Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 31 janvier 2015

CACHER, NEW-YORK, CHARLIE HEBDO, CRIF, MAIRIE DE PARIS, MALI, VINCENNES, CAC 40, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 

                  VOUS AVEZ DIT:

      "Prix d'otage sondage-desque"?

 

Coïncidence ? Le patron de l'Hyper Cac--her avait cédé son entreprise un jour avant la prise d’otages.



Coïncidence ? Le patron de l'Hyper Cacher avait cédé son entreprise un jour avant la prise d’otages
Un quotidien américain rapporte incidemment un fait troublant : Michel Emsalem, président-fondateur et actionnaire unique du groupe Hyper Cacher, avait cédé sa participation la veille de l'attentat. Huit mois plus tôt, il avait également installé sa famille à New York pour la «sécuriser».

Étrange désinvolture de la presse traditionnelle de l'Hexagone : son magasin était au coeur de l'actualité nationale du 9 janvier mais aucun journaliste issu des grandes rédactions n'est allé s'enquérir de sa réaction face aux évènements du jour. 
Son nom est Michel Emsalem.

Depuis trois semaines, un seul article de presse fait -brièvement- référence à lui : le 20 janvier, le site du Figaro a consacré un papier à la naturalisation de Lassana Bathily, "héros de l'Hyper Cacher". Extrait : 
Dans le public, un homme, discret, se dit «très fier d'être là».
Il s'agit de Michel Emsalem, le président du groupe Hyper Cacher qui confie au Figaro: «J'ai recruté Lassana. Un de ses cousins me l'avait recommandé. J'emploie beaucoup de Maliens dans mes magasins. Lassana est un garçon gentil, très disponible, avec un bon esprit».
Avant de conclure, solennel: «Chez nous, on dit: ‘Celui qui a la chance de sauver une vie, il sauve l'humanité'.»
Ce mardi 20 janvier, l'homme était également apparu dans un reportage réalisé par le site de la mairie de Paris. On l'aperçoit (à la 5ème seconde de la vidéo ci-dessous) en train de saluer le maire de New York venu se recueillir devant son magasin de Vincennes où s'est déroulé la prise d'otages, onze jours plus tôt.

 {Les connaisseurs de la mouvance sioniste hexagonale pourront également découvrir, à 0'20, la curieuse complicité souriante, en ces jours de deuil, de Patrick Klugman, adjoint au maire de Paris, et Gil Taïeb, vice-président du Crif}.
              Cliquez sur ou friquez sur:


 Source: WIKISTRIKE

Frédéric BERGER  mit der eiserner Hand