Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

Bouquetin à Champagny le Haut en SAVOIE LIBRE

lundi 10 octobre 2016

POUTINE, Syrie, CAFE, SUCRE, FARINE, ISRAËL, USA, EUROPE, RUSSIE, IRAK, IRAN, TURQUIE,CHINE, OTAN, FRANC-MACON, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                              Syrie: Poutine va-t-il reculer? Vers la 3ème guerre mondiale ?


L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous recommande de faire des provisions de patates, chocolats, sucre, sel, café, thé, vin, huile, farine, aliments pour nos chats et chiens, oiseaux, etc.....!

Pourquoi?

 Réponse:
Pendant qu’Hollande fait le beau et qu’il nous entraîne vers la 3ème Guerre mondiale, la Russie et la Chine, avec leurs alliés : Irak et Iran se préparent à la guerre contre les USA et ses alliés !
En conséquence de quoi la venue de Poutine en France serait purement et simplement remise en cause !
Il se pourrait même avant la visite de Poutine en France le 19 octobre que les relations soi-disant diplomatiques passent aux déclarations de guerre !

Syrie: débandade dans le camp terroriste  Al Nosra et Daech visés Selon les sources militaires proches de l'armée syrienne,  des raids menés sur les positions des terroristes du ”Front Nosra” dans la zone d’Ezzeddine dans la banlieue nord du gouvernorat se sont soldés par la mort de deux chefs terroristes. Dans la banlieue de Homs, une unité de l’armée a détruit des repaires des terroristes au sud-ouest du mont Khanzir, dans les deux zones de Dabour et Dik, dans le village de Kafarlaha, à Tell Zahab, dans les fermes d’Abou Anz et à Om Sahrij.

Syrie: Attention, ne tombez pas dans le piège…Une amie Française vient de me consulter au sujet d’une pétition [1 ] qui circule sur le web à propos de « destructions commises par l’armée syrienne et les avions russes sur les hôpitaux d’Alep ». Pétition qu’il est demandé aux honnêtes gens de signer et qui sera ensuite envoyée comme lettre ouverte à Barak Obama et à Angela Merkel.


 Selon la presse russe, une confrontation Russie/USA est inévitable. La presse russe compare la crise actuelle en Syrie à la crise des missiles cubains des années 50 et n'écarte pas la possibilité d'une confrontation militaire entre Moscou et Pékin d'une part et Washington de l'autre. Le journal "Moskovski Komsomolets" prévoit un face à face militaire "trop sanglant" entre la Russie et la Chine d'une part et les États Unis de l'autre en Syrie. "La possibilité d'une confrontation militaire est d'autant plus probable que les généraux américains n'écartent pas de futures frappes contre les positions de l'armée syrienne et que les Russes se voient dans l'obligation de défendre leur allié syrien. Une telle perspective pourrait provoquer la troisième guerre mondiale".

Face aux rumeurs d'une intervention de l'Otan que va faire la Russie?


La possible intervention de l'Otan en Syrie va-t-elle désarmer la Russie? 

Des sources militaires en Syrie font état de l'intransigeance russe dans les semaines à venir. 

Face à la perspective d'un face-à-face militaire la Russie et l'axe occidental au Conseil de sécurité, les analystes s'interrogent sur l'approche que la Russie va adopter. 
Sur le terrain, l'armée syrienne continue à progresser à Deir ez-Zour, à Quneitra, à Rif de Deraa, à Hama ainsi que dans les quartiers de l'Est d'Alep. 

A Hama, où l'Arabie saoudite tente par terroristes interposés de faire une percée depuis plusieurs semaines, l'heure est au désarroi des takfiristes. Le quotidien saoudien Okaz a reconnu dimanche les échecs successifs des "rebelles" à Hama et a jeté la faute "aux divergences internes qui divisent les rangs des rebelles". 

L'armée syrienne bénéficie d'un large soutien aérien de la Russie à Hama où l'aviation russe chasse les terroristes avant autant sinon plus d'acuité qu'à Alep.  Cinq villages dont Raas al Ayn et Tal Aswad ont été repris  ces derniers jours aux terroristes takfiristes. 

A ce rythme, la Russie de Poutine ne semble pas vouloir reculer d'un iota de l'intransigeance qui est la sienne depuis quelques semaines dans le dossier syrien même après la campagne de menaces et d'intimidation occidentale ces derniers jours. 

Selon des sources bien informées, la Russie a décidé, de concert avec Damas, de multiplier les vols de ses chasseurs bombardiers en partance de la base aérienne de Lattaquié. Les récentes évolutions sur le terrain ont poussé Damas et Moscou de décider d'intensifier leur campagne de bombardement à Alep, à Hama, à Quneitra et à Deraa ainsi que dans certaines localités de la banlieue de Damas : Ces régions correspondent aux fronts de combats que livrent la Turquie, l'Arabie saoudite, la Jordanie et Israël à l'armée et à l'Etat syrien. 

Les habitants de la ville de Jebele où se situe la base aérienne russe, parlent d'incessants vols qui décollent de l'aéroport de Hmeimim, chose selon eux, sans précédent depuis le début de la guerre. 

Selon les experts militaires, la Russie semble avoir décidé d'une intensification de ses raids militaires contre les positions terroristes, quitte à permettre à Damas de réaliser de nouveaux gains sur la scène diplomatique. Moscou semble avoir tranché en faveur de l'option militaire dure et pure, en l'absence d'une "réelle volonté internationale de faire la paix". 

Les rumeurs d'une troisième guerre mondiale ne semble pas pouvoir infléchir cette fois la volonté de la Syrie et de ses alliés russes et iraniens de dire leur dernier mot sur le champ de bataille d'autant plus que le triangle Iran/Syrie/Russie s'est élargi désormais et compte en son sein outre l'Irak, la Chine. 

Frédéric Berger