Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 15 mars 2013

PROXENETE, PUTE, R.S.I., FRANC-MACON, ISRAËL, ECHO DES MONTAGNES, IMPOT, FREDERIC BERGER

                                         L’Etat français est un proxénète pervers et dément 


PROSTITUTION

 Un proxénète c’est celui qui tire profit du travail des autres. Il prélève une grande part sur les bénéfices produits par le travail d’autres, qui sont sous sa domination et qui n’ont qu’un seul droit : celui de se taire et de subir ce vol et viol (de leur personnalité)  organisé.
     Pour l’Etat français c’est très facile : il n’a pas besoin de procéder à  un recrutement puisque tous ceux qui naissent dans ce charmant Pays, deviennent automatiquement  Citoyen français, avec des Droits et en conséquence, des Devoirs . Jusque là tout est normal et logique ; de plus, ces Citoyens ont la formidable chance de faire partie de la Patrie génitrice des Droits de l’Homme !
  
 Donc, durant toute leur jeunesse, on va leur inculquer ces Lois fondamentales et universelles et incontournables pour la bonne marche de toute démocratie ( comme on l’a inculqué à leurs ascendants). Ayant bien compris et assimilé ces grands principes, une fois devenus adultes, ils vont s’engager, à leur tour,  dans la vie active en se responsabilisant, tant  professionnellement, socialement  que familialement, dans le respect des autres et des Lois . Évidemment l’Etat ,va  leur demander une contribution sur leurs revenus pour son fonctionnement et les investissements publics afin d’améliorer le confort de vie de chacun et contribuer au bien commun (art 1er des Droits de l’homme)
  
 Celui qui a l’excellente idée de s’investir personnellement, en toute liberté, sans rien attendre de l’Etat, même pas un coup de pouce au départ de son « entreprise », ignore  dans quelle galère il s’est engagé ! Il est tombé dans un piège tendu par l’Etat (comme savent si bien le faire les proxos pour recruter leurs « bêtes » de somme) toile dont il ne pourra  plus se sortir . En effet l’Etat considère tous ceux qui ont choisi cette voie de « l’indépendance » comme des pigeons ou plutôt comme des esclaves, prisonniers  de l’investissement  qu’ils viennent de faire ; Ce charmant Pays est devenu  une véritable souricière pour eux, se retrouvant coincés entre les banques, les services fiscaux et même les comptables, complices de ces derniers, sans oublier les pires des détrousseurs : les Caisses .
    
  Un piège mortel , pourquoi ? Parce que une fois les investissements faits, ils n’ont plus que le choix  de faire face aux échéances. Pas 30 solutions :  s’investir personnellement sans compter les heures pour créer et développer une clientèle fidèle et sûre, la seule recette possible et effective.

Ces généreux et audacieux foncent en toute confiance, persuadés que l’Etat les protège de toutes les vicissitudes qu’ils pourront rencontrer dans la jungle du monde des affaires. Qu’elle lourde erreur ! Il n’en est rien , bien au contraire : ils ne sont pas à l’abri de rencontrer  des payeurs à retardement (comme souvent l’Etat lui-même), des  aigrefins ou des insolvables …; qu’ils ne comptent pas sur  grande aide ou recours, surtout si le débiteur « pèse plus lourd » qu’eux ou fait partie du réseau mafieux où trempent de hauts responsables! Ne parlons pas  des cas de vols, de catastrophes …où les services publics n’ont pas beaucoup de solutions concrètes rapides et efficaces. Même mieux, tous les organismes (Caisses URSSAF Impôts Banques…) seront sans complaisance, ne cherchant pas à savoir si les difficultés de trésorerie sont indépendantes de leur volonté ou non : prenant même plaisir à appuyer sur la tête d’une telle victime,  lorsqu’elle a de l’eau  jusqu’au menton  pour achever  de la noyer
  C’est bien ainsi que procèdent les proxénètes : ils sont sans pitié pour « l’élément » qui n’a pas fait son quota exigé, ne cherchant pas à en connaître la raison…
 Au début, les investisseurs honnêtes et consciencieux,  foncent, le nez dans le guidon, plein d’espoir et fiers de leur progression, faisant une entière confiance au Comptable, écoutant ses encouragements ou conseils, alors qu’en réalité la responsabilité de ce dernier est nulle, tandis que la leur est entière, même lorsque ce conseilleur de paille, a fait une erreur ou l’a induit en erreur.

   Tôt ou tard ils s’apercevront  que l’Etat a tous les moyens pour les faire « cracher » même une fois exsangue et que, par contre, ce dernier n’ est d’aucun recours pour les protéger des risques encourus

   Je me tairais, le jour où se pose un  grave problème de santé, un accident ou une invalidité ! En effet, bien que les Caisses des indépendants (RSI maintenant) soient régies par le Code de la SS, elles interprètent ses Décrets  à leur façon, n’hésitant pas à se servir de toute la panoplie juridique, pour exiger les cotisations, mais faisant selon son bon plaisir, lorsqu’il s’agit de verser les prestations allant jusqu’à faire des dénis de Décrets, en toute impunité, et cela parfois avec le soutien de l’Etat lui-même. ..
    Je pense qu’un « maquereau », même « dur », assure la protection des individus qui remplissent ses caisses ! Si non c’est un fou qui va à sa propre ruine. .

   C’est bien ce que fait notre Etat Français, qui pénalise un peu plus chaque jour les Citoyens méritants et consciencieux . Si j’ai pris l’exemple des Travailleurs indépendants c’est parce que ce sont les situations les plus flagrantes et ahurissantes. En effet, eux ne peuvent ouvrir le bec, si non les nervis de l’Etat auront vite fait de le leur clouer . Ne soyons pas dupes, dans ces graves injustices et incohérences, sont de plus en plus concernés toutes les catégories socioprofessionnelles qui jouent le jeu dont la règle est définie par les Lois de la République.
Et c’est là où l’Etat devient vicieux : sur 40 années de vie active il s’est permis de changer maintes fois la réle initiale,  à coups de petites touches successives, où a chaque fois il  augmente les cotisations et baisse les prestations. Ce qui fait lorsqu’arrive l’âge de la retraite, après 40 années de dur labeur et de cotisations, il a le culot de leur restituer le minimum vital, tout en continuant à exiger les impôts sur les investissements immobiliers devenus improductifs, ainsi que  sur leur résidence. Je me tairais sur l’augmentation plus qu’impressionnante, dans ce laps de temps,  des passages obligés tels que l’EDF GDF Chauffage, nourriture, carburant, assurances, transports …

   L’Etat s’enfonce dans sa démence, et dans son cynisme, lorsqu’il s’octroie des privilèges et des rétributions  obscènes tout en se montrant très généreux, avec l’argent de notre sueur, envers les voraces, voleurs insatiables (Banques multinationales…) ainsi qu’envers les parasites irresponsables et autres inconscients, pendant qu’il diminue, chaque jour un peu plus, la part des ayants droits (des cotisants et con-tribuables).
  
  Comment l’Etat a-t-il pu en arriver à de telles aberrations révoltantes et coupables ?
  
 Tout simplement en violant chaque jour , en toute impunité, les Droits de l’Homme et du Citoyen ! il suffit de relire un à un les 35 articles de la Déclaration de 1793. Il n’y a pas besoin d’avoir fait des études supérieures pour en saisir le bien fondé  et comprendre donc, toutes les incohérences et inepties de nos pouvoirs publics intouchables ,( violant l’Article 12)
  
  Pourquoi joue-t-il à ce jeu de sabordage en règle de notre République ? Tout simplement parce qu’il est devenu l’exécuteur d’ordre  des oligarchies internationales qui ne veulent plus d’Etat-Nation afin de régner en maître sur la planète entière.et asservir les Peuples.  
Si l’on y regarde de plus près, cette violation ou trahison a débuté dès le lendemain de la Déclaration de 1793 et cela perdure depuis. Il n’y a pas besoin d’être un grand historien pour s’apercevoir que depuis, tous les 20 ou 30 ans, le Peuple a dû payer de sa personne, pour à chaque fois repartir à zéro, ayant perdu à chaque fois les richesses créées par ses ascendants . Comment expliquer que le Peuple, dont les parents grands parents aïeuls bisaïeuls ….ont été durs à la tâche, ait si peu de bien ou de richesse ? Alors que d’autres, résidant en France depuis 1 ou 2 générations, soient devenus multimillionnaires sans avoir trop sué ou donné de leur vie comme des millions de nos aînés, pour soi-disant défendre la Patrie!

 On peut parler aussi de la « révolution » de 68 , où tous les jeunes contestataires du moment, ont été placés à des postes clés : fonction publique, multinationales, banques, ou ont fait carrière dans la politique !  N’y seraient-ils pour rien dans notre dégradation aussi bien économique que morale ? dégradation qui hélas n’est pas prête de s’arrêter, car le système est bien clavé !

 Et la France a la prétention de  donner des leçons à d’autres Pays ?!  La France n’est plus la France : c’est l’hypocrisie le mensonge l’orgueil l’injustice la servilité et l’incohérence la plus parfaite. Normal puisque son « élite » a adopté le principe infernal de Machiavel : diviser pour régner .

  Nous n’avons plus qu’à nous incliner devant ceux qui proclament :Vive le progrès selon Machiavel !

VIVE LA SAVOIE SOUVERAINE
TOT DRET