Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 16 décembre 2014

SAVOIE, FRANCE INTER, AVE MARIA, NOËL, DIEU, CRÊCHE, JESUS, JERUSALEM, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Pétition : France Inter offense les chrétiens et leur doit des excuses !

Dans sa chronique sur France Inter du 8 décembre dernier, jour où les catholiques fêtent l’Immaculée Conception, Sophia Aram s’est crue autorisée de prononcer la phrase suivante sur le grand mystère de l’Incarnation :
Citation Sophia Aram

Une telle offense contre la foi et la sensibilité des chrétiens à quelques jours de la célébration de la Nativité, est proprement inconcevable et inacceptable. Notre principe, vous le savez est de ne plus rien laisser passer, jamais, jamais, jamais ! France Inter qui se targue d’être une « radio de service public » se permet de cracher sur le public chrétien sans toutefois cracher sur leur argent qui la finance par leurs impôts et taxes !

Nous vous encourageons donc à exprimer votre indignation et votre réprobation à France Inter en signant et en partageant la pétition qui suit et qui arrivera dans la boîte courriel de Jean-Marc Four, directeur de la rédaction, avec copie à Laurence Bloch, directrice de cette station radiophonique d’État. Merci !

Sophia Aram offense les chrétiens : France Inter leur doit des excuses !


A M. Jean-Marc Four, directeur de la rédaction de France Inter


Copie à Mme Laurence Bloch, directrice de France Inter


Monsieur le directeur de la rédaction,


Le 8 décembre dernier, jour où les catholiques fêtent l'Immaculée Conception, votre chroniqueuse Sophia Aram s'est crue autorisée à insulter l'ensemble des chrétiens en attaquant l'un des dogmes les plus importants pour eux : l'Incarnation. Elle a, en effet, trouvé spirituel de désigner la conception virginale du Christ comme « la première insémination artificielle réalisée à partir d’un donneur anonyme ».


Je doute que Sophia Aram se soit jamais permis ce genre d’“humour” à l'endroit d'autres religions et, une fois de plus, je constate le “deux poids, deux mesures” trop fréquent dans la classe médiatique.


J'ose croire, en tout cas, que ces attaques ne correspondent pas à la ligne éditoriale de France Inter. Si c’est bien le cas, je pense que vous aurez à cœur de présenter les excuses de votre rédaction aux chrétiens de France offensés et qui aimeraient préparer la solennité de Noël dans la paix.


En revanche, si ces insultes vous semblent conformes à la ligne éditoriale de France Inter, il vous faudra m'éclairer sur cette question de finance publique. France Inter, qui se présente comme une « radio de service public », appartient au groupe Radio France, lui-même très largement financé par les impôts des Français – y compris des Français chrétiens. Si France Inter s'estime déliée des obligations de respect qu'impose le service public, je suppose que le législateur a dû prévoir la possibilité pour les chrétiens de se soustraire au financement de ceux qui leur crachent au visage mais qui ne crachent pas sur leur argent. Si tel était bien le cas, je souhaiterais connaître la marche à suivre.


Dans l'attente de vos excuses et de vos éclaircissements, je vous prie d'agréer, Monsieur le directeur, mes vœux de saint et joyeux Noël

source: l'observatoire de la Christianophobie 

Note de l’Écho DES MONTAGNES

Entendez cette voix:

 C'est beau, c'est émouvant, c'est magnifique, c'est triste aussi !!....

Merci Martin Hurkens, merci, Danke, Lecker
  


Frédéric Berger