Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

vendredi 4 avril 2014

PARIS, BRIGITTE BONELLO, MONTMARTRE, MANUEL VALLS, FRANCOIS FILLON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Bonjour à tous
Aujourd'hui je suis heureuse car loin de ma famille et de mes amis et voisins (souvent amis aussi) j'ai eu la visite de mon homme.
Nous sommes allés ensemble du côté de l'assemblée Nationale - j'avais ouï dire qu'il y avait une manifestation en préparation.
Arrivés sur place nous constatons effectivement qu'il y a 3 personnes avec des drapeaux qui préparent une manifestation.
Renseignements pris, il s'agit de militants du Front National qui revendiquent pour le droit à la liberté d'expression.
Je ne me joins pas à eux n'étant pas une Frontiste mais néanmoins respectueuse du fait que chacun doit pouvoir s'exprimer quel que soit son opinion.
J'ai entamé une discussion avec des policiers de garde autour de ce bâtiment - je leur ai laissé un tract également - tous sont effarés par mon histoire et ne comprennent pas
Je me suis positionnée de façon stratégique à cet emplacement et au croisement je fixe un homme dont le visage ne m'est pas inconnu
Avec mon insolence habituelle, j'ai dit tout fort "je le connais, lui"
Les deux gardes du corps ont souri
Le nom m'est venu comme une balle de fusil
Monsieur François FILLON!
Il s'est retourné a fait trois pas vers moi pour me serrer la main.
Je lui ai donné mon tract en lui disant que j'allais faire une grève de la faim et que j'avais fait une marche de Lyon à Paris.
Il m'a dit qu'il le lirai - nous verrons bien car je reviendrai à cet endroit très souvent
Nous nous rendons à la Place Beauvau et à l'Elysée
Puis après avoir distribué quelques tracts nous décidons d'aller visiter le quartier de MONTMARTRE
C'est assez pittoresque et plein de touristes
Puis nous rentrons vers nos pénates
Dans le tramway une rencontre de qualité avec Patricia qui sera effarée par cette histoire d'instrumentalisation de la médecine à qui seront remis le tract et la lettre ouverte à Mr VALLS
Nous rentrons fourbus mais satisfaits des quelques échanges de cette journée
NB le matin j'ai appris par une jeune fille de l'accueil qu'elle a transmis mes documents à son père qui est au CE d'EDF - mobilisé il a fait de nombreuses copies et fait connaître mon histoire pour soutenir mon combat
Un appel de Nadia ma voisine et amie qui m'a fait un plaisir immense car mon quartier me manque terriblement
A demain pour une autre journée d'action
Très chaleureusement

REPORTAGE PHOTOGAPHIQUE:
 
 Manifestation devant assemblée nationale.

  L'insolente est encore Place BEAUVAU - je reviendrai encore et encore.

             




  Montmartre

                             



  Frédéric BERGER