’Etoile

Dans le Rituel de passage au grade de Compagnon, trois étapes importantes nous confirment ce but :
  • Au fur et à mesure des cinq voyages, les bougies du pentagramme placées à côté de l’autel principal, sont allumées dans un ordre précis :
  • Nous éveillons tour à tour les 5 éléments : Terre, Eau, Air, Feu puis Ether, ainsi que les corps qui leurs correspondent. Cet ordre est celui retrouvé dans la nature. Notons aussi que les 5 éléments sont gérés par les 5 planètes (Le soleil et la lune n’étant pas inscris dans le pentagramme).
  • Au cours du troisième voyage, l’Etoile placée à l’Orient est allumée : c’est l ‘apparition de l’Etoile Flamboyante.
  • Après la consécration du Compagnon et pendant son instruction sur son grade en dehors du Temple, les lumières des bougies de l’Etoile son éteintes et des épis de blés sont distribués à tous les Frères. Ceci est une allusion à des semailles avec l’espoir d’une moisson, d’une germination: " (Matt XIII,3-9) Voici que le semeur est sorti pour semer. Et comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur les endroits rocheux où ils n’avaient pas beaucoup de terre, et aussitôt ils ont levé, parce qu’ils n’avaient pas de profondeur de terre ; mais une fois le soleil levé, ils ont été brûlé et faute de racine, se sont desséchés. D’autres sont tombés sur les épines, et les épines ont monté et les ont étouffés. D’autres sont tombés sur la bonne terre et ont donné du fruit, l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente. ". Cette parabole est ensuite expliquée par Jésus lui-même dans Matt XIII,18-23. Notons qu’en Spagyrie le blé est associé à l’Or donc au Soleil.
De tout ceci, nous retirons la nécessité d’allumer l’Etoile.


Il y a bien 5 cercles ou anneaux olympiques , qu'il faut allumer.