Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 21 mars 2015

SAVOIE, RUSSIE, VLADIMIR POUTINE, SAVOIE INDEPENDANTE, FREDERIC BERGER, UKRAINE, DAVID CAMERON, NUCLEAIRE,BARAK OBAMA, CRIMEE, OTAN, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Aucun média n’en parle : Les abris anti-bombes de Moscou commencent à se remplir alors que la Russie se prépare à la guerre !!


https://desideescommeca.files.wordpress.com/2013/12/caricature-f-info.jpeg?w=645
Et cette news de taille complètement ignorée par les médias . Le Blog de la Résistance a creusé pour vous . Z .
Les abris anti-bombes de Moscou commencent à se remplir alors que la Russie se prépare à la guerre
Le Ministère de la Défense (MoD) rapporte aujourd’hui que le président Poutine a « effectivement mis en garde » les Etats-Unis et l’Union européenne que le Premier Ministre britannique David Cameron « doit être destitué” afin d’éviter les conséquences catastrophiques d’une guerre totale.

Selon ce rapport, le Président Poutine et d’autres hauts fonctionnaires ont été placés sous la “protection” du Ministère de la Défense au cours de la dernière quinzaine après que des rapports de renseignement aient révélé les plans d’une frappe nucléaire préemptive contre la Fédération envisagée par le Premier Ministre Cameron prévue pour se produire cette semaine… et que nous avions déjà signalé dans notre rapport du 14 mars intitulé la Russie met en garde contre un “état de guerre” existant alors que le Royaume-Uni prépare une première frappe nucléaire.
A savoir si les Etats-Unis ont été impliqués dans la préparation de cette attaque nucléaire prévue par le Premier Ministre Cameron contre la Fédération est incertain, d’après ce rapport du Ministère de la Défense sur la base des informations obtenues par le Directeur du Service Fédéral de la Sécurité (FSB), Alexandre Bortnikov, après sa réunion privée à la Maison Blanche avec le Président Barack Obama il y a quelques semaines.

En outre, et comme nous l’avions rapporté le 15 mars dans notre rapport intitulé Obama rencontre le plus célèbre espion Russe, et met en garde qu’il [Obama] ne peut arrêter la guerre, et le Ministère de la Défense de déclarer à nouveau dans le nouveau rapport d’aujourd’hui que personne au Kremlin ne sait si le Président Obama contrôle encore sa propre nation après que la Secrétaire d’Etat Adjointe américaine pour les Affaires Européennes et Eurasiennes, Victoria Nuland, se soit ”enragée” la semaine dernière à l’encontre du Ministre des Affaires Etrangères, Sergueï Lavrov, affirmant que l’ancien Vice-Président Richard “Dick” Cheney était aujourd’hui responsable des États-Unis.

Pire encore, continue le Ministère de la Défense dans ce rapport, peu importe qui est en charge des E-U en ce moment, un “état de guerre de facto” existe désormais entre la Fédération et l’Amérique après la déclaration hier du régime Obama selon laquelle les sanctions contre la Russie pourront, au fond, durer éternellementpuisque la Fédération ne permettra jamais à la Crimée d’être reprise par le gouvernement Nazi dirigeant l’Ukraine.

Les plans de guerre totale ordonnés par le Président Poutine en réponse à cette menace extraordinaire, peut-on lire en outre dans ce rapport, ont été faites sous « supervision et consultation » du Ministère de la Défense au cours des deux dernières semaines au très secret, et gigantesque, complexe souterrain du Mont Iamantaou dans les montagnes de l’Oural – et d’inclure des mesures offensives, défensives, secrètes et psychologiques visant à empêcher la guerre totale… mais si elle venait à échouer dans cet effort la Fédération alors “répondrait massivement” contre l’Occident en utilisant toutes leurs capacités, y compris « l’option nucléaire ».

Il est intéressant de noter dans ce rapport du Ministère de la Défense comment il détaille une des mesures psychologiques utilisée dans ce plan de guerre totale qui inclut le documentaire télévisé de dimanche dernier dans lequel le Président Poutine admet publiquement, pour la première fois, qu’il a menacé en privé l’Ouest d’une guerre nucléaire autour de la crise en Crimée… ce que, de même, nous avions signalé dans notre rapport du 24 Février 2014 intitulé Poutine commande ses troupes aux passes de Crimée, met en garde l’OTAN d’une guerre.

Ce rapport du Ministère de la Défense affirme que cette mesure psychologique spécifique employée par le Président Poutine –en admettant publiquement la menace privée d’utiliser des armes nucléaires pour protéger la Fédération– avait pour but « d’alerter » les citoyens des États-Unis et de l’UE de “graves et horribles dangers » auquel ils étaient confrontés en raison des actions de guerre secrètes de leurs gouvernements à leur insu.
Le lundi, à son retour vers Moscou, continue ce rapport du Ministère de la Défense, le Président Poutine a alors initié d’autres actions du plan de guerre totale de la Fédération qui comprend :
1.) L’ouverture immédiate des 5 000 nouveaux abris anti-bombes de Moscou dont le Président Poutine avait ordonné la construction en 2010 et qui ont été achevés en 2012.
2.) Le transfert immédiat vers ces abris de tous les équipements et personnels critiques appartenant à l’Hôpital Clinique Central et Polyclinique du Cabinet du Président de la Fédération de Russie (CCHP).
https://i1.wp.com/www.humeurs.be/wp-content/uploads/2013/09/humeur_893_syrie-usa-russie.jpg

Alors que progresse cette démonstration de force à l’échelle internationale, précise ce rapport du Ministère de la Défense, les forces militaires biélorusses ont elles aussi été placées en état d’alerte de combat total et ont rejoint leurs homologues russes dans cette offensive stratégique du fait que, à l’identique, l’Ukraine a émis des perspectives et cartes ouvertement agressives montrant une attaque de la Crimée ainsi que de Kouban [région sud de la Russie] par l’armée ukrainienne, avec le soutien des marines de l’OTAN.

Même si l’Administrateur Général de l’Observatoire Eurasien pour la Démocratie et les Elections (EODE), Alexander Mosesov, a déclaré que “Personne dans l’OTAN n’est prêt à payer le prix de ce genre de guerre [avec la Russie sur la Crimée], qui peut impliquer un conflit nucléaire et une troisième guerre mondiale. Seule la junte de Kiev, avec son équipe d’aventuriers d’extrême-droite et de politiciens de bas niveau, peut rêver de ce genre d’agression militaire”. Les experts du Ministère de la Défense indiquent dans ce rapport que les actions agressives continues poursuivies par les Etats-Unis et l’UE poussant vers la guerre, combinées à la diabolisation constance du Président Poutine et des citoyens russes dans la presse occidentale, semble prouver qu’ils ne veulent, en effet, rien d’autre que la guerre totale.

Ce rapport du Ministère de la Défense conclut froidement qu’avec la déclaration, plus tôt aujourd’hui, de l’Assistant Spécial du Président américain, Celeste Wallander, selon laquelle le Président Obama était « bien conscient » de la menace de guerre nucléaire du Président Poutine, l’Occident n’a toujours pas réussi à rassurer la Fédération que le Premier Ministre Cameron sera bien destitué, ou pire, s’ils seront bien même en mesure d’arrêter cette guerre totale.

World War 3 Nuclear War Is Coming To America