Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

mercredi 8 juillet 2015

GRECE, SAVOIE, EUROPE, VLADIMIR POUTINE, BRICS, TSYPA, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                            LE BRAS D'HONNEUR DE LA GRECE
                                                          OU
                           LA QUENELLE GRECQUE

L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous livre, grâce
à une collaboratrice , une analyse homérique de la situation de panique dans laquelle se trouve le monde des jérusalistes et des francs-maçons assassins.

Accrochez-vous  à Aristote, Platon et Socrate!

Cette analyse se fera en plusieurs temps, comme le Chasaposervico:

Allez on fait un pari ?
 
Volonté cachée au peuple grec par Tsypa  : sortir la Grèce de l'Europe et de la zone euro pour s'allier à la Russie et aux Brics qui sauveront la Grèce soi-disant à la dernière minute, alors que tout peut déjà avoir  été préparé par avance ces derniers mois avec Poutine et les BRICS.
 
Il ne faut pas s'imaginer qu'au Gouvernement de Tsypa ce sont des imbéciles qui n'ont rien préparé à l'avance y compris sans doute de frapper leur propre monnaie en cas d'échec des nouvelles négociations prévues avec les nazis de l'eurogroupe, Angela Merkel, la BCE et le FMI.

Poutine n'attendant que cela qu'un pays de la zone euro sorte de l'UE après que les nazis continuent depuis 1 an 1/2 à lui faire porter le chapeau du coup d'état fabriqué en Ukraine par la France, l'Allemagne, la Pologne et les USA. Objectifs : faire adhérer l'Ukraine à l'europe et à l'Otan pour que la Russie se retrouve avec un ennemi à ses portes.
 
1°) - Tsypa fait mine de retourner à la table des négociations pour imposer l'avis du peuple Grec, aux nazis de l'UE, pour faire patienter le peuple Grec et gagner du temps pour frapper sa propre monnaie et s'allier avec la Russie de Poutine et les BRICS,
2°) - les banksters refusent d'accorder à la Grèce un plan qui ménagerait aussi les intérêts sociaux du peuple Grec et l'aménagement du remboursement de la dette dite publique qui permet aux banskters de s'enrichir,
3°) - le plan proposé à la Grèce est inacceptable, le Gouvernement de Tsypa prend le peuple Grec à témoin après le référendum largement plébiscité par un non massif, du genre pour montrer au peuple qu'ils auront tout essayé pour sauver la Grèce et les intérêts du peuple Grec, et que les nazis sont des voleurs et des terroristes, comme l'a déjà dit le Ministre des finances Grec.

Grèce : Varoufakis compare les créanciers à des terroristes

http://www.lesechos.fr/monde/europe/021186553604-varoufakis-accuse-les-creanciers-dathenes-de-terrorisme-1134469.php
4°) - la Grèce sort de l'UE et de la zone euro, fait frapper sa monnaie pour éviter une crise économique et humanitaire graves, elle s'allie avec la Russie de Poutine et adhère aux BRICS. Et là, les banksters seront mouchés par Tsypa/Poutine.
 
Qui sera le gagnant dans l'Histoire ?

Poutine !!! qui prendra sa revanche sur l'UE qui ne tardera pas à se disloquer après la sortie de la Grèce de l'UE et adieu l'état européen aux portes de la Russie avec l'Ukraine  déjà mal barrée avec des crises financières et humanitaires graves.
 
Un nouvel échec et mat de Poutine en vue, contre les USA et l'UE avec l'aide de Tsypa et du peuple Grec ?
Quelques articles ci-dessous qui laissent à penser à ce scénario et à ce dénouement possible.

Vladimir Poutine allège l’embargo russe pour la Grècehttp://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/10/vladimir-poutine-allege-l-embargo-russe-pour-la-grece_4613628_3214.html


L'accord gazier scelle le rapprochement de la Grèce avec la Russie

 http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/l-accord-gazier-scelle-le-rapprochement-de-la-grece-avec-la-russie_1691393.html#dGFzEqhrhqP6ZH7g.99

En quoi une faillite de la Grèce menacerait-elle la Russie ?
« Les échanges entre la Grèce et la Russie pourraient augmenter après un Grexit si, par exemple, la Russie supprimait la Grèce de sa liste des pays occidentaux sous embargo alimentaire »
Pour la Russie, "un pas vers la sortie de la zone euro"
Pour la Russie, la Grèce a fait un "pas vers la sortie de la zone euro". "On ne peut pas ne pas comprendre" qu'il s'agit d'un "pas vers la sortie de la zone euro", a déclaré Alexeï Likhatchev, un vice-ministre russe de l'Economie cité par l'agence officielle TASS, tout en précisant qu'il était prématuré de dire que la Grèce "irait jusqu'au bout du chemin".
"Une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro serait une sorte de thérapie de choc pour l'Union européenne", a-t-il indiqué, ajoutant s'attendre à ce que l'"euro chute dans un premier temps face au dollar, mais pas de manière catastrophique". "Si l'UE en tire de bonnes conclusions (...), cela aboutira à un certain assainissement" budgétaire dans la zone euro, et "la monnaie européenne remontera", a affirmé M. Likhatchev.
En cas de sortie de la Grèce de la zone euro, d'autres pays pourraient aussi suivre son exemple ce qui aboutirait à des "conséquences irréparables pour l'UE (...) et pour l'euro, la deuxième devise internationale" après le dollar, selon le vice-ministre russe. "C'est peu probable, mais théoriquement possible", a-t-il souligné.

La Grèce se rapproche de la Banque des BRICSLes pourparlers sont en train d’examiner la possibilité pour la Grèce de devenir le sixième participant de la Banque de développement des BRICS. http://francais.rt.com/international/3486-lafazanis-grece-banque-brics

Voilà comment les Banksters ruinent les peuples et les pays, en y parachutant des apatrides technocrates, non élus par les peuples, dans les pays qu'ils souhaitent ruiner avant de se les accaparer ainsi que leurs richesses !


Dans Actus 20minutes, le 07 Juillet 2015 .
L'ex-ministre des finances grec, Yanis Varoufakis, s'inquiétait dès 1993 des effets de l'austérité sur son pays et du retard économique engrangé depuis les années 1960. Le professeur de l'université de Sydney affichait ses craintes sur une crise à venir, sur une chaîne de télévision australienne. Vidéo repérée par La Repubblica.
Varoufakis annonçait les prémices de la crise grecque dès 1993

Nigel Farage avait déjà prévenu de la Révolution à venir en Grèce en février 2012 au parlement de l'UE !

« La Grèce vers la révolution » Nigel FARAGE (Parlement Européen) - 15/02/2012

Farage: vos politiques ont conduit la Grèce vers la révolution...

à suivre

Frédéric BERGER

Merci à M.