Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

dimanche 28 juillet 2013

NICOLE BEAUCOURT, CLINIQUE REPOTEL, TUELLE, JUGE, AVOCAT, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, continue le dossier de spoliation des époux Beaucourt.
Cette spoliation en dit long sur les pratiques jésuisto-maçonnniques de l'in-justice française, corrompu jusqu'à la moëlle du "maillet" (symbole maçonnique) du Grand Maître des débats!
avocats003
Pour renseignement:
Selon la symbolique maçonnique, le maillet (du latin malleus) est le symbole de l'intelligence qui agit et persévère ; il dirige la pensée et anime la méditation de celui qui, dans le silence de sa conscience, cherche la vérité. C'est le symbole du maître au cours des tenues maçonniques.
Le maillet est en bois de buis ; choisi du fait de sa dureté, le buis symbolise la fermeté et la persévérance.
Dans notre temple, le Maillet est une des lumières du Vénérable ; il n’est pas l’outil de commandement, mais une invitation au travail.
Le maillet est donc associé à la volonté agissante. C'est pourquoi il est remis au vénérable et aux deux surveillants. Il est utilisé au cours du rituel pour annoncer l'ouverture et la fermeture des travaux, et pour demander la parole. Au cours de la cérémonie d'initiation, le vénérable pose l'épée sur l'épaule du récipiendaire puis frappe la lame de son maillet. Le maillet est le symbole du maître opérant comme la foudre lors de l’admission d’un candidat.
Ce marteau de bois est un symbole de la puissance de l’énergie directrice du travail.
.
Pour mémoire, cliquez sur le dossier,déjà publié de NICOLE BEAUCOURT:
NICOLE BEAUCOURT, ANVEDJ, JUGE, AVOCAT, PROCUREUR, HERITAGE, NOTAIRE, MAFIA, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER
Attention la suite de ce dossier est honteux, accrochez-vous aux spatules, c'est en France que cela se passe!
Écoutons Nicole Beaucourt:
"Voici l'information que je voudrais passer pour la clinique repotel.
 Suite à une intervention chirurgicale mon époux a été transféré à la clinique REPOTEL de rééducation pour trois semaines.
  Maltraité et séquestré après les 3 semaines, il y a séjourné du 4 avril au 16 juin 2003.
 Un signalement mensonger a été écrit par le docteur SHARGHI et son directeur Philippe PONS pour mettre  mon compagnon sous leur tutelle afin de le dépouiller de tous ses biens;
 Jean-Pierre BEAUCOURT est  décédé suite aux  mauvais traitements infligés par la Clinique
 A avez vous  subit des mauvais traitements  ?
 AVEZ VOUS ÉCHAPPER A LA TUTELLE?"

Lisez, ski-vous-plait, le dossier scandaleux suivant:
en cliquant sur le lien:

Frédéric BERGER