Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

samedi 23 janvier 2016

SAVOIE, FRANCE, MAFIA, ROUEN, RWANDA,MRAP, LICRA, SOS RACISME, FREDERIC BERGER


Communiqué du Chancelier au droit des pauvres et chancelier du Sénat Souverain de Savoie.

Voici les exemples qui font que la Savoie , colonisée militairement par la France, doit retrouver sa Souveraineté.
En effet la SAVOIE ne peut plus cautionner le système maçonnique judiciaire à la française.
En droit savoisien, il existe la noble institution de "l'avocat des pauvres", pas en droit tordu maçonnique colonial français!

Avocat vient du latin ad vocatus= au secours, comme nous le rappelle Richard Armenante.


Frédéric Berger, licencié en droit et sciences économiques et docteur en droit canon sera, dès que la Souveraineté de la Savoie sera  reconnue par l'ONU (en cours, lecture préalable au Conseil des 24 depuis hier) , l'Avocat des Pauvres et rien d'autres.




FAITS et MÉFAITS de la SINISTRESSE de l’INJUSTICE

                                   de FRANCE, place Pue-Dôme







 


Qui sont les complices ?  Silence complice des journaux télévisés 


Nous connaissons l’assassin mais qui sont les complices de ce double meurtre ?
 Elise Fauvel, 24 ans, assistante de direction en recherche d’emploi, et Julien Tesquet, 31 ans, infirmier au CHU de Rouen, ont été assassinés dans la nuit du samedi au dimanche 20 décembre 2015.

Elise a été violée avant d’être tuée
.
 L’auteur de ce double meurtre, et du viol, vient d’être arrêté. L’ADN retrouvé sur les lieux du double crime, l’appartement d’Elise Fauvel, à deux pas de la place du Vieux Marché à Rouen, prouve sa culpabilité sans le moindre doute.

 Les deux corps dénudés étaient allongés côte à côte sur le sol.

Il s’agit d’un Rwandais de 34 ans, Jean-Claude Nsengumukiza,
en situation irrégulière en France depuis 2001. Condamné en 2011 à 8 ans de prison, par la Cour d’assises de la Seine Maritime, pour avoir (déjà) violé une jeune rouennaise dans la nuit du 4 août 2009.Il avait été libéré 3 semaines plus tôt du Centre pénitentiaire du Havre, après seulement 4 années d’emprisonnement.
 
Le jury populaire avait prononcé une interdiction définitive du territoire français. Il aurait donc dû être expulsé dès sa libération mais cette décision n’a pas été exécutée.

Alors je pose cette question : le coupable, ce monstre, va payer certes, mais les complices de ce double meurtre :


Ceux qui l’ont fait sortir de prison 4 années plus tôt.
Ceux qui l’ont laissé libre de circuler dans la région rouennaise.
Ceux qui n’ont pas procédé à son expulsion.
Ne sont-ils pas les complices de ces deux assassinats ?
 
Sans leur laxisme, le délitement de leurs fonctions, le désintéressement total de la vie d’autrui, le manque total de fermeté de leurs hiérarchies, deux jeunes français innocents seraient toujours en vie aujourd’hui.

Ces magistrats et ces fonctionnaires vont-ils poursuivre leurs carrières en toute tranquillité ? Auront-ils des nuits calmes ? Ne seront-ils pas hantés par les fantômes d’Elise et de Julien ?

C’est tout le malheur que je leur souhaite, puisque je n’ai pas le pouvoir de les condamner !



Madame la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, êtes-vous fière de votre justice ?
 

 J.-P. Fabre Bernadac   Ancien officier de Gendarmerie   Diplômé de criminologie et de criminalistique 

Mais le plus intolérable est que ni « Soir 3 » ni les journaux de TF1 et de France 2 n’ont évoqué l’affaire. Si le casse mobilier d’une salle de prière clandestine a été relayé durant plusieurs jours avec, en apothéose, la visite de Cazeneuve en Corse, pas un mot, pas une image, pas une interview n’ont été accordés pour montrer les tenants et aboutissants de ce double homicide.

 Quant à notre gouvernement, pas une seule parole de compassion pour les deux victimes, par un seul mot de réconfort pour les familles. Devant une telle abomination, aucun communiqué des ligues de vertu (MRAP, LICRA ou SOS Racisme) pour fustiger assassinats et viol. Aucun responsable de la Ligue des droits de l’homme pour intervenir au « Soir 3 » comme il l’avait fait pour fustiger l’« extrême droite » à travers la manifestation de soutien aux pompiers corses. Pour ces médias, le saccage d’une salle de prière clandestine est sans doute plus important que le viol et le meurtre de jeunes Normands. Nous savons bien, évidemment, pourquoi…

Il faut que cette « propagande du silence » des médias cesse, il faut que par notre nombre nous fassions pression sur ceux-ci pour qu’ils y renoncent.

 J’ai quelques idées pour cela.

PIERRE D.

FRANCE=MAFIA

La France un pays mafieux et son administration fonctionne comme la mafia , il faut donc combattre les abus des administrations qui détruisent la démocratie , les élus , les journalistes devraient être les 1er contre-pouvoir du citoyen , lire et écouter une réalité sur la médiocrité judiciaire Française et le non-respect des droits de l’homme en France , indignez-vous avec moi mais pas seulement= https://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires/article/031215/indignez-vous-avec-moi
 Comme disait un avocat, la vérité est dans les injustices, cette vérité là est la seule qui compte, elle est même à l’origine du mot Avocat « ad vocatus – Au secours ! », elle en est le moyen « ad vocare- parler pour ! ». La vérité judiciaire n’existe pas, car la justice n’a pas pour but de dire la vérité, la justice doit seulement la rechercher. Mais trop peu de fois les services judiciaires, l’administration recherchent la vérité .Enfin, un grand avocat ne va pas à la facilité, il cherche la vérité non l’intérêt, quand le malade est grave le médecin est grand.

Richard ARRMENANTE

Frédéric Berger, président Savoie Indépendante