Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 31 mai 2014

BRIGITTE BONELLO, GREVE DE LA FAIM, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, HANDICAPE


   Depuis lundi je fais la grève de la Faim devant mon ex travail le SGAP
de Lyon nouvellement appelé SGAMI
Lundi le sous préfet Musset Bernard Marie Nicolas de son petit nom est
passé devant moi en disant "Tiens!"
Puis plus un mot
Mardi grande réunion au SGAMI avec l'Etat major des gendarmes avec le
Préfet de Police Mr Stéphane Rouvé ce dernier pourtant ancien préfet à
l'égalité des chances est passé avec sa tête de 1 er de la classe sans
même un regard sur ma personne ni sur mon matelas.
Mardi je recevais dans ma boite aux lettres , une lettre du MI en
réponse à ma demande d'audience à Mr Cazeneuve me disant que la
commission de réforme de 02.2013 m'avait déclarée inapte - Comission
de Réforme de 10 minutes qui sans étudier mes pièces médicales a
décidé en faisant un faux en écritures publiques que j'étais inapte
sur la base d'un Psy non agréé ce qui est illégal d'une part , mais
que le SGAP fait passer pour un médecin agréé et là c'est un faux en
écriture doublé d'une usurpation de fonctions.
Hier de nombreux passants se sont arrêtés pour prendre un tract et
discuter avec moi ainsi que de nombreux fonctionnaires écoeurés de
cette situation que l'on réserve aux personnes malades trop longtemps.
comme d'habitude ce sont toujours les personnes d'origine étrangères
et aux faibles revenus qui ont le regard le plus bienveillant et les
gestes les plus généreux envers moi
A noter une réflexion d'un gros con du SGAP qui voyant ma pancarte a dit je cite
Alors ça y est c'est à nouveau le RAMADAN?
C'est un cerveau que vous devriez vous faire greffer
En parlant de cerveau et de greffe on a sûrement dû lui suggérer à
maintes reprises ce type de greffe le concernant car il n'avait pas
l'air bien éveillé ce pauvre gars gras du bide à la mâchoire prognathe
(mot qu'il devra aller chercher dans le dico!)

  REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE:

    
                                          Départ du Préfet de police sans un regard pour moi!
                                     
Frédéric BERGER