Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mardi 31 mars 2015

UKRAINE, BEATRIX VON STORCH, ALLEMAGNE, UE, ROTHSCHILD, SIONISME, KIEV, JUIF, FMI, CHRISTINE LAGARDE, RUSSIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

    LE FMI ET LA CAPITAL JERUSALISTE     KIEV

Accorder une assistance financière européenne à l'Ukraine viole le Traité sur le fonctionnement de l'UE qui interdit d'octroyer des prêts aux "pays en développement", rappelle une eurodéputée allemande.

L'eurodéputée allemande Beatrix von Storch, membre du parti politique Alternative pour l'Allemagne (AfD), a publié sur YouTube un message vidéo dans lequel elle soumet à une ferme critique la décision de l'Union européenne d'octroyer un prêt à l'Ukraine.

"L'Ukraine ne fait pas partie de l'UE et ne doit pas par conséquent toucher 1,8 milliard d'euros à partir des fonds des contribuables européens, argent qui ira sans doute à l'achat d'armes", a déclaré l'eurodéputée.

 Reportage vidéo: cliquez sur le lien, merci.



 Mme von Storch fait remarquer qu'il s'agit là d'une violation de l'article 212 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, en vertu duquel l'UE ne peut pas octroyer des prêts  aux "pays en développement".
 Or, pour que sa décision corresponde aux exigences formelles, l'UE évite tout simplement de qualifier l'Ukraine de pays en développement.
  "C'est une approche insolente, éhontée et malhonnête", a estimé la femme politique. Et d'ajouter que le programme d'aide à l'Ukraine ne manquerait pas de réitérer la catastrophe grecque.
"Ce qui n'a pas marché en Grèce ne marchera pas à plus forte raison en Ukraine", a-t-elle prévenu.
Par ailleurs, a indiqué Mme von Storch, cet argent n'aidera pas le peuple ukrainien, car les visées sont surtout géopolitiques, consistant à arrimer plus solidement l'Ukraine à l'UE.

Selon elle, une telle politique est dirigée contre la Russie.
 "Comme la Grèce ne pourra jamais quitter l'euro, l'Ukraine ne pourra plus jamais s'arracher des étreintes de l'Union européenne", dit l'eurodéputée.

Ainsi l'UE sort des limites de sa compétence, conclut Mme von Storch.

"L'UE doit garantir la paix en Europe au lieu de mener des guerres par l'intermédiaire de pays tiers", rappelle la femme politique allemande, cité par l'édition en ligne Freie Welt.

Frédéric BERGER, merci à "Ma Fée"