Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 7 août 2012

MARS, CURIOSITY, NASA, JEUX OLYMPIQUES, LONDRES, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER



A peine arrivé sur Mars, Curiosity envoie de superbes images

 
Moins de 24 heures après sa spectaculaire arrivée sur Mars, le robot Curiosity a déjà régalé la Nasa de superbes images. On peut y voir sa descente vers la planète rouge et le paysage autour du lieu où il s’est posé.
 Une image de Mars envoyée par Curiosity après son atterrissage.
   

            

15/43Avant de se poser Curiosity a connu «7 minutes de terreur», le temps de sa descente vertigineuse.
Image: Keystone

                                   La descente sur Mars


11/43 Curiosity a atterri sur Mars peu après 7h31 (heure Savoie) pour une mission scientifique clé.
Moins de 24 heures après sa spectaculaire arrivée sur Mars, le robot Curiosity a déjà régalé la Nasa de superbes images. On peut y voir sa descente vers la planète rouge et le paysage environnant le lieu ou il s’est posé.
7/43 A Times Square, les citoyens s'étaient rassemblés pour observer en live l'aventure Curiosity.


9/43 Une des premières images envoyées par le robot Curiosity après son atterrissage.



12/43Après avoir parcouru 570 millions de kilomètres, Curiosity s'est posé dans le cratère de Gale, près du mont Sharp (5000 mètres d'altitude).

14/43Le cratère de Gale est l'un des sites de plus basse altitude sur Mars, et les scientifiques pensent qu'il était le point de convergence de plusieurs rivières ayant coulé par le passé dans les montagnes environnantes.

Le robot a déjà envoyé vers la terre toute une série de photos. Au premier cliché de l’ombre portée du robot sur le sol de la planète rouge, sont venus s’ajouter lundi une splendide image panoramique du Mont Sharp, en face duquel s’est posé Curiosity.
Le cliché montre une vaste étendue plate couverte de galets, de laquelle s’élève la masse blanche du Mont Sharp, une montagne de 5000 mètres d’altitude sur laquelle Curiosity est censé grimper d’ici un an pour analyser ses roches, dont certaines remontent à un milliard d’années.
Joy Crisp, l’une des scientifiques en chef de la mission, a précisé qu’il était trop tôt pour savoir si la couleur blanche du Mont Sharp était due à la neige, en raison du traitement du cliché en noir et blanc, qui pourrait avoir altéré les couleurs réelles.

La Nasa a également présenté une animation des dernières minutes de la descente de Curiosity sur Mars et de son atterrissage, en mettant bout à bout les centaines de photos prises par un appareil fixé sous le robot.

Dans cette impressionnante animation, visible sur le site de la Nasa, on voit très clairement le détachement du bouclier thermique, puis la descente vertigineuse du vaisseau et le nuage de poussière provoqué par les rétrofusées avant l’atterrissage.
Curiosity, un robot de 900 kg et de la taille d’une petite voiture, a coûté 2,5 milliards de dollars à la Nasa et devrait permettre de découvrir si l’environnement de Mars a un jour été propice au développement de la vie.
18/43En image de synthèse, la manière dont Curiosity a communiqué avec la terre au moment de son atterrissage.
29/43Durant sa mission d'exploration prévue pour durer deux ans terrestres, le robot, alimenté par un générateur nucléaire, va tenter de découvrir si l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie microbienne.

  FRÉDÉRIC BERGER